Theresa HARRIS (1906-1985)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8845

Theresa HARRIS (1906-1985)

Messagepar DEMERVAL » 05 oct. 2018 14:07

Theresa Harris naquit la veille du nouvel an 1906 (quelques sources indiquent 1909) à Houston, Texas d’Isaiah (1879–1956) et Mable (1883–1964) Harris, tous deux étant des métayers de la Louisiane.
La famille de Theresa se relocalisa au sud de la Californie quand elle eut 11 ans. Après son baccalauréat, elle fit des études au conservatoire de musique de l’UCLA et au Conservatoire de Musique Zoellner. Elle rejoignit ensuite une troupe de théâtre musicale afro-américaine, les Lafayette Players.
En 1929, elle se rendit à Hollywood où elle s’embarqua dans une carrière d’actrice. Elle fit ses débuts sur le grand écran dans La rafle, chantant "Daddy Won't You Please Come Home". En entrant dans les années 1930, elle se retrouva interprétant les femmes de ménage des belles fictives du Sud, des femmes de la haute société et les faire-valoir féminins de vedettes comme Ginger Rogers, Bette Davis, Sylvia Sidney, Frances Dee, Myrna Loy, Jean Harlow, Esther Williams, Thelma Todd, Kay Francis et Barbara Stanwyck. Ces rôles, cependant, furent parfois non crédités. Elle déambula aussi de studio en studio pour des petits rôles, habituellement pour Warner Bros. ou Metro-Goldwyn-Mayer. A côté des rôles de femmes de ménage, elle se spécialisa aussi dans des rôles de chanteuses de blues, de serveuses, de femmes tribales ou des prostituées.
Theresa Harris endossa le rôle de l’amie de Jean Harlow dans le film de la MGM, Hold Your Man (1932), avec également Clark Gable. En 1933, elle apparut dans le rôle de Chico dans la production Pre-code de Warner Bros., Liliane, avec Barbara Stanwyck. La même année, Theresa décrocha un rôle substantiel face à Ginger Rogers dans Professional Sweetheart. Dans le rôle de la femme de ménage de Ginger Rogers, Theresa Harris était la remplaçante de Ginger Rogers comme chanteuse de radio. Malgré le fait que le personnage incarné par Theresa était primordiale pour l’intrigue du film, elle ne fut pas créditée pour le rôle.
Tout au long des années 1930, Theresa interpréta des rôles non crédités tels que dans Plumes de cheval (1932), Chercheuses d’or de 1933 (1933), Mary Stevens, M.D. (1933) et Gloire éphémère (1933). Elle incarna aussi la femme de ménage de Bette Davis, Zette, dans le film L’insoumise (1938). En 1937, elle apparut dans le film Bargain With Bullets face à Ralph Cooper pour Million Dollar Productions que possédait Ralph Cooper. Tout en tournant ce film, elle s’exprima sur sa frustration concernant les difficultés rencontrées par les acteurs Afro-Américains dans l’industrie du film en affirmant :
« Je n’ai jamais eu la chance de m’élever au-dessus du rôle de femme de ménage dans les films d’Hollywood. Ma couleur jouait contre moi à chaque fois qu’on la regardait. Le fait que je n’étais pas "sexy" me fit passer pour une prétentieuse ou me relégua aux éternels rôles de larbins ou de servantes. [...] Mon ambition est d’être une actrice. Hollywood n’avait pas de rôles pour moi. »
Elle rendit aussi hommage à Ralph Cooper pour avoir créé une compagnie de production qui produisait des films avec en vedettes des acteurs Afro-Américains. Elle dit, « On avait rien à perdre à développer une compagnie de production uniquement pour les gens de couleur. La concurrence rendra Hollywood plus forte et amènera la production de films plus intéressants pour notre peuple dans divers rôles. »
Theresa Harris continua à faire du lobbying pour obtenir de meilleurs rôles mais ne trouva que peu d’opportunités au sein d’Hollywood. Dans un film de 1939, "Tell No Tales", elle fut crédité pour le rôle de Ruby, l’épouse d’un homme assassiné. Theresa Harris joua une scène pleine d’émotions avec Melvin Douglas au funérailles. Elle apparait dans un petit mais vivace rôle en tant qu’Eunice Leonard, l’ex-femme de ménage de Kathie Moffat dans le film de Jacques Tourneur de 1947, La griffe du passé.
En plus du cinéma, Theresa Harris se produisit aussi dans de nombreuses émissions radio dont Hollywood Hotel. Theresa Harris fut souvent associée avec Eddie Rochester Anderson, qui, à l’écran, fut souvent son petit ami. Ils apparurent ensemble dans Buck Benny Rides Again (1940) et What's Buzzin' Cousin (1943). Dans Buck Benny Rides Again, Theresa Harris et Eddie Rochester Anderson produisirent un numéro musical, "My, My," dans lequel ils chantaient et jouaient des claquettes, du classique, de l’espagnol et du swing. Elle apparut aussi dans plusieurs rôles éminents pour RKO Pictures parce qu’elle était la préférée du producteur de la RKO, Val Lewton, qui utilisait habituellement les acteurs Afro-Américains dans des rôles non stéréotypés. En 1942, Lewton casta Harris dans le rôle de la serveuse sarcastique dans Cat People, puis dans I Walked with a Zombie (1943), Phantom Lady (1944) et Strange Illusion (1945).
Durant les années 1950, Theresa Harris apparut plusieurs fois à la télévision dans des séries comme Lux Video Theatre, Alfred Hitchcock Présente et Letter to Loretta. Elle fit sa dernière apparition avec un rôle non crédité dans The Gift of Love en 1958. Elle épousa plus tard un docteur et se retira des écrans, tout en vivant confortablement après avoir correctement investi l’argent qu’elle gagna durant sa carrière cinématographique. Le 8 octobre 1985, Theresa Harris (alors connue sous le nom de Theresa Robinson) décéda de causes inconnues à Inglewood, Californie. Elle fut enterrée à l’Angelus-Rosedale Cemetery de Los Angeles, Californie.
Sa contribution au western fut la suivante :
L’agent n°13 de Richard Boleslawski (1934), une esclave
Buck Benny Rides Again de Mark Sandrich (1940), Josephine
La piste de Santa Fé de Michael Curtiz (1940), une servante
Al Jennings of Oklahoma de Ray Nazarro (1951), Terese
Spoilers of the Forest de Joseph Kane (1957), Nancy la servante

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7978
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Theresa HARRIS (1906-1985)

Messagepar Sitting Bull » 05 oct. 2018 17:25

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité