Marion MARTIN (1908-1985)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8177

Marion MARTIN (1908-1985)

Messagepar DEMERVAL » 11 déc. 2018 15:13

Marion Martin naquit Marion Suplee à Philadelphie, Pennsylvanie, le 7 juin 1908, fille d’un cadre de la société Bethlehem Steel. Elle devint actrice après que la fortune familiale soit partie en fumée lors du Krach de Wall Street de 1929 et apparut à Broadway dans des productions de Lombardi Ltd. et Sweet Adeline.
Elle fit ses débuts sur le grand écran dans She's My Lillie, I'm Her Willie et par la suite assuma des rôles mineurs, souvent comme filles de revue. Plusieurs de ses premiers rôles furent dans des comédies musicales et elle connut le succès comme chanteuse. A la fin de la décennie, elle était parvenue aux rôles principaux dans plusieurs films de série B, un de ses rôles les plus notables étant celui d’Iris Compton dans le film de James Whale, Sinners in Paradise (1938). Malgré son succès, elle fut souvent restreintes aux rôles mineurs dans des films plus populaires comme La dame du vendredi (1940). La majorité de ses rôles eurent lieu dans des comédies mais elle apparut dans des drames comme La fièvre du pétrole (1940) dans lequel elle interprèta une chanteuse de cabaret qui était brièvement courtisée par Clark Gable. Elle interpréta des seconds rôles dans trois films mettant en scène Lupe Velez alias le "Mexican Spitfire" aux début des années 1940 et fut le faire-valoir comique des Marx Brothers dans Les Marx au grand magasin, film dans lequel le dos de sa robe était découpé par Harpo.
Elle incarna un fantôme dans Gildersleeve's Ghost et fut le sujet d’une bagarre à mains nues mémorable entre la star de Gildersleeve, Harold Peary et l’un des pontes de la Warner Bros, Bud Stevens dans la boîte de nuit, Le Mocambo, en 1943. Ses rôles les plus substantiels comprennent celui d’Alice Angel, une showgirl écervelée, dans le thriller policier L’étrangleur avec Barbara Stanwyck et celui de Mme Bentley dans L’évadé de l’enfer. Elle apparut aussi dans La poupée brisée (1942) avec Lucille Ball, dans le western La loi du Far-West (1943) avec Claire Trevor et dans The Great Mike pour PRC en 1944.
A la fin des années 1940, ses rôles devinrent pour la plupart mineurs. Les admirateurs des Three Stooges se la rappelleront en cowgirl Gladys dans Merry Mavericks. Elle interpréta le rôle de "Belle Farnol" en 1950 dans un épisode de The Lone Ranger intitulé "Pardon for Curley". Peu de temps après, elle fit sa dernière apparition dans un film en 1952. Mariée à un physicien, elle se retria des écrans et bien qu’elle exprima le désir de faire son retour dans le show business, aucun rôle acceptable ne lui fut présenté.
Marion Martin reçut une étoile sur le Hollywood Walk of Fame pour sa contribution à l’industrie cinématographique au 6925 Hollywood Boulevard. Elle décéda le 13 août 1985 à Santa Monica, Californie, et fut enterrée au Holy Cross Cemetery de Culver City, Californie.

Sa contribution au western fut la suivante :
The Lady from Cheyenne de Frank Lloyd (1941), Gertie
La loi du Far-West de George Archainbaud (1943), Daisy Davenport
The Lone Ranger, un épisode, Belle Farnol dans « A Pardon for Curley » (1950)
Merry Mavericks d’Edward Bernds (1951), Gladys
Okalhoma Annie de R.G. Springsteen (1952), La Belle la Tour

DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8177

Re: Marion MARTIN (1908-1985)

Messagepar DEMERVAL » 12 déc. 2018 10:44

ImageImageImageImageImage

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15061
Localisation : Canada
Contact :

Re: Marion MARTIN (1908-1985)

Messagepar metek » 21 déc. 2018 6:07

Marion Martin - Blonde Inspiration (1941)

Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités