Donald SUTHERLAND (1935- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8554

Donald SUTHERLAND (1935- )

Messagepar DEMERVAL » 21 nov. 2018 12:26

Donald McNichol Sutherland a vu le jour le 17 juillet 1935 à Saint John, Nouveau Brunswick, Canada, de Dorothy Isobel (née McNichol; 1892–1956) et Frederick McLea Sutherland (1894–1983), qui travaillait dans les affaires et dirigeait l’agence locale de gaz, d’électricité et de bus. Il est de descendance écossaise, allemande et anglaise. Enfant, il souffrit de fièvre rhumatismale, d’hépatite et de poliomyélite. Il passa son adolescence à Bridgewater, Nouvelle-Ecosse. Il obtint son premier boulot à temps partiel à 14 ans comme correspondant de presse pour la radio locale CKBW.
Donald Sutherland décrocha son baccalauréat au lycée de Bridgewater. Il étudia alors à l’Université de Victoria, une université affiliée à celle de Toronto, où il rencontra sa première épouse Lois Hardwick (à ne pas confondre avec l’enfant-star du même nom) et il y obtint une double licence en ingénierie et en art dramatique. Il fut un moment membre de troupe comique "UC Follies" à Toronto. Il changea par la suite son idée sur le fait de devenir ingénieur et quitta le Canada pour la Grande-Bretagne en 1957, pour étudier à la London Academy of Music and Dramatic Art.
Après avoir quitté la London Academy of Music and Dramatic Art (LAMDA), Donald Sutherland passa 18 mois au Perth Repertory Theatre en Ecosse. Au début du milieu des années 1960, Donald commença à décrocher des petits rôles dans des films britanniques et à la télévision (tel que le réceptionniste d’un hôtel dans Ce sentimental Mr. Varela, épisode 'A Very Desirable Plot' (1963)). Il se produisit avec Christopher Lee dans des films d’horreur comme Le château des morts-vivants (1964) et Le train des épouvantes (1965). Il eut aussi un rôle de soutien dans la production d’Hammer Films, Fanatic (1965), avec Tallulah Bankhead et Stefanie Powers. La même année, il apparut dans le film classique sur la guerre froide, Aux postes de combat et apparut dans la série TV, Le Saint, en 1965 dans l’épisode "The Happy Suicide" et dans la série TV, Gideon's Way, en 1966 dans l’épisode "The Millionaire's Daughter". En 1966, Donald Sutherland apparut à BBC TV dans la pièce Lee Oswald-Assassin, dans laquelle il incarnait un ami de Lee Harvey Oswald, Charles Givens (même si Charles Givens était en fait un afro-américain).
En 1967, il apparut dans "The Superlative Seven," un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir. Il fit aussi une deuxième apparition plus substantielle dans Le saint. L’épisode, "Escape Route," fut réalisé par la star de la série, Roger Moore, qui se rappela plus tard que Sutherland "me demanda s’il pouvait le montrer aux producteurs parce qu’il était sur la voie de trouver un rôle important... ils vinrent voir une scène brute et il décrocha un rôle dans Les douze salopards." Le film, qui comprenait Lee Marvin et Charles Bronson, fut le 5ème plus gros succès au box-office de 1967 et le film le plus rentable de la MGM pour l’année.
En 1968, après sa percée sur le marché britannique grâce aux Douze salopards, Donald Sutherland quitta Londres pour Hollywood. Il apparut alors dans deux films de guerre, avec le rôle principal d’"Hawkeye" Pierce dans MASH de Robert Altman en 1970; et, de nouveau en 1970, en commandant hippie d’un char appelé "Oddball" dans De l’or pour les braves.
Donald Sutherland fut en 1970 le partenaire de Gene Wilder dans la comédie Commencez la révolution sans nous. Durant le tournage de l’oscarisé thriller Klute, Donald eut une relation illégitime avec sa partenaire Jane Fonda. Donald et Jane devaient alors produire ensemble et interpréter un documentaire anti-guerre du Vietnam, F.T.A. (1972), consistant en une série de sketches tournés en dehors de la base militaire de Pacific Rim et des interviews avec les troupes américaines qui étaient alors en service. Comme suite à leur association dans Klute, Sutherland et Fonda se produisirent ensemble dans Steelyard Blues (1973), un "film d’aventures en roues libres" de l’auteur David S. Ward.
Donald Sutherland se retrouva comme acteur principal tout au long des années 1970 dans des films comme le film d’horreur psychologique dont l’action se situait à Venise, Ne vous retournez pas (1973), avec Julie Christie, un rôle qui lui permit d’être nominé pour le BAFTA du meilleur acteur, comme le film de guerre, L’aigle s’est envolé (1976), comme Le Casanova de Fellini (1976) et le thriller Eye of the Needle (qui fut tourné en extérieurs sur l’ile de Mull, ouest de l’Ecosse). Son rôle du lieutenant Robert Schmied dans le film allemand réalisé par Maximilian Schell en 1976, End of the Game, est classé parmi ses crédits déjantés au même titre que le rôle du toujours optimiste inspecteur de la santé publique dans le film de science-fiction horrifique, L’invasion des profanateurs (1978) avec Brooke Adams et Jeff Goldblum.
Il aida au lancement de la série télévisée canadienne internationalement populaire, Witness to Yesterday, avec une performance en tant que le médecin de Montreal, Norman Bethune, un médecin humanitaire parlant abondamment de ses expériences en Chine au moment de la révolution communiste. Il endossa aussi le rôle du professeur gros fumeur, Dave Jennings dans American College en 1978, ce qui le fit connaître d’un public plus jeune. Quand il fut retenu pour le rôle, on lui offrit soit un salaire de 40 000 dollars ou 2 % sur les entrées du film. Etant persuadé que le film ne serait pas un grand succès, il choisit le salaire de 40 000 dollars. Le film récolta au total 141.6 millions de dollars.
Il fut acclamé pour sa performance dans le film épique, 1900, du réalisateur italien Bernardo Bertolucci et dans le rôle du père en conflit dans le drame familial oscarisé Des gens comme les autres (1980), aux côtés de Mary Tyler Moore et Timothy Hutton. En 1981, il narra A War Story, un film d’Anne Wheeler. Il incarna le rôle du médecin-héros Norman Bethune dans deux films biographiques en 1977 et 1990.
Parmi les rôles de Donald Sutherland les plus connus des années 1980 et 1990, figurent le drame sur l’apartheid, Une saison blanche et sèche (1989), avec Marlon Brando et Susan Sarandon; le rôles d’un gardien sadique dans Haute sécurité (1989) avec Sylvester Stallone; le rôle d’un pyromane incarcéré dans le thriller Backdraft (1990) avec Kurt Russell et Robert De Niro, le rôle du médecin humanitaire activiste Norman Bethune dans Docteur Norman Bethune (1990) et le rôle d’un distributeur d’art snob dans Six Degrés de Séparation (1993), avec Stockard Channing et Will Smith.
Dans JFK d’Oliver Stone en 1991, il incarna un mystérieux officier de renseignement à Washington, réputé avoir été L. Fletcher Prouty, qui évoqua les connexions du complexe militaro-industriel avec l’assassinat du président américain John F. Kennedy. Il interpréta le psychiatre et visionnaire Wilhelm Reich dans le clip vidéo de Kate Bush en 1985, pour son single,"Cloudbusting".
En 1992, il incarna le rôle de Merrick dans le film Buffy tueuse de vampires, avec Kristy Swanson. En 1994, il fut le chef d’une agence gouvernementale pour les extraterrestres qui s’empare des corps des gens similairement à L’invasion des profanateurs dans le film de Robert A. Heinlein d’après le livre de 1951, The Puppet Masters.
En 1994, Donald Sutherland interpréta le PDG complotant d’une société de services et de conseils en informatique dans le drame de Barry Levinson, Harcèlement face à Michael Douglas et Demi Moore, et en 1995 fut casté dans le rôle du Major Général Donald McClintock dans le film de Wolfgang Petersen, Alerte !. Il fut plus tard casté en 1996 (pour seulement la seconde fois) avec son fils Kiefer dans le film de Joel Schumacher, Le droit de tuer ?
Donald Sutherland incarna le célèbre Général de la Guerre Civile Américaine, P.G.T. Beauregard dans le téléfilm de 1999, CSS Hunley, le premier sous-marin. Il interpréta un astronaute dans Space Cowboys (2000), avec comme partenaires Clint Eastwood, Tommy Lee Jones et James Garner. Donald Sutherland fut un modèle pour Chris Claremont et John Byrne pour créer Donald Pierce, le personnage des Marvel Comics, dont le nom est tiré du personnage incarné par Donald dans M*A*S*H, en 1970, à savoir Hawkeye Pierce.
Plus récemment, Donald Sutherland fut reconnu pour son rôle du Révérend Monroe dans le drame sur la Guerre Civile, Retour à Cold Mountain (2003), pour Braquage à l’italienne (2003), pour la série télévisée Commander in Chief (2005–2006), pour le film Fierce People (2005) avec Diane Lane et Anton Yelchin, et pour son rôle de Mr. Bennet dans Orgueil et préjugés (2005), avec Keira Knightley.
Donald Sutherland interpréta le rôle de Tripp Darling dans la série dramatique Dirty Sexy Money pour ABC. Il incarna le multi-millionnaire Nigel Honeycut en 2008 dans le film L’amour de l’or. Sa voix distinctive a aussi été utilisée dans de nombreux spots commerciaux radiodiffusés et télévisés, dont ceux pour Delta Air Lines, les automobiles Volvo et le jus d’orange Simply Orange.
Donald Sutherland fit aussi du doublage et de la narration durant l’introduction de la première demi-finale du concours de l’Eurovision en 2009 et pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Hiver de Vancouver en 2010 et il fut aussi l’un des porteurs de drapeaux. Il fut aussi le narrateur de "I Believe" pour une publicité de la chaîne CTV. Durant les Jeux, Donald Sutherland participa à plusieurs événements. En 2010, il fut l’une des nombreuses vedettes de l’adaptation télévisuelle du roman de Ken Follett, Les piliers de la terre.
A compter de 2012, Donald incarna le Président Snow, le principal antagoniste de la franchise, Hunger Games, dans Hunger Games (2012), Hunger Games: l’embrasement (2013), Hunger Games: la révolte – Partie 1 (2014) et Partie 2 (2015). Son rôle fut bien reçu des admirateurs et des critiques.
Le 26 mars 2012, il fut invité sur l’émission radio Opie and Anthony. Durant son apparition pour promouvoir le premier volet de Hunger Games, il mentionna qu’au lieu d’accepter 2% des recettes d’American College, il avait insisté pour recevoir un salaire journalier qui atteignit les 50 000 dollars au lieu des 2,8 millions de dollars qu’il aurait pu percevoir s’il avait accepté l’offre d’Universal Studios. Il mentionna aussi qu’on lui avait offert les rôles principaux dans Délivrance et Chiens de paille mais qu’il les avait refusés parce qu’il ne voulait alors pas paraître dans des films violents. Le rôle dans Délivrance échut à Jon Voight et celui de Chiens de paille à Dustin Hoffman, et les deux films furent des succès critiques et commerciaux. Après avoir décliné ses rôles violents, il dit malicieusement: "et alors j’ai incarné un fasciste dans 1900 de Bernardo Bertolucci." La série télévisée Crossing Lines fut diffusée pour la première fois le 23 juin 2013, sur la chaîne NBC. Donald Sutherland, qui incarnait le Procureur Général de Cour Criminelle Internationale, Michel Dorn, fut un des deux seuls acteurs à apparaître dans tous les épisodes des trois saisons.
En 2016, il fut un des membres du jury du Festival du Film de Cannes. Le 6 septembre 2017, il fut annoncé que Donald Sutherland, ainsi que 3 autres récipiendaires, recevraient un Oscar d’Honneur de la part de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, le premier Oscar de Donald Sutherland en six décennies.
Donald Sutherland fut fait Officier de l’Ordre du Canada le 18 décembre 1978 et fut intronisé au Canada's Walk of Fame en 2000. Il possède toujours une maison à Georgeville, Quebec.
Donald Sutherland a été marié à trois reprises. Sa première union, à Lois Hardwick, dura de 1959 à 1966. Son second mariage, qui dura de 1966 à 1970, eut lieu avec Shirley Douglas, fille du politicien social-démocrate canadien et le "père" du système universel de soins canadien, Tommy Douglas. Sutherland et Douglas eurent deux enfants, les jumeaux Kiefer, un acteur connu pour son rôle de Jack Bauer dans la série TV, 24 heures chrono et actuel vedette de la série dramatico-politique Designated Survivor, et Rachel.
Donald Sutherland rencontra son actuelle épouse, l’actrice franco-canadienne, Francine Racette, sur le plateau de tournage de la série canadienne, Alien Thunder. Ils se marièrent en 1972 et ont trois fils: Rossif Sutherland, Angus Redford Sutherland et Roeg Sutherland.
Ses quatre fils ont tous été prénommés par rapport à des réalisateurs avec lesquels Donald a travaillé: Kiefer en hommage au réalisateur américain Warren Kiefer, qui, sous le pseudonyme de Lorenzo Sabatini, dirigea Sutherland dans son tout premier film, un long métrage d’horreur à petit budget, Il castello dei morti vivi (Castle of the Living Dead); Roeg en hommage au réalisateur Nicolas Roeg; Rossif en hommage au réalisateur français Frédéric Rossif; et Angus Redford en hommage à Robert Redford.

Sa contribution au western est la suivante :
Retour à Cold Mountain d’Anthony Minghella (2003), le révérend Monroe
Le cavalier de l’aube de Terry Miles (2012), Cochrane.
Forsaken, retour à Fowler City de Jon Cassar (2015), le révérend Samuel Clayton

Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2186

Re: Donald SUTHERLAND (1935- )

Messagepar Bat Lash » 21 nov. 2018 20:05

Sutherland a aussi joué le sergent major Peasy dans Revolution (19985) d'Hugh Hudson
Image

Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2186

Re: Donald SUTHERLAND (1935- )

Messagepar Bat Lash » 17 juil. 2020 11:16

Joyeux 85ème Anniversaire à l'infatigable Donald Sutherland ici dans Alien Thunder/Dan Candy's Law (1974), son premier western
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité