Claire CARLETON (1913-1979)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11112

Claire CARLETON (1913-1979)

Messagepar DEMERVAL » 27 mars 2018 13:38

Claire CARLETON naquit à New York City, le 28 septembre 1913. Elle commença à se produire sur les planches, pour finalement faire son chemin vers Broadway, où elle fit ses débuts dans le rôle de Lucy dans la pièce peu représentée, Blue Monday en juin 1932. Bien qu’elle fit ses débuts sur le grand écran dans un petit rôle en 1933 dans le court métrage, Seasoned Greetings et continua à apparaître occasionnellement dans des courts métrages pendant le reste de la décennie, elle se concentra sur sa carrière théâtrale durant les années 1930. Elle fit sa première apparition dans un long métrage en 1940 dans Millionaire Playboy, avec Joe Penner, Linda Hayes et Russ Brown. Durant sa carrière cinématographique elle fut souvent castée dans le rôle de l’"autre femme", ou dans un rôle de femme aux mœurs sexuellement légères.
Sa carrière passa par tout l’éventail des rôles, des petits, des non crédités, des rôles aux personnages sans noms, tels que la cliente d’une boîte de nuit dans la comédie musicale de 1949, Un jour à New York, des petits seconds rôles comme celui de Vicki Vale en 1948 dans If You Knew Susie, aux petits rôles en vedette comme celui de Miss Francis dans le drame classique, La mort d’un commis voyageur (1951) et des rôles principaux comme dans Girl from Havana (1940), dans lequel "Havana" était le nom de son personnage et Gildersleeve on Broadway (1943), dans lequel elle incarnait Francine Gray. Elle eut des rôles importants dans de nombreux films, parmi lesquels les plus notables étaient: le rôle principal de Kay Stevens dans le western de 1941, The Great Train Robbery; celui de Ruby LaRue dans A Night of Adventure (1944), avec Tom Conway; celui de Belle Townley en 1946 dans le western, Les peaux-rouges attaquent, avec Kirby Grant; dans un des films de The Shadow, The Missing Lady (1946), dans le rôle de Rose Dawson; et celui de Grace en 1949 dans Les travailleurs du chapeau, avec Doris Day, Jack Carson et Dennis Morgan. Durant le milieu des années 1940, elle joua aussi dans une série de films en deux bobines avec Leon Errol, tel que Poppa Knows Worst en 1946.
Parmi les autres films notables, dans lesquels elle apparut, figurent : Rookies in Burma (1943), avec le duo comique Wally Brown et Alan Carney, dans lequel elle était Connie; la comédie musicale de 1944 Show Business, avec Eddie Cantor et George Murphy; la comédie de 1947 The Senator Was Indiscreet, avec William Powell; le film de George Cukor, Othello (1947), avec Ronald Colman; la comédie musicale de Fred Astaire et Ginger Rogers, Entrons dans la danse (1949); un autre film de Cukor, Comment l’esprit vient aux femmes avec Judy Holliday (dans un rôle qui lui vaudra un Oscar), William Holden et Broderick Crawford; le thriller dramatique de 1954, Témoin de ce meurtre, avec Barbara Stanwyck, George Sanders, et Gary Merrill et le biopic, L’homme qui n’a jamais ri (1957), avec Donald O'Connor, Ann Blyth et Rhonda Fleming.
Avec l’avènement de la télévision, Claire Carleton effectua la transition vers le petit écran durant les années 1950 et à partir des années 1960, elle travailla presqu’exclusivement pour ce medium. Sa dernière apparition sur le grand écran eut lieu en 1961 dans The Devil's Partner, film dans lequel elle interprétait le rôle d’Ida. Elle débuta sa carrière à la télévision dans la série policière dramatique de la DuMont Television Network, à savoir Front Page Detective en 1951, dans laquelle elle eut un rôle principal en guest star dans l’épisode intitulé "Frame for Murder". En 1954-1955, elle fut la costar, dans le rôle de Nell Mulligan, la mère de Mickey Rooney, sur The Mickey Rooney Show bien qu’elle n’était que sept ans plus vieille que Rooney. Elle endossa d’autres rôles récurrents à la télévision, dont celui d’Alice Purdy dans Cimarron City, avec George Montgomery. Elle apparut comme guest star dans des dizaines de séries dont Hopalong Cassidy (1952), The Abbott and Costello Show (1953), Mr. & Mrs. North (1953), The Gene Autry Show (1954), Treasury Men in Action (1954-1955), Studio 57, The Millionaire (1955-1956), The Lone Ranger et à plusieurs reprises dans Schlitz Playhouse, Maverick (1958), Perry Mason (1959), M Squad (1959), Leave It to Beaver (1959), Make Room for Daddy (plus tard The Danny Thomas Show - 1958 à 1960), Alfred Hitchcock Présente de 1956 à 1961, 77 Sunset Strip (1962), Hazel (1962-1963), La grande caravane de 1960 à 1965 et The Munsters (1964). Elle fit sa dernière apparition sur le petit écran dans le petit rôle d’un employé de magasin durant la 8ème saison de la série Le Virginien en 1969.
Claire Carleton épousa Fred E. Sherman, avec qui elle resta mariée jusqu’à sa mort en 1969. Claire décéda des suites d’un cancer le 11 décembre 1979 à Northridge, Californie et fut enterrée près de son mari au Forest Lawn Memorial Park de Hollywood Hills, Californie.

Sa contribution au western fut la suivante :

La taverne du cheval rouge de Charles Lamont (1945), Gracie
Les peaux-rouges attaquent de Wallace Fox (1946), Belle Townley
That Texas Jamboree de Ray Nazarro (1946), Lulubelle
J’ai épousé un hors-la-loi de Kurt Neumann (1949), Nellie
Satan’s Cradle de Ford Beebe (1959), Belle
Convoi de femmes de William A. Wellman (1951), une femme
Capturez cet homme de Joseph Kane (1952), Amelia
Hopalong Cassidy, un épisode, Lucy dans « Black Sheep » (1952)
Les aventuriers du Far West, un épisode, Ruby dans « Little Oscar’s Millions » (1953)
La grande caravane de Joseph Kane (1954), Estelle the Madam
Histoires du siècle dernier, un épisode, Texas Bess dans « Ben Thompson » (1954)
The Gene Autry Show, un épisode, Marie Hadley dans « Outlaw of Blue Mesa » (1954)
The Lone Ranger, un épisode, Jennie dans « The Letter Bride » (1956)
Fort Massacre de Joseph M. Newman (1958), Adele
26 Men, un épisode, Mme Taylor dans « Killers Trail » (1958)
A Lust to Kill de Oliver Drake (1958), Minn
Maverick, un épisode, Flora dans « The Lonesome Reunion » (1958)
Au nom de la loi, un épisode, Bessie Thorne dans « Miracle at Pot Hole » (1958)
The Life and Legend of Wyatt Earp, deux épisodes :
- Laurie Castle dans « The Killer » (1955)
- Sally Bascom dans « Kill the Editor » (1958)
Cimarron City, Alice Purdy dans :
- « To Become a Man » (1958)
- « Beast of Cimarron » (1958)
- « Cimarron Holiday » (1958)
- « The Bitter Lesson » (1959)
- « Burn the Town Down » (1959)
The Miracle of the Hills de Paul Landres (1959), Sally
Le révolté de Thomas Carr (1959), une fille de saloon
Rawhide, un épisode, Lena Briggs dans « Incident of the Day of the Dead » (1959)
Outlaws, un épisode, Ruby Starr dans « Thirty a Month » (1960)
Riverboat, un épisode, Billie dans « Listen to the Nightingale » (1961)
Stagecoach West, un épisode, Siwash Annie dans « Never Walk Alone » (1961)
The Tall Man, un épisode, Mme Tatum dans « Ladies of the Town » (1961)
Tales of Wells Fargo, un épisode, Mary-Sue Denning dans « The Gold Witch » (1962)
La grande caravane, huit épisodes :
- Clara dans « Trail for Murder : Part 1 » (1960)
- Mme Teale dans « The Shadrack Bennington Story » (1960)
- Une femme dans « The Cathy Eckhart Story » (1960)
- Mme Hennessey dans « The Christopher Hale Story » (1961)
- Sarah Redman dans « Charlie Wooster-Outlaw » (1963)
- Lucy Taggert dans « The Jim Whitlow Story » (1963)
- L’employée du dépôt dans « The Gus Morgan Story » (1963)
- Mme Mortimer dans « The Chottsie Gubenheimer Story » (1965)
Laredo, un épisode, La Femme dans « That’s Noway,Thataway » (1966)
Le virginien, un épisode, l’employée de magasin dans « A Woman of Stone » (1969)
Modifié en dernier par DEMERVAL le 18 oct. 2020 10:54, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Sitting Bull
Rancher
Rancher
Messages : 8531
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Claire CARLETON (1913-1979)

Messagepar Sitting Bull » 27 mars 2018 15:12

Avec Rod Cameron dans "La taverne du cheval rouge du cheval rouge" (Frontier gal).

Image
Image


« Écrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme. »
(Lucie Delarue-Mardrus) Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités