Al St. JOHN (1892-1963)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7125

Al St. JOHN (1892-1963)

Messagepar DEMERVAL » 07 sept. 2018 7:52

Né à Santa Ana, Californie de Walter St. John et Nora Arbuckle le 10 septembre 1892, Al St. John fit son entrée dans le cinéma muet aux environs de 1912 pour atteindre rapidement le statut de costar dans des films comiques pour divers studios. Son oncle du côté maternel, Roscoe "Fatty" Arbuckle, pourrait l’avoir aidé au début de sa carrière aux studios Sennett, mais le talent lui permit de continuer à travailler. Il était aussi un acrobate.
St. John apparut fréquemment en rival machiavélique de Roscoe Arbuckle pour quérir l’attention des actrices principales comme Mabel Normand et Minta Durfee. Il bossa avec Arbuckle et Charles Chaplin dans The Rounders (1914), bien que son film le plus encensé durant cette période avec Arbuckle reste Fatty and Mabel Adrift (1916). En France, il fut crédité sous le nom de "Picratt."
Quand Fatty Arbuckle créa sa propre compagnie de production, il embarqua Al avec lui et recruta la star russe de théâtre Buster Keaton, créant ainsi un formidable trio de bagarreurs. Après l’implication de Fatty Arbuckle dans un scandale hautement médiatisé qui le tint éloigné des écrans, il dirigea son neveu Al sous un pseudonyme en tant qu’acteur principal de films muets et sonores comme The Iron Mule (1925) et Bridge Wives (1932). Des douzaines des premiers films d’Al St. John furent projetés durant la rétrospective de 56 films qui eut lieu au Musée d’art moderne de New York City en 2006.
Durant la période sonore, Al St. John fut principalement vu en tant qu’un personnage comique barbu et dépenaillé. Il incarna ce rôle de péquenaud en 1937 dans la comédie de Buster Keaton, Love Nest on Wheels. La même année, il commença à être le partenaire de la star du western Fred Scott et plus tard de Jack Randall, mais la plupart de ses films furent tournés pour le studio de la Poverty Row, Producers Releasing Corporation (PRC). Pour ce studio, il incarna Fuzzy Q. Jones" dans la série Billy the Kid avec Bob Steele, de la série Lone Rider avec George Houston et plus tard Bob Livingston, et de la série Billy the Kid/Billy Carson avec Buster Crabbe.
Le terme "Fuzzy" appartenait à l’origine à un autre acteur, John Forrest “Fuzzy“ Knight, qui endossa le rôle du partenaire westernien avant Al St. John. Le studio pensa au départ louer les services de John Knight pour les séries western, mais attribua finalement le rôle à Al St. John, qui piqua le surnom à son rival dans le genre de personnage.
Les directeurs de salles de cinéma adoraient Fuzzy, sur qui ils pouvaient compter pour amuser les spectateurs. Le personnage de Fuzzy était la principale attraction de ces films une fois diffusés en Angleterre ou en Europe. Ces westerns aux budgets très limités ne prenaient qu’un peu plus qu’une semaine pour être bouclés, aussi Buster Crabbe et Al St. John firent 36 films en une période extrêmement restreinte. Quand Buster Crabbe quitta PRC (selon des interviews, car étant dégouté par les budgets de misère de ces films), Al St. John fut associé avec la nouvelle star Lash LaRue. Finalement, Al St. John fit plus de 80 Westerns en tant que Fuzzy.
Al St. John créa aussi un personnage, "Stoney," dans le film The Law of 45's qui plus tard apparut mais interprété par différents acteurs (dont John Wayne) dans la série de films The Three Mesquiteers.
Le dernier film d’Al St. John fut diffusé en 1952. De ce moment à sa mort le 21 janvier 1963 à Lyons, Géorgie, il fit des apparitions dans des foires et des rodéos, et voyagea avec le Wild West Show de Tommy Scott. Au total, Al St. John tourna 346 films, sur une période de quatre décennies, de 1912 to 1952. Il bossait dans le Wild West show en Géorgie quand il fut frappé par une crise cardiaque fatale, à 70 ans. Al St. John se maria à trois reprises : du 5 octobre 1914 au 19 mars 1923 avec Lillian Mario Ball, du 30 juin 1926 au 17 septembre 1957 (date du décès de son épouse) avec Yvonne June Villon Price Pearce et d’une date non précisée à sa mort avec Flo-Bell Moore. Il eut une fille, Mary Jane St. John avec sa seconde épouse.
Pour sa contribution à l’industrie du film, Al St. John a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6313 Hollywood Boulevard.
Sa contribution au western fut la suivante :
Le mécano de la générale de Clyde Bruckman (1926), l’officier sur un cheval
Hello Cheyenne de Eugene Forde (1928), Zip Coon
Painted Post de Eugene Forde (1928), Joe Nimble
Western Knights de Stephen Roberts (1930), Al
The Oklahoma Cyclone de John P. McCarthy (1930), Slim
Beyond the Law de J.P. McGowan (1930), un homme de main
The Land of Missing Men de John P. McCarthy (1930), Buckshot
The Painted Desert de Howard Higgin (1931), Buck
A Son of the Plains de Robert N. Bradbury (1931), un gars ivre dans le saloon
Riders of the Desert de Robert N. Bradbury (1932), Slim
Law of the North de Harry L. Fraser (1932), Jailbird
Les cavaliers du destin de Robert N. Bradbury (1933), Bert
Wanderer of the Wasteland de Otho Levering (1935), le tatoueur
Bar 20 Rides Again de Howard Bretherton (1935), Cinco
The Law of 45’s de John P. McCarthy (1935), Stoney Martin
Trigger Tom de Harry S. Webb (1935), Stub Macey
Pinto Rustlers de Harry S. Webb (1936), Mack
West of Nevada de Robert F. Hill (1936), Walla Walla Wiggins
Hopalong Cassidy Returns de Nate Watt (1936), Luke
Trail Dust de Nate Watt (1936), Al
The Roaming Cowboy de Robert F. Hill (1937), Fuzzy Jones
Melody of the Plains de Sam Newfield (1937), Fuzzy Jones
The Outcasts of Poker Flat de Christy Cabanne (1937), Oncle Billy
Sing, Cowboy, Sing de Robert N. Bradbury (1937), Duke Evans
A Lawman Is Born de Sam Newfield (1937), Eli Root
Moonlight on the Range de Sam Newfield (1937), Fuzzy Jones
The Fighting Deputy de Sam Newfield (1937), Fuzzy
The Ranger’s Round-Up de Sam Newfield (1938), Fuzzy
Knight of the Plains de Sam Newfield (1938), Fuzzy
Songs and Bullets de Sam Newfield (1938), Fuzzy Martin
Gunsmoke Trail de Sam Newfield (1938), Fuzzy
Frontier Scout de Sam Newfield (1938), Whitney Roberts
Prairie Papas de Jack Townley (1938), ????
Trigger Pals de Sam Newfield (1939), Fuzzy
Oklahoma Terror de Spencer Gordon Bennet (1939), Fuzzy Glass
Murder on the Yukon de Louis J. Gasnier (1940), Bill Smithers
Billy the Kid Outlawed de Sam Newfield (1940), Fuzzy Jones
Billy the Kid in Texas de Sam Newfield (1940), Fuzzy
Texas Terrors de George Sherman (1940), Frosty Larson
Billy the Kid’s Gun Justice de Sam Newfield (1940), Fuzzy
The Lone Rider Rides On de Sam Newfield (1941), Fuzzy Jones
Billy the Kid’s Range War de Sam Newfield (1941), Fuzzy
The Lone Rider Crosses the Rio de Sam Newfield (1941), Fuzzy Jones
Billy the Kid’s Fighting Pals de Sam Newfield (1941), Fuzzy
The Lone Rider in Ghost Town de Sam Newfield (1941), Fuzzy Jones
Billy the Kid in Santa Fe de Sam Newfield (1941), Fuzzy Jones
The Lone Rider in Frontier Fury de Sam Newfield (1941), Fuzzy
The Lone Rider Ambushed de Sam Newfield (1941), Fuzzy Jones
The Apache Kid de George Sherman (1941), Dangle
Billy the Kid Wanted de Sam Newfield (1941), Fuzzy
The Lone Rider Fights Back de Sam Newfield (1941), Fuzzy Jones
A Missouri Outlaw de George Sherman (1941), Dan Willoughby
Billy the Kid’s Round-Up de Sam Newfield (1941), Fuzzy Jones
Arizona Terrors de George Sherman (1942), Hardtack
The Lone Rider and the Bandit de Sam Newfield (1942), Fuzzy Jones
La vallée du soleil de George Marshall (1942), l’homme barbu se pressant pour aller au mariage
Billy the Kid Trapped de Sam Newfield (1942), Fuzzy Jones
Stagecoach Express de George Sherman (1942), Dusty Jenkins
The Lone Rider in Cheyenne de Sam Newfield (1942), Fuzzy Jones
Jesse James, Jr de George Sherman (1942), Pop Sawyer
Billy the Kid’s Smoking Guns de Sam Newfield (1942), Fuzzy Jones
Texas Justice de Saml Newfield (1942), Fuzzy Jones
Law and Order de Sam Newfield (1942), Fuzzy Jones
Sheriff of Sage Valley de Sam Newfield (21942), Fuzzy Jones
Prairie Pals de Sam Newfield (1942), Hank Stoner
Border Roundup de Sam Newfield (1942), Fuzzy
Along the Sundown Trail de Sam Newfield (1942), Crandall
Overland Stagecoach de Sam Newfield (1942), Fuzzy Q. Jones
The Mysterious Rider de Sam Newfield (1942), Fuzzy Q. Jones
Outlaws of Boulder Pass de Sam Newfield (1942), Fuzzy Jones
The Kid Rides Again de Sam Newfield (1943), Fuzzy
Wild Horse Rustlers de Sam Newfield (1943), Fuzzy Q. Jones
Fugitive of the Plains de Sam Newfield (1943), Fuzzy
Death Rides the Plains de Sam Newfield (1943), Fuzzy Jones
Western Cyclone de Sam Newfield (1943), Fuzzy Jones
Wolves of the Range de Sam Newfield (1943), Fuzzy Q. Jones
Law of the Saddle de Melville De Lay (1943), Fuzzy Jones
Panique au Far West de Sam Newfield (1943), Fuzzy Q. Jones
The Renegade de Sam Newfield (1943), Fuzzy Jones
Blazing Frontier de Sam Newfield (1943), Fuzzy Q. Jones
Raiders of Red Gap de Sam Newfield (1943), Fuzzy Q. Jones
Devil Riders de Sam Newfield (1943), Fuzzy Q. Jones
Frontier Outlaws de Sam Newfield (1944), Fuzzy Jones
Thundering Gun Slingers de Sam Newfield (1944), Doc Jones
Valley of Vengeance de Sam Newfield (1944), Fuzzy Jones
The Drifter de Sam Newfield (1944), Fuzzy Q. Jones
Fuzzy Settles Down de Sam Newfield (1944), Fuzzy Jones
Wild Horse Phantom de Sam Newfield (1944), Fuzzy Jones
I’m from Arkansas de Lew Landers (1944), un fermier
Oath of Vengeance de Sam Newfield (1944), Fuzzy Q. Jones
Lightning Raiders de Sam Newfield (1945), Fuzzy Q. Jones
His Brother’s Ghost de Sam Newfield (1945), Andy Jones
Shadown of Death de Sam Newfield (1945), Fuzzy Q. Jones
Gangster ‘s Den de Sam Newfield (1945), Fuzzy Jones
Stagecoach Outlaws de Sam Newfield (1945), Fuzzy Jones
Rustlers’ Hideout de Sam Newfield (1945), Fuzzy Jones
Border Badmen de Sam Newfield (1945), Fuzzy Q. Jones
Fighting Bill Carson de Sam Newfield (1945), Fuzzy Q. Jones
Prairie Rustlers de Sam Newfield (1945), Fuzzy Jones, l’adjoint du shérif
Gentlemen with Guns de Sam Newfield (1946), Fuzzy Q. Jones
Terrors on Horseback de Sam Newfield (1946), Fuzzy Q. Jones
Ghost of Hidden Valley de Sam Newfield (1946), Fuzzy Q. Jones
Prairie Badmen de Sam Newfield (1946), Fuzzy
Overland Riders de Sam Newfield (1946), Fuzzy Jones
Outlaws of the Plains de Sam Newfield (1946), Fuzzy Q. Jones
Law of the Lash de Ray Taylor (1947), Fuzzy
Border Feud de Ray Taylor (1947), le shérif Fuzzy Q. Jones
Pioneer Justice de Ray Taylor (1947), Fuzzy Jones
Ghost Town Renegades de Ray Taylor (1947), Fuzzy Jones
Stage to Mesa City de Ray Taylor (1947), Fuzzy Jones
Return of the Lash de Ray Taylor (1947), Fuzzy Q. Jones
The Fighting Vigilantes de Ray Taylor (1947), Fuzzy Q. Jones
Cheyenne Takes Over de Ray Taylor (1947), Fuzzy Q. Jones
Dead Man’s Gold de Ray Taylor (1948), Fuzzy Q. Jones
Mark of the Lash de Ray Taylor (1948), Fuzzy Jones
Frontier Revenge de Ray Taylor (1948), Fuzzy Q. Jones
Outlaw Country de Ray Taylor (1949), Fuzzy Q. Jones
Son of Billy the Kid de Ray Taylor (1949), le shérif Fuzzy
Son of a Badman de Ray Taylor (1949), Fuzzy Q. Jones l’adjoint du shérif
The Dalton’s Women de Thomas Carr (1950), Fuzzy Q. Jones
King of the Bullwhip de Ron Ormond (1950), Fuzzy Q. Jones l’adjoint du shérif
The Thundering Trail de Ron Ormond (1951), Fuzzy Q. Jones
The Vanishing Outpost de Ron Ormond (1951), Fuzzy Q. Jones
The Black Lash de Ron Ormond (1952), Fuzzy Q. Jones
The Frontier Phantom de Ron Ormond (1952), Fuzzy Q. Jones

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7125

Re: Al St. JOHN (1892-1963)

Messagepar DEMERVAL » 12 sept. 2018 13:04

ImageImageImageImageImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités