Susan McSWEEN (1845-1931)

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7129

Susan McSWEEN (1845-1931)

Messagepar DEMERVAL » 09 mai 2019 11:18

Née Susan Hummer le 30 décembre 1845 à Gettysburg, Pennsylvanie dans une famille de confession baptiste allemande, Susan McSween quitta le domicile familial à un âge précoce après le décès de sa mère et le remariage de son père. Elle épousa Alexander McSween le 23 août 1873 à Atchison, Kansas et s’installa à Eureka, Kansas. En 1875 le couple déménagea à Lincoln, Nouveau Mexique, où son mari accepta un job avec la compagnie de Lawrence Murphy. Bossant aux côtés de James Dolan, Alexander McSween abandonna rapidement son envie de travailler pour la compagnie et était devenu entretemps un ami de John Tunstall, un riche rancher anglais. Grâce à Tunstall, le couple rencontra John Chisum, et en 1877 les trois hommes avaient établi une affaire rivale de celle de Murphy-Dolan qui avaient complètement monopolisé toutes les transactions financières à Lincoln. Le clan Murphy-Dolan était soutenu par l’infâme Santa Fe Ring.
Les problèmes entre les deux factions commencèrent et le 18 février 1878, le hors la loi, Jesse Evans et des membres de son gang travaillant avec "les gars" de la faction rivale de James Dolan aussi connue comme The Santa Fe Ring, firent feu et tuèrent John Tunstall, ce qui déclencha la guerre du Comté de Lincoln. A cette époque, John Tunstall et Alexander McSween avaient loué les services de pistoleros pour contrer ceux loués par Murphy-Dolan. Alors que ces derniers avaient embauché des gangs de hors-la-loi comme les Seven Rivers Warriors, le John Kinney Gang, et le Jesse Evans Gang, John Tunstall avait de son côté loué les services de tueurs individuels dont Billy le Kid, Chavez y Chavez, Dick Brewer, Charlie Bowdre, Doc Scurlock et autres. Les deux factions se firent face après la mort de Tunstall, de nombreuses victimes étant à déplorer des deux côtés avec comme point d’orgue la Bataille de Lincoln, au cours de laquelle Susan McSween participa. Son mari fut tué à la fin de la bataille, malgré le fait qu’il était désarmé et était en train de se rendre.
Susan McSween loua les services de l’avocat Huston Chapman pour poursuivre les charges contre les meurtriers de son mari et elle lui adjoignit l’aide du Gouverneur Lew Wallace pour obtenir l’amnistie des Régulateurs du Comté de Lincoln qui avaient défendu son mari et chercher vengeance pour la mort de John Tunstall. Le Colonel Nathan Dudley fut l’une de ses cibles principales et il passa effectivement en jugement mais fut acquitté. Lawrence Murphy était décédé avant la fin 1878 et James Dolan fut accusé du meurtre de John Tunstall mais fut acquitté et ne put jamais être directement relié au meurtre d’Alex McSween. Jesse Evans tua Chapman, puis quitta le territoire, et tout passa aux oubliettes.
Susan éprouva des difficultés à joindre les deux bouts après la guerre du Comté de Lincoln qui survint dans la Territoire du Nouveau Mexique. Elle rechercha et reçut de l’aide de la famille de John Tunstall en Angleterre. Elle servit d’exécutrice testamentaire des biens de John Tunstall et de ceux de son mari, en parvenant à se libérer des dettes accrues en liquidant les biens immobiliers. En 1880 elle épousa George Barber, un jeune clerc d’avocat et plus tard avocat qui l’aida dans sa reconstruction. Le travail de Barber comme expert de John Chisum fit en sorte que ce dernier donna 40 têtes de bétail à Susan, valant aux environs de 400 dollars, afin qu’elle puisse démarrer une entreprise d’élevage. Plus tard le couple divorça. Elle acheta plus de 1158 acres de terres sur le versant Ouest de La Réserve des Indiens Apaches Mescaleros durant les années qui suivirent la guerre du Comté de Lincoln. En 1890 Susan possédait au moins 5 000 têtes de bétail sur son ranch de 1 158 acres sous couvert de la Three Rivers Cattle Company à Three Rivers. Selon certaines estimations, elle en posséda juste que plus de 8 000. Au milieu des années 1890, ses parts du ranch étaient parmi les plus importantes du territoire. Elle devint immensément riche grâce à cet élevage et les mines d’argent se trouvant sur sa propriété. Elle était aussi connue pour les arbres fruitiers qu’elle entretenait suite à un don de John Chisum.
Le 21 avril 1892, l’Old Abe Eagle de Lincoln rapporta qu’elle avait conduit 700 à 800 têtes de bétail de son ranch à Engle, le point du chemin de fer le plus accessible, duquel ils étaient chargés dans "des wagons de 12 mètres de la société New England Cars" pour gagner les parcs d’engraissement de Jones et Nolan à Grand Summit et Strong City, Kansas.
Le New York Commercial Advertiser dit: " Près de la ville de White Oaks, Nouveau Mexique, vit l’une des femmes les plus remarquables de cette remarquable époque. La maison dans laquelle elle demeure ; une petite bicoque, blanchie à la chaux, est couverte de vignes vertes et garnie de riches tapis, de tentures artistiques, de livres et de peintures, d’exquises porcelaines et argenteries, et toutes ces mignonnes possessions desquelles une femme raffinée s’entoure. La maison fut construite de ses propres mains. Le grand ranch sur lequel est située la maison avec ses 8 000 têtes de bétail, est entièrement dirigé par elle. C’est elle qui achète ou absorbe les terres, sélectionne et contrôle les hommes, achète, vend et transfère le bétail. Elle est aussi une prospectrice intelligente et habile, et trouva les mines d’argent de valeur sur son territoire dans lesquelles elle détient aujourd’hui la moitié des parts."
En 1902 elle vendit ses parts du ranch (à l’exception de la maison du ranch) à Monroe Harper et emménagea dans une belle maison et plus tard un cottage à White Oaks, Nouveau Mexique, alors une ville-champignon en perte de vitesse. Au fil des ans elle dépensa tout l’argent qu’elle avait amassé en faisant de fréquents voyages à El Paso pour se délester des fastueux bijoux qu’elle avait acquis afin de subvenir à ses besoins. Elle décéda d’une pneumonie, complètement appauvrie, à White Oaks, le 3 janvier 1931 à 85 ans et y fut enterrée au Cedarvale Cemetery. Elle fut aidée financièrement vers la fin de sa vie par son neveu Edgar Shields. Il lui envoya tous les mois des chèques et paya ses funérailles. Finalement elle quitta le Nouveau Mexique comme elle y était entrée, sans le sou après avoir mis fin à une belle réputation.

Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité