Robert WALKER Jr. (1940-2019)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10380

Robert WALKER Jr. (1940-2019)

Messagepar DEMERVAL » 09 déc. 2019 15:27

Né à l’hôpital de Queens, New York, le 15 avril 1940, Robert Walker Jr était le fils des acteurs Robert Walker et Jennifer Jones. Il était donc surement prédestiné à faire carrière à Hollywood. Ses parents se séparèrent quand Robert avait trois ans et à 9 ans son beau-père devint le puissant magnat de l’industrie du cinéma, David O. Selznick, qui, à cette époque, avait déjà pris fermement le contrôle de la carrière de sa mère.
Robert Walker Jr. commença à suivre les cours de l’Actors’ Studio au début des années 1950. Il épousa aussi Ellie Wood au début des années 1960 et ils eurent trois enfants. Walker Jr. préféra trouver son propre chemin dans le champ du divertissement et essaya d’empêcher les comparaisons évidentes avec son père, mais sa ressemblance frappante avec celui-ci lui rendit la tâche extrêmement délicate. Il débuta sa carrière cinématographique en bonne compagnie avec deux rôles forts dans Un homme doit mourir (1963), une histoire morale dont l’action se situait durant la Guerre de Corée avec Kirk Douglas et Nick Adams, et La cérémonie (1963) pour lequel il reçut le Golden Globe de l’acteur le plus prometteur dans le rôle du frère de Laurence Harvey. Walker Jr. travailla aussi à la télévision et remporta un Theatre World Award pour ses deux rôles off-Broadway dans "I Knock at the Door" et "Pictures in the Hallway."
D’une consistance maigrichonne et d’un aspect enfantin, Robert sembla sur le bon chemin quand il reçut le plus grand challenge de sa carrière en reprenant dans Ensign Pulver(1964) le rôle oscarisé par Jack Lemmon pour la séquelle de la comédie populaire Permission jusqu'à l'aube (1955). Malheureusement, la comparaison avec Jack Lemmon ne fut pas à son avantage et le script ne fut jamais à la hauteur du film référent. Le film et Walker furent éreintés par les critiques et il perdit son statut majeur à Hollywood. Malgré son talent évident, ses films suivants manquèrent de qualité comme Les détraqués (1967), Les sept sauvages (1968), Trois fauves déchaînés (1968) et le rôle-titre dans La vengeance du shérif (1969) avec Robert Mitchum. Lui et son épouse Ellie apparurent ensemble dans le film culte Easy Rider (1969).
Robert fut une guest star dans de nombreuses séries télévisées durant les années 1960, 1970 et 1980. Dans l’épisode de La Grande Vallée intitulé "My Son, My Son," diffuséle3novembre1965, il incarnait Evan Miles, un marginal émotionnellement perturbé qui devenait obsédé par une amie d’enfance, Audra Barkley. Il interpréta le rôle-titre d’un autre personnage émotionnellement perturbé qui vivait et se produisait dans les rues et les cirques dans l’épisode de The Naked City intitulé "Dust Devil on a Quiet Street" diffusé le 28 novembre 1962. Il eut un rôle mémorable dans Star Trek, à savoir celui de "Charles 'Charlie' Evans" dans l’épisode "Charlie X", qui passa sur le petit écran le 15 septembre 1966. De plus, il incarna Billy le Kid dans l’épisode22 d’Au Cœur du Temps diffusé le 10 février 1967 et Nick Baxter, un extraterrestre malade qui tue les gens en les touchant dans l’épisode "Panic" de la série Les Envahisseurs diffusé le 11 avril 1967. Il fut Mark Cole le 29 octobre 1967 dans l’épisode de Bonanza intitulé 'The Gentle Ones'. Il eut aussi un rôle dans l’épisode de Columbo, "Mind Over Mayhem", (1974) et dans l’épisode "Ollie Joe" de la 5ème saison de la série Combat! Plus tard il continua à apparaître à la télévision dans notamment La Loi de Los Angeles et In the Heat of the Night. Après plus de 25 ans d’interruption, il revint sur le grand écran en 2018 dans Heaven’s War.
Après avoir divorcé de sa première épouse, Ellie Wood, en 1976, il se remaria le 18 février 1978 avec l’actrice Judy Motulski avec qui il eut deux enfants, Jordan et Colette.Il convola en troisièmes noces avec Dawn Walker avec qui il eut deux enfants de plus, Henry et Emily. Robert Walker Jr est décédé le 5 décembre 2019 à Malibu, Californie.

Sa contribution au western fut la suivante :

La grande vallée, un épisode, Evan dans »My Son, My Son » (1965)
The Road West, un épisode, le caporal Marsh Courtney dans »Ashes and Tallow and One True Love ». (1966)
Les Monroe, un épisode, Quint Gregger dans »Killer Cougar » (1967)
Au coeur du temps, un épisode, Billy le Kid dans »Billy the Kid » (1967)
La caravane de feu de Burt Kennedy (1967), Billy Hyatt
Bonanza, un épisode, Mark Cole dans »The Gentle Ones »(1967)
La vengeance du shérif de Burt Kennedy (1969), Billy Young
Hex de Leo Garen (1973), Chupo
Gone with the West de Bernard Girard (1974), le shérif de Black Miller
La plantation, mini-série de Virgil W. Vogel (1980), Bruce Davis dans trois épisodes

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8482
Localisation : oregon

Re: Robert WALKER Jr. (1940-2019)

Messagepar lasso » 10 déc. 2019 12:08

imdb


Image


Image

Avatar du membre
LordDécadent
Trappeur
Trappeur
Messages : 3059
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Robert WALKER Jr. (1940-2019)

Messagepar LordDécadent » 11 juil. 2020 16:40

Image
"War Wagon/La Caravane de Feu" en 1966.

Image
"The Monroes:Killer Cougar" en 1966.

Image
"The Big Valley:My Son, My Son" en 1965.

Image
http://www.carnet-noir-des-acteurs.com/2019


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité