Mae BUSCH (1891-1946)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6932

Mae BUSCH (1891-1946)

Messagepar DEMERVAL » 25 mars 2019 18:18

Mae Busch naquit le 18 juin 1891 à Melbourne, Victoria, des populaires vaudevillistes Elizabeth Maria Lay et Frederick William Busch. Lay était active depuis 1883 sous le nom de scène de Dora Devere puis de Dora Busch; elle effectua une tournée en Inde avec l’Hudson's Surprise Party et en Nouvelle-Zélande à deux reprises. En 1887 elle rejoignit la Silk Stocking Company de Frank M. Clark . L’un des membres de l’orchestre de la Compagnie était Frederick William Busch. Elizabeth et Frederick se marièrent le 6 février 1888 à Brisbane, Queensland entre deux représentations. Ils continuèrent à effectuer des courtes tournées avec diverses compagnies durant lesquelles leurs deux enfants naquirent, Dorothy en 1889 (elle ne vécut que quatre mois) et Annie May en 1891. Dora Busch/Devere fit une saison d’opéra avec des critiques mitigées et William se produisit au sein de bands et d’orchestres itinérants ainsi que dans des numéros spéciaux avec le Trio Paragon. Il ne dirigea jamais l’Orchestre Symphonique de Melbourne comme il a été parfois affirmé; le MSO ne fut pas fondé avant 1906, soit 10 ans après que William ait quitté le pays.
Suite à une tournée en Nouvelle-Zélande, la famille partit pour les Etats-Unis via Tahiti. Ils partirent le 8 août 1896 et arrivèrent à San Francisco à la fin de 1896 ou au début 1897. Dora Busch faisait partie du Grand Opera Quartet et fit ses débuts américains le 14 février 1897 à l’Orpheum Theatre. Vers la fin 1897, la famille déménagea sur la Côte Est. William Busch se produisit avec le trio Paragon (rebaptisé Lelliott Busch & Lelliott) au Drexel Theatre de Chicago le 13 novembre 1897.
Alors que ses parents étaient en tournée, la jeune Anna May, âgée de 6 ans, fut placée dans un couvent du New Jersey. A 12 ans, elle rejoignit ses parents pour former le Busch Devere Trio, qui fut actif de 1903 à 1912. Elle se produisit avec sa mère sous le nom de Mae Busch dans la pièce de Guy Fletch Bragdon, "The Fixer" en recevant de bonnes critiques et en 1911 ils se produisirent dans le "Big Show Burlesque" de Tom Reeves. Sa carrière connut un déclic en mars 1912 quand elle remplaça Lillian Lorraine dans le rôle féminin principal dans "Over the River" avec Eddie Foy.
Les premières apparitions de Mae Busch sur l’écran intervinrent dans The Agitator et The Water Nymph, tous deux édités en 1912. Il y a des doutes sur la réelle participation de Mae car la production de ces deux films en Californie ne respecta pas ses engagements à New York. En 1915 elle commença à travailler avec Keystone Studios, où elle apparut dans des comédies en deux bobines. Sa connivence avec le patron du studio, le célèbre Mack Sennett, mit fin à son engagement avec l’actrice Mabel Normand—qui avait été le mentor et l’amie de Mae Busch—quand celle-ci prit ses distances. Selon différentes sources, Mae Busch, qui était connue pour la précision de ses jets, infligea une sérieuse blessure à la tête de Mabel Normand en la frappant avec un vase. Mabel Normand décéda quelques années plus tard, à 37 ans, de problèmes de santé dus principalement à la tuberculose.
Au sommet de sa carrière cinématographique, Mae Busch était connue comme étant la versatile vamp. Elle fut la vedette de films comme Les Passe-Partout du diable (1920) et Folies de femmes (1923), tous deux dirigés par Erich von Stroheim, et dans Le club des trois (1925), avec Lon Chaney. Sa carrière déclina subitement en 1926, quand elle mit fin à son contrat avec la Metro–Goldwyn–Mayer et souffrit d’une dépression nerveuse. Par la suite, elle se retrouva à travailler dans des studios moins prodigieux tels que Gotham et Tiffany, où elle fut la plupart du temps reléguée aux seconds rôles.
En 1927, on lui offrit un rôle principal dans un film en deux bobines de Hal Roach, Love 'em and Weep, qui débuta sa longue association avec Laurel et Hardy. Elle apparut dans 13 de leurs comédies, souvent en pouffiasses acariatres cherchant l’or (Chickens Come Home, Come Clean), en femme volage d’Oliver Hardy (Les compagnons de la nouba, Laurel et Hardy bonnes d’enfant) ou dans des rôles plus sympathiques (Les joyeux compères, Laurel et Hardy électriciens, Les rois de la gaffe). Son dernier rôle dans un film de Laurel et Hardy survint en 1936 dans La Bohémienne, de nouveau dans le rôle de l’épouse combattive de Hardy. Ses rôles par la suite furent souvent non crédités. Au total elle apparut dans approximativement 130 films entre 1912 et 1946. Jackie Gleason mentionna plus tard son nom dans son émission télévisée comme étant "la toujours populaire Mae Busch."
Mae Busch se maria à trois reprises : à l’acteur Francis McDonald de 1915 à 1922; à John Earl Cassell de 1926 à 1929; et à l’ingénieur civil Thomas C. Tate de 1936 à sa mort.
Mae Busch décéda le 20 avril 1946, à 54 ans, au sanatorium de la Vallée de San Fernando où elle setrouvait depuis cinq mois pour un cancer du colon. En 1970, ses cendres restèrent non réclamées et un chapitre de la Laurel & Hardy Society, the Way out West Tent, paya pour l’enterrement à la chapelle du crématorium de Pines. Pour sa contribution à l’industrie du cinéma, Mae Busch a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 7021 Hollywood Boulevard.

Sa contribution au western fut la suivante :

The Lone Ranger de Mack V. Wright (1920), la petite amie du Ranger
Without Honors de William Nigh (1932), Mary Ryan
The Rider of Death Valley d’Albert S. Rogell (1932), Tillie

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6932

Re: Mae BUSCH (1891-1946)

Messagepar DEMERVAL » 26 mars 2019 9:57

ImageImage
ImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité