Danny GLOVER (1946- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9657

Danny GLOVER (1946- )

Messagepar DEMERVAL » 02 août 2018 16:11

Danny Glover est né le 22 juillet 1946 à San Francisco, Californie, de Carrie Hunley et James Glover. Ses parents, qui travaillaient comme postiers, étaient très actifs au sein de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), oeuvrant pour la quête de l’égalité des droits. La mère de Danny, Carrie, la fille d’une sage-femme, était née à Louisville, Géorgie, et avait décroché un diplôme au Paine College d’Augusta, Géorgie. Adolescent et jeune adulte, Danny souffrit d’épilepsie mais il n’a plus eu de crise depuis l’âge de 35 ans. Il fréquenta le lycée George Washington à San Francisco. Il suivit aussi les cours de l’Université d’Etat de San Francisco (SFSU) à la fin des années 1960 mais n’obtint pas de diplôme. La SFSU lui octroiera plus tard l’honorariat. Danny Glover fit ses classes d’art dramatique à l’Atelier des Acteurs Noirs du Conservatoire Américain du Théâtre.
Danny Glover travailla à l’origine dans l’administration communale au développement communautaire avant d’effectuer la transition au théâtre. Il dit à ce sujet :
« Je n’ai pas pensé que la transition fut difficile. L’art dramatique est un tremplin pour convoyer des idées. L’art est un vecteur de compréhension, de confrontation de problèmes et de confrontation de vos propres sentiments—dans les limites de la capacité que le domaine représente. Cela a peut-être été un progrès pour ma foi, non seulement contre mon infirmité (la dyslexie) mais aussi par le fait que, me sentant emprunté, je ressentais toutes les choses comme quelqu’un d’1m90, 1m93, les ressent et avec mes propres appréciations de ce que j’étais et ressentais. Si le fait d’être acteur ou comédien auquel je me suis dévoué, est de l’art, alors j’y ai mis plus de passion et d’énergie. »
Sa première expérience théâtrale eut lieu au sein du Conservatoire National du Théâtre à San Francisco. Danny Glover suivit aussi des cours avec Jean Shelton au Shelton Actors Lab à San Francisco. Dans une interview donnée au cpours de l’émission Inside the Actors Studio, Danny crédita Jean Shelton pour son développement en tant qu’acteur. Ayant définitivement décidé de devenir un acteur, Danny démissionna de l’administration communale et commença rapidement une carrière théâtrale. Danny déménagea ensuite à Los Angeles pour avoir plus d’opportunités d’engagements, là où plus tard il devait fonder, en 1994, le Robey Theatre Company avec l’acteur Ben Guillory en hommage à l’acteur et chanteur Paul Robeson.
Danny Glover connut une large palette de rôles sur les planches et sur le grand et le petit écrans mais il est surtout célèbre pour son interprétation du Sergent Roger Murtaugh dans la série des films d’action, « L’arme fatale », aux côtés de Mel Gibson et Joe Pesci. Plus tard, il devait aussi être la vedette avec Gary Busey du blockbuster Predator 2. Il fut aussi le mari de Whoopi Goldberg, alias Celie dans l’adaptation de La couleur Pourpre et le lieutenant James McFee dans le film Witness. En 1994 il fit ses débuts de réalisateur sur la chaîne Showtime avec le court métrage Override.
Egalement en 1994, Danny et l’acteur Ben Guillory créèrent le Robey Theatre Company à Los Angeles, dont l’activité se focalise sur le théâtre des Noirs. Durant sa carrière, il fit aussi plusieurs caméos, apparaissant, par exemple, dans le clip vidéo de Michael Jackson, "Liberian Girl" en 1987. Danny occupa la tête de l’affiche pour la première fois avec Predator 2, la suite du film d’action de science-fiction Predator. La même année, il fut la vedette du film de Charles Burnett, La rage au coeur, pour lequel il remporta l’Independent Spirit du meilleur acteur.
En 1995, comme Humphrey Bogart, Elliott Gould et Robert Mitchum, qui ont interprété le personnage du détective privé créé par Raymond Chandler, à savoir Philip Marlowe, Danny Glover incarna ledit personnage dans l’épisode "Red Wind" de la série de la chaîne Showtime, Fallen Angels. En 1997, sous l’égide de son ancienne compagnie de production, Carrie Films, Danny Glover produisit nombre de films de primo-réalisateurs dont Pamm Malveaux pour le court métrage néo-noir, Final Act starring Joe Morton, qui fut diffusé sur Independent Film Channel. De plus, Danny Glover a fait du doublage vocal pour de nombreux films pour enfants. Il participa en 2001 au film populaire La famille Tenenbaum avec Gwyneth Paltrow, Anjelica Huston, Ben Stiller et Owen Wilson.
En 2004, il apparut dans le film d’horreur à petit budget, Saw dans le rôle du Détective David Tapp. En 2005, Danny et Joslyn Barnes annoncèrent qu’ils allaient faire No FEAR, un film au sujet de l’expérience du Dr. Marsha Coleman-Adebayo. Coleman-Adebayo remporta en 2000 un procès contre la US Environmental Protection Agency (EPA). Le jury déclara l’EPA coupable de violation des droits civils de Coleman-Adebayo sur la base d’un environnement professionnel raciste et hostile, contraire aux Civil Rights Act de 1964. Coleman-Adebayo fut renvoyée peu de temps après avoir révélé le désastre environnemental et humain encouru par les mines au vanadium en République Sud-Africaine. Son expérience inspira un passage de la Notification and Federal Employee Anti-discrimination and Retaliation Act de 2002 (No-FEAR Act). Comme en 2013 le titre de No Fear n’apparut pas mais le Marsha Coleman-Adebayo Story fut annoncée comme étant le prochain projet majeur de No Fear Media Productions.
Danny Glover incarna David Keaton dans le film The Exonerated – l’histoire vraie de l’expérience de David Keaton qui après avoir été arrêté et emprisonné, s’est vu libérer du couloir de la mort.
En 2009, il se produisit dans The People Speak, un film documentaire qui utilise les performances dramatiques et musicales des lettres, agendas et discours de tout américain, relatées dans les textes de l’historien Howard Zinn dans "A People's History of the United States".
Danny Glover incarna le Président Wilson, le Président des Etats-Unis United dans 2012, un film catastrophe de Roland Emmerich diffusé dans les salles le 13 novembre 2009. En 2010, il participa à un film espagnol intitulé I Want to Be a Soldier. En 2012, il fut la vedette du film Donovan's Echo.
Danny Glover fut la costar de la comédie de science-fiction Sorry to Bother You, qui sortit en salles le 6 juillet 2018.
Pour ses débuts de réalisateur, Danny Glover cherchait à tourner un biopic sur la vie de Toussaint Louverture. En mai 2006, le film comprenait des stars comme Wesley Snipes, Angela Bassett, Don Cheadle, Jonathan Rhys Meyers, Chiwetel Ejiofor, Roger Guenveur Smith, Mos Def, Isaach de Bankolé et Richard Bohringer. La production, dont le coût était estimé à 30 millions de dollars, devait débuter en Pologne, avec un tournage prévu de la fin 2006 au début 2007. En mai 2007, le président du Venezuela, Hugo Chávez contribua à lever un montant de 18 millions de dollars pour la production du film, Danny étant un grand supporter de Chavez. Cette contribution ennuya quelques réalisateurs vénézuéliens, qui estimèrent que cette somme aurait pu être utilisée pour des films tournés au Vénézuela alors que le film de Glover ne traitait même pas du Venezuela. En avril 2008, l’Assemblée Nationale du Venezuela autorisa l’octroi d’une somme supplémentaire de 9,840,505 dollars pour le film de Danny Glover, qui est toujours en planification.
Danny Glover apparut au London Film and Comic Con 2013 qui se tînt au Earls Court du vendredi 5 au dimanche 7 juillet. Il participa à un panel de discussions à McComb, Mississippi, le 6 juillet 2015. L’événement, cofinancé par le Gloster Project et le Jubilee Performing Arts Center, comprenait des auteurs reconnus comme Terry McMillan et Quincy Troupe.
Le 30 janvier 2015, Danny Glover fut l’orateur principal et la personne honorée lors des MLK Celebration Series, organisées à la Rhode Island School of Design (Providence, RI). Danny Glover utilisa sa carrière et son histoire personnelle pour discuter sur le topic "Creativity and Democracy: Social Change through the Arts." A l’Université des Iles Vierges, Danny Glover délivra un discours réconfortant pour encourager les diplômés dans leur vie professionnelle.
Il fut annoncé en juillet 2018 que Danny Glover serait de nouveau l’invité d’honneur du Port Townsend Film Festival de l’Etat de Washington.
Danny Glover est le propriétaire d’une maison de 560m² à Dunthorpe, Oregon, depuis 1999. Depuis 2011, il ne vit plus en Orégon.
Le 2 septembre 2009, il signa une lettre ouverte pour regretter l’introduction d’une série de films voulant mettre en avant Tel Aviv au Toronto International Film Festival.
Le 16 avril 2010, Glover fut arrêté dans le Maryland durant une manifestation des travailleurs de la SEIU pour traitement illégal et avéré des travailleurs de la Sodexo. Il reçut une convocation en justice et fut plus tard relaxé. L’Associated Press rapporta que "Glover et autres, dépassèrent les bandes jaunes autorisées par la police devant le siège social de la Sodexo. On leur demanda à trois reprises de reculer mais quand ils refusèrent, l’autorité demanda aux officiers de les arrêter."
Danny Glover a été marié à deux reprises : avec Asake Bomani de 1975 à 2000 dont il eut un enfant avant de divorcer et depuis 2009 avec Eliane Cavalleiro.
Alors qu’il étudiait à la San Francisco State University (SFSU), Danny Glover fut un membre du syndicat des Etudiants Noirs, qui, au côté du Front de Libération du Tiers-Monde et de la Fédération Américaine des Professeurs, collabora à une grève de cinq mois conduites par les étudiants pour établir un Département des Etudes Noires. La grève fut la plus longue de l’histoire américaine. Elle aida à la création non seulement du Département des Etudes Noires mais aussi à la création de la première Ecole des Etudes Ethniques aux Etats-Unis.
Hari Dillon, actuel président de la Vanguard Public Foundation, était un des collègues grévistes à la SFSU. Danny Glover fut plus tard le vice-président du conseil d’administration de la Vanguard. Il est aussi un membre du conseil d’administration de l’Algebra Project, du Black AIDS Institute, de la Walden House et du Something Positive Dance Group de Cheryl Byron. Il fut accusé de conduite désordonnée et d’assemblée illicite après avoir été arrêté en dehors de l’Ambassade du Soudan à Washington durant une manifestation au sujet de la crise humanitaire au Darfour.
En 1999, il utilisa son influence d’ancien chauffeur de taxi de San Francisco pour attirer l’attention sur le fait que les Afro-Américains étaient moins pris en charge que les blancs. En réponse, Rudolph Giuliani lança l’opération Refusal, qui suspendit les licences des chauffeurs de taxis qui favorisaient les blancs par rapport aux noirs.
La longue implication de Danny Glover avec l’activisme unioniste comprend des soutiens à l’ United Farm Workers, UNITE HERE, et nombre d’autres syndicats. En mars 2010, Danny Glover apporta son soutien à 375 travailleurs syndiqués en appelant tous les acteurs participant à la cérémonie des Oscars de 2010 à boycotter les costumes de marque Hugo Boss suite à l’annonce par l’intéressé de la fermeture d’une usine en Ohio suite au refus par les syndicats d’accepter une baisse du taux horaire de 13 dollars à 8 dollars 30.
Le 1er novembre 2011, Danny Glover prit la parole en public devant une foule réunie à Occupy Oakland, la veille de la Grève Générale d’Oakland au cours de laquelle des milliers de protestataires bloquèrent le port d’Oakland.
Glover fut très tôt un supporter de l’ex sénateur de la Caroline du Nord, John Edwards lors des primaires Démocrates pour l’élection présidentielle de 2008 avant que celui-ci ne se retire, bien que certaines sources actuelles laissent entendre qu’il soutint officiellement le représentant au Congrès de l’Ohio, à savoir Dennis Kucinich, qu’il avait déjà soutenu en 2004. Après qu’Edwards eut quitté la vie politique, Glover apporta son soutien à Barack Obama. En février 2016, Glover apporta son soutien au sénateur du Vermont, Bernie Sanders pour la course aux primaires Démocrates.
Glover critiqua ouvertement George W. Bush, en le qualifiant de raciste reconnu. "Oui, c’est un raciste. On le savait tous. En tant que gouverneur du Texas, Bush mit en place un système pénitentiaire qui exécuta plus de personnes que tous les autres états des Etats-Unis réunis. Et la plupart des personnes qui furent exécutés étaient des Afro-Américains et des Hispaniques.
Le soutien que Glover manifesta à la California Proposition 7 (2008) l’amena à utiliser sa voix sur un répondeur automatique pour générer du soutien à la proposition avant l’élection.
Au sujet de la politique étrangère de l’administration Obama, Glover : "Je pense que l’administration Obama a suivi la même stratégie, en grande partie, presque au mot le mot, que l’administration Bush. Je ne vois rien de différent... Sur le plan domestique, regardez : Ce qui est clair, est que ce pays, d’entrée de jeu, projette l’image des intérêts de la richesse et de la propriété. Regardez la remise à flots de Wall Street. Pourquoi pas la remise à flots de Main Street? Cela aurait pu avoir un aspect différent et cet aspect aurait pu être noir et si c’était Hillary Clinton, cela aurait pu être une femme…Mais quels que soient les choix qui sont opérés, demeurent-ils dans les structures?"
Glover écrivit la préface du livre de Phyllis Bennis, Challenging Empire: How People, Governments, and the UN Defy US Power. Glover est aussi un membre du conseil d’administration du Center for Economic and Policy Research, un groupe de réflexion conduit par l’économiste Dean Baker.
Glover est un membre actif du conseil d’administration du TransAfrica Forum. Le 6 avril 2009, il reçut le titre de Chef Suprême de l’Etat d’Imo au Nigéria. Glover fut nommé Enyioma de Nkwerre, ce qui signifie Un Bon Ami dans la langue du peuple Igbo de l’est du Nigéria.
En 2018, Glover, en tant qu’ambassadeur de bonne volonté des Nations Unies, rencontra Lula pour lui exprimer solidarité et soutien pour son élection présidentielle. Durant un voyage au Brésil, il rencontra aussi la famille de Marielle Franco, le membre du conseil municipal et activiste Gay assassiné à Rio de Janeiro.
Le 13 janvier 2010, Glover compara le niveau de dévastation du tremblement de terres à Haïti à la situation difficile rencontrée par d’autres nations suite à l’échec du sommet de Copenhague, l’année précédente. Glover dit: "...la menace de ce qui arriva à Haïti est une menace qui peut arriver n’importe où dans les Caraïbes dans ces pys insulaires…elles sont en péril à cause du réchauffement climatique…à cause du changement de climat…quand nous avons fait ce que nous avons fait lors du commet climatique de Copenhague, c’est la réponse, c’est ce qui arrive…Lors de la même déclaration, il appela à l’organisation d’un nouveau partenariat international avec Haïti et les autres nations caribéennes et loua le Venezuela, Le Brésil et Cuba, pour avoir d’ores et déjà accepté ce partenariat.
Danny Glover fut ouvertement un opposant à la guerre en Iraq avant que celle-ci ne débute en mars 2003. En février 2003, il fut l’un des orateurs programmés au Justin Herman Plaza de San Francisco en compagnie de l’auteure Alice Walker, des chanteurs Joan Baez, United Farm Workers, de Dolores Huerta et de Rep. Barbara Lee, D-Oakland. Glover fut l’un des signataires en avril 2003 de la lettre anti-guerre To the Conscience of the World" qui critiqua l’invasion américaine unilatérale de l’Iraq qui amena "de grandes pertes de vies civiles" et "la dévastation d’un des patrimoines culturels de l’humanité". Durant une manifestation anti-guerre à Downtown Oakland en mars 2003, Glover encensa les leaders communautaires pour leurs efforts anti-guerres en affirmant que "Ils sont sur le devant de la scène parce qu’ils essayent de rendre l’Amérique meilleure.... Le monde s’est uni et dit 'non' à la guerre – et on doit se tenir à leurs côtés."
En janvier 2006, Harry Belafonte conduisit une délégation d’activistes, dont Glover et le professeur Cornel West, pour assister à un a meeting du Président du Venezuela Hugo Chávez. En 2006, Glover commença à travailler sur un film sur Toussaint Louverture, qui conduisit une révolte en Haïti au 18ème siècle. On rapporta que Chavez soutenait le film, "espérant que l’histoire épique pourrait asperger la vie en rose hollywoodienne dans ses efforts de mobiliser l’opinion publique contre l’impérialisme et l’oppression occidentale." En 2007, Glover accepta du président vénézuélien Hugo Chávez que le film sur Toussaint Louverture soit financé par le Venezuela. Le 19 mai 2007, L’Assemblé Nationale du Venezuela agréa que 18millions de dollars soient versés à Danny Glover pour commencer le tournage. L’année suivante, le 9 avril 2008, l’assemblée Nationale du Venezuela, à la demande de Chávez, accorda 9,000,000 millions de dollars supplémentaires pour que Glover "continue" le tournage du film sur Toussaint. De manière surprenante, dans une interview donnée le 5 janvier 2015 et publiée dans Filmaker Magazine, Glover dit, “Le film dont nous manquons toujours est un film sur la révolution haitienne et Toussaint Louverture. La compagnie porte son nom et c’était le film que je voulais faire. Nous avons développé le script. Nous pensions que nous l’aurions fait il y a quatre ans. Nous pensions que nous allions le faire immédiatement. Mais même maintenant il y a des choses qui m’intriguent.” Il n’y a aucune mention par Danny Glover des millions de dollars qu’il reçut du gouvernement d’hugo Chavez. Le montant total déboursé par le Venezuela était de 28 millions de dollars, et le film n’a toujours pas été tourné.
Glover était un membre du conseil d’administration de TeleSUR, une chaîne originellement créée par le gouvernement vénézuelien. Durant le commencement des Manifestations Vénézuéliennes de 2014, Glover apporta son soutien au successeur de Chavez, le président Nicolas Maduro, appelant tous les membres de son gouvernement, les "stewards" de la démocratie vénézuélienne. Glover dit aussi aux supporters du gouvernement vénézuélien de combattre pour la souveraineté du gouvernement de Maduro. Lors de la crise du Vénézuélien Bolivarien, Glover continua à montrer son soutien pour le gouvernement bolivarien et l’administration Maduro.
Glover est devenu un membre actif du conseil d’administration de la Jazz Foundation of America.[51] Danny s’impliqua au sein de cette fondation en 2005 et a été un invité d’honneur lors de sa soirée annuelle de bienfaisance, A Great Night in Harlem pendant plusieurs années. En 2006, la principale compagnie théâtrale africaine de Grande-Bretagne, Tiata Fahodzi embaucha Glover comme l’un de ses trois patrons en compagnie de Chiwetel Ejiofor et Jocelyn Jee Esien à l’occasion de l’ouverture des célébrations marquant le dixième anniversaire de la compagnie (Dimanche 2 février 2008) au Theatre Royal Stratford East, Londres.
Sa contribution au western est la suivante :
Silverado de Lawrence Kasdan (1985), Mal
Lonesome Dove, Joshua Deets dans quatre épisodes :
- Leaving (1989)
- On the Trail (1989)
- The Plains (1989)
- Return (1989)
Maverick de Richard Donner (1994), un voleur de banques
Buffalo Soldiers, téléfilm de Charles Haid (1997), le sergent Washington Wyatt
Hannah’s Law, téléfilm de Rachel Talalay (2012), Isom Dart
Diablo de Lawrence Roek (2015), Benjamin Carver

DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9657

Re: Danny GLOVER (1946- )

Messagepar DEMERVAL » 06 août 2018 15:48

ImageImageImageImageImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités