Sweet Country (2017) - Warwick Thornton

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1578

Sweet Country (2017) - Warwick Thornton

Messagepar MARCHAND » 28 juil. 2018 11:49

Image

Un fermier australien, réputé pour son équité avec les aborigènes qu'il emploie, est sollicité par un nouveau voisin, célibataire et au tempérament colèrique, pour qu'il lui prête 24 à 48 heures, son contremaître indigène et sa famille, pour l'aider dans son installation. Traitant les aborigènes avec mépris, il le renvoie dans les délais prévus, avec sa femme dont il a abusé, et sa jeune nièce qu'il aurait aimé garder. Un des neveux du contremaître, un gamin insouciant ayant osé défier le nouveau fermier, se retrouve enchainé comme un chien pour la nuit. Réussissant à se libérer, il est poursuivi par le nouveau venu jusque chez son voisin, parti en ville. L'affontement violent avec le contremaître se termine par la mort du blanc, provoquant la fuite du meurtrier et une chasse qui s'organise, dirigée par le représentant de la loi blanche, un sergent particulièrement inflexible...

Un western dramatique australien qui dénonce le racisme blanc vis à vis des aborigènes, d'après une histoire vraie, au titre anglais à prendre au second degré et tourné dans les superbes paysages de l'Australie méridionale. Distribution ave Sam Neill et des acteurs aborigènes non professionnels mais qui tiennent la route. Un bon film qui peut néanmoins surprendre par la lenteur du récit.

Image

Autres infos :https://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?f=7&t=19471
Errare humanum est...

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 955

Re: Sweet Country (2017) - Warwick Thornton

Messagepar HART » 06 août 2018 13:35

Film absolument remarquable , mais si elle rappelle le western , cette oeuvre est vraiment à intégrer dans l'histoire et la culture australienne.
Anglo-saxons d'un côté , aborigènes encore éloignés de la "civilisation" ( nous sommes vers 1920) de l'autre, et autochtones domestiqués par les blancs ( c'est ainsi qu'ils sont présentés dans le film ) au milieu.
Vraiment subtil , et moins manichéen que l'on pourrait le croire : l'aborigène ridiculise le policier sûr de lui , la justice officielle reste équitable , et les blancs tolérants et justes ( remarquable Sam Neill ) jouent un rôle actif.
Ce qui n'empêche pas la persécution , la violence et au final l'amertume devant la stupidité et la lâcheté.
Cela fait penser parfois à " Hostiles " , mais le contexte et l'approche sont très différents.




Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités