Bill BIXBY (1934-1993)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10948

Bill BIXBY (1934-1993)

Messagepar DEMERVAL » 13 nov. 2019 8:22

Bill Bixby, un Californien de la quatrième génération de descendance anglaise, est né le 22 janvier 1934 à San Francisco, Californie. Son père, Wilfred Bailey Everett Bixby Jr, un employé de magasin et sa mère, Jane (McFarland) Bixby, était une cadre supérieure de la I. Magnin & Company. Quand Bill eut 8 ans, son père s’engagea dans l’U.S. Navy durant la seconde guerre mondiale et voyagea dans le Pacifique Sud. Il fréquenta le lycée de Lowell où il développa ses capacités oratoires et dramatiques comme membre de la Lowell Forensic Society. Bien qu’il ne reçut que des notes moyennes, il concourut aussi dans les tournois de diction régionaux. Après son baccalauréat obtenu en 1952, contre la volonté de ses parents, il décrocha une licence en art dramatique à l’Université de San Francisco, où il fut le camarade de classe de la future actrice Lee Meriwether. Plus tard, il intégra comme ses parents l’Université de Californie à Berkeley et rejoignit la fraternité Phi Delta Theta. Un peu trop court pour obtenir une licence, Bill quitta l’Université et rejoignit l’United States Marine Corps après avoir été incorporé dans l’United States Army durant la Guerre de Corée. Il servit comme ordonnance dans les Marines et fut honorablement déchargé.
Il déménagea ensuite à Hollywood, où il fit nombre de petits boulots dont portier et sauveteur. Il organisa des spectacles sur un lieu de vacances à Jackson Hole, Wyoming. En 1959, il fut embauché comme modèle et fit des spots commerciaux pour General Motors et Chrysler.
En 1961, Bill apparut dans la comédie musicale The Boy Friend au Detroit Civic Theater et retourna à Hollywood pour y faire ses débuts à la télévision dans un épisode deThe Many Loves of Dobie Gillis. Il devint un acteur de caractère respecté et fut la guest star de nombreuses séries des années 1960 dont Ben Casey, La quatrième dimension, The Andy Griffith Show, Dr. Kildare et Hennesey. Il rejoignit aussi la distribution de The Joey Bishop Show en 1962. Durant les années 1970, il fit des apparitions en guest star dans des séries télévisées comme L’homme de fer, Insight, Barbary Coast, La croisière s’amuse, Medical Center, quatre épisodes of Love, American Style, L’île fantastique, et deux épisodes des Rues de San Francisco et de Night Gallery avec Rod Sterling.
Bill Bixby endossa le rôle du jeune reporter Tim O'Hara dans la sitcom de 1963, Mon martien favori, dans lequel il était le partenaire de Ray Walston. Mais en 1966, les coûts de production élevés engendrèrent la fin de la série après 107 épisodes. Après la suppression de Mon martrtien favori, Bill fut la vedette de quatre films : Marqué au fer rouge, Doctor, You've Got to Be Kidding, et deux longs métrages d’Elvis Presley, Clambake et A plein tube. Il refusa le rôle du petit ami de Marlo Thomas dans le populaire That Girl et fut la vedette de deux pilotes infructueux.
En 1969, Bill endossa son second rôle télévisé à haut profil, à savoir celui de Tom Corbett dans la comédie dramatique, The Courtship of Eddie's Father. La série concernait un père veuf élevant un jeune fils, tout en dirigeant un magazine majeur et essayant de refaire sa vie sentimentale. Cette série était de la même veine que les autres sitcoms des années 1960 et 1970 qui traitaient du veuvage telles que The Andy Griffith Show, My Three Sons et Family Affair. Eddie était interprété par l’acteur novice Brandon Cruz. Les deux acteurs développèrent une étroite relation qui se transmit aussi en dehors du tournage. La distribution était complétée par l’actrice oscarisée Miyoshi Umeki, qui interprétait le rôle de la servante de Tom, Mrs. Livingston; James Komack (un des producteurs de la série) dans le rôle de Norman Tinker (le photographe pseudo-hippie de Tom) et l’actrice Kristina Holland en secrétaire de Tom, Tina. Un épisode de la série comportait la future épouse de Bill, Brenda Benet, dans le rôle d’une des petites amies de Tom.
Bill Bixby fut nominé pour l’Emmy Award du Meilleur Acteur dans une série comique en 1971. L’année suivante, il remporta le Parents Without Partners Exemplary Service Award.
Bill Bixby fit ses débuts à la réalisation dans la série en 1970 en dirigeant 8 épisodes. ABC annula la sitcom en 1972 à la fin de la troisième saison.
Après la suppression de la série, Bill Bixby et Brandon Cruz restèrent en contact. Brandon fut même invité sur la série culte de Bill, L”incroyable Hulk. La mort du seul enfant de Bill en 1981, rapprocha encore les deux acteurs. Ils demeurèrent en contact jusqu’à la mort de Bill en 1993. En 1995, Brandon Cruz prénomma son fils Lincoln Bixby Cruz.
En 1973, Bill Bixby fut la vedette de Le Magicien. La série fut appréciée mais ne dura qu’une saison. Lui-même magicien amateur, il anima plusieurs émissions télévisées spéciales au milieu des années 1970 qui comprenaient d’autres magiciens amateurs, fut un membre respecté de la communauté hollywoodienne de la magie et participa au Magic Castle, un club réservé aux magiciens. Durant l’éphémère production de la série, Bill Bixby comme toujours, invita quelques vieux amis à le rejoindre comme Pamela Britton (dans son ultime rôle), Kristina Holland et Ralph O'Hara.
Egalement en 1973, il joua dans Steambath, une pièce de Bruce Jay Friedman avec Valerie Perrine et Jose Perez.
Il devint un populaire panéliste de jeux téléviséset apparut principalement dans Password et The Hollywood Squares. Il fut aussi un panéliste en 1974 pour la reprise de Masquerade Party animée par Richard Dawson. Il était aussi apparu avec Richard Dawson dans Cop-Out. En 1974-1975, il réalisa quatre épisodes de la 8ème saison de Mannix.
En 1975, il fut le partenaire de Tim Conway et Don Knotts dans le film des studios Disney, Le gang des chaussons aux pommes, qui fut bien reçu par le public.
De retour à la télévision, il travailla avec Susan Blakely dans Le riche et le pauvre, une minisérie très populaire de 1976. Il incarna un pilote d’essai dans un épisode de l’éphémère série de 1976, Pilotes avec Gene Evans. En 1977, Bill apparut avec Donna Mills, Richard Jaeckel et William Shatner dans le dernier épisode intitulé "The Scarlet Ribbon", de la série western The Oregon Trail, avec Rod Taylor et Andrew Stevens. Bill réalisa deux épisodes de The Oregon Trail.
En 1976, il fut honoré par deux nominations aux Emmy Awards, une pour le Meilleur Acteur pour une apparition unique dans une série dramatique ou comique pour Les rues de San Francisco et une deuxième pour le Meilleu Ateur pour une apparition unique dans un second rôle dans une série dramatique ou comique pour Le riche et le pauvre. Bill Bixby anima aussi Once Upon A Classic sur PBS de 1976 à 1980.
Bien qu’initialement il déclina le rôle du Dr. David Banner dans L’incroyable Hulk à cause de ses origines de bandes dessinées, en lisant le script du pilote de Kenneth Johnson, il fut persuadé de changer son avis (et accepta de rester impliqué dans la série aussi longtemps que Kenneth Johnson le serait). Par conséquent, Bill fut la vedette du pilote intitulé L’Incroyable Hulk, basé approximativement sur les personnages de la bande dessinée Marvel de Stan Lee et Jack Kirby. Son succès convainquit la CBS de transformer le pilote en série hebdomadaire et la première diffusion eut lieu au printemps 1978. La série obtint un succès international dans plus de 70 pays et fit de Bill Bixby une icone pop de la fin des années 1970 et des années 1980. Une ligne du dialogue exprimé par Bill Bixby dans le pilote : "Ne me mettez pas en colère. Vous ne m’aimeriez pas quand je suis en colère", devint un slogan international (la phrase fut de nouveau utilisée, d’abord par Ang Lee dans Hulk (2003), bien qu’en espagnol, et dans le film de 2008, The Incredible Hulk, avec une version altérée en portugais). Le pilote comportait aussi Susan Sullivan dans le rôle du Dr. Elaina Marks, qui essaye d’aider le torturé et veuf Dr. Banner à surmonter son "problème", et tombe amoureuse de lui.
Durant la diffusion de la série, Bixby invita deux de ses amis de longue date, Ray Walston et Brandon Cruz, à être des guest stars avec lui dans divers épisodes de la série. Il travailla aussi sur la série avec son amie, l’actrice Mariette Hartley, qui devait plus tard être la partenaire de Bill dans sa dernière série, Goodnight, Beantown en 1983. Hartley apparut dans le mémorable épisode à double durée, "Married" (dans lequel David trouve une autre source de soutien dont il tombe amoureux et avec lequel il se marie), et elle remporta un Emmy Award pour son prestation en guest star. La future star Loni Anderson devait aussi être une guest star durant la première saison. Bixby réalisa un épisode de la série,"Bring Me the Head of the Hulk" en 1980. La série fut supprimée après la saison suivante, mais des épisodes restants furent diffusés jusque juin 1981. Bill Bixby reprit le rôle dans trois téléfilms : Le retour de l’incroyable Hulk, Le procès de l’incroyable Hulk et La mort de l’incroyable Hulk. Deux autres téléfilms étaient programmés. Cependant, à cause de sa santé déclinante, de tels projets furent annulés.
Bill Bixby fut le producteur exécutif et la costar de l’éphémère sitcom Goodnight, Beantown (1983–1984). Il réalisa aussi trois épisodes de la série. Durant la même période, il réalisa plusieurs épisodes d’une autre série éphémère, Wizards and Warriors, qui fut diffusée en 1983. En 1987, il réalisa huit épisodes de la sitcom satirico-policière Sledge Hammer!, dont l’épisode, "Hammer Hits the Rock" de la seconde saison, où il fit une apparition en guest star dans le rôle de "Zeke" (prisonnier de la cellule 76).
Bixby fut le producteur exécutif des trois téléfilms de Hulk à la fin des années 1980 et en 1990. Il réalisa aussi les deux derniers.
Bill Bixby anima deux émissions spéciales, Is Elvis Alive? en août 1991 et janvier 1992, toutes deux en direct de Las Vegas.
Bixby fit sa dernière apparition en 1992, en étant la guest star d’un épisode de Diagnostic – Meurtre. Il termina sa carrière en réalisant 30 épisodes de la sitcom Blossom.
Le père de Bill Bixby décéda d’une crise cardiaque en 1971, un mois avant le premier mariage de Bill. Ses cendres furent dispersées dans l’Océan Pacifique au large de l’île de Maui. Bill Bixby se maria à trois reprises. Il épousa d’abord l’actrice Brenda Benet. Ils se marièrent le 4 juillet 1971. Elle donna naissance à leur fils, Christopher le 25 septembre 1974. En plus de leur apparition commune dans Courtship, Benet fut la guest star avec lui dans sa série Le magicien en 1973, fit un épisode de La croisière s’amuse avec lui en 1977 et fut la guest star de L’incroyable Hulk en 1980 juste avant leur divorce.
Le 1er mars 1981, le fils de 6 ans de Bill Bixby, Christopher, décéda subitement d’une rare infection de la gorge. Ses cendres furent dispersées dans l’Océan Pacifique, près de Maui, comme celles de son grand-père. Brenda Benet se suicida le 7 avril 1982, suite à sa rupture avec son assistant, Tammy Bruce. En 1989, il rencontra Laura Michaels, qui avait travaillé sur le tournage d’un téléfilm de Hulk. Le couple se maria un an plus tard à Hawaii.
Début 1991, Bixby se vit diagnostiquer un cancer de la prostate et dut subir un traitement. Il divorça la même année. A la fin de 1992, des amis l’introduisirent auprès de l’artiste Judith Kliban, veuve de B. Kliban, un dessinateur de dessins animés qui était décédé d’une embolie pulmonaire. Bixby épousa Judith à la fin 1993, juste six semaines avant de défaillir sur le plateau de tournage de Blossom. Au début 1993, après que des rumeurs eurent circulé sur sa mort, Bill Bixby rendit publique sa maladie en discutant de celle-ci et de l’énergie nécessaire pour rester en vie. En résultat, il fit plusieurs apparitions en guest star dans des émissions comme Entertainment Tonight, The Today Show et Good Morning America, entre autres. Le cnacer de Bill Bixby s’étendit et fut déclaré en phase terminale.
Le 21 novembre 1993, six jours après sa dernière tâche sur Blossom, il décéda de complications à Century City, Californie. Il avait 59 ans. Son épouse, Judith, et son vieil ami, Dick Martin, étaient à ses côtés. Ses cendres sont sur l’île de Maui.

Sa contribution au western fut la suivante :

Les aventuriers du Far West, un épisode, Kinney dans “Justice at Jackson Creek” (1962)
Seuls sont les indomptés de David Miller (1962), l’homme dans l’hélicoptère
Marqué au fer rouge de Bernard McEveety (1966), Johnsy Boy Hood
Le cheval de fer, un épisode, Dan Gilmore dans “Appointment with an Epitaph” (1967)
La côte sauvage, un épisode, Philippe Despard dans “The Barbary Coast” (1975)
Le gang des chaussons aux pommes de Norman Tokar (1975), Russel Donavan
The Invasion of Johnson County, téléfilm de Jerry Jameson (1976), Sam Lowell
The Oregon Trail, un épisode, Fred F. Mason dans “The Scarlet Ribbon” (1977)

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8643
Localisation : oregon

Re: Bill BIXBY (1934-1993)

Messagepar lasso » 13 nov. 2019 9:08

images IMDB

Image
Image
Image

Avatar du membre
LordDécadent
Trappeur
Trappeur
Messages : 3627
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Bill BIXBY (1934-1993)

Messagepar LordDécadent » 09 mai 2020 15:35

Image
"Ride Beyond Vengeance/Marqué au Fer Rouge" en 1965.

Image
http://www.carnet-noir-des-acteurs.com/1993

Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités