Lois WILDE (1907-1995)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7462

Lois WILDE (1907-1995)

Messagepar DEMERVAL » 09 déc. 2017 18:25

Lois Wilde, une actrice de premier plan des westerns de la fin des années 1930 longtemps oubliée, ne fut que brièvement sur les écrans avant d’être obligée de quitter le business à cause des blessures reçues lors d’un accident de voiture. La talentueuse blonde aux yeux bleus commença très tôt dans le métier du divertissement. Née Edithea Lois Wild à Los Angeles, le 14 août 1907, ses parents, William Wild et Ruth J. Gulick, se séparèrent avant qu’elle eut un an. Sa mère l’emmena alors, ainsi que sa sœur aînée, à Brooklyn pour y vivre là où elle avait de la famille. Plus d’une décennie plus tard, ses parents se remarièrent.
Enfant, elle fut le modèle de divers artistes peintres dont Howard Chandler Christy et Norman Price et elle posa souvent pour des séances de photos et les magasines publicitaires. Elle apprit aussi la danse et à 10 ans, après avoir été remarquée dans un récital de danse, fut louée par la Metropolitan Opera Company comme ballerine. Ce fut personne d’autre que Florenz Ziegfeld Jr. en personne qui vit une de ses performances et racheta le contrat qu’elle avait conclu avec le Met afin de la produire dans ses extravagantes follies. L a petite merveille remporta aussi des concours de beauté durant cette période, dont le titre de "Miss Brighton Beach" et "Miss Ziegfeld," et devint finaliste du concours de "Miss America" en 1923.
Créditée alors sous le pseudonyme de Lois Wild (sans le "e"), son travail sur les planches de Broadway, en plus de ses tâches alimentaires de modèle, constitua l’essentiel de sa carrière au milieu des années 1920. Cependant, cette carrière fut mise à l’écart quand elle fut handicapée et confinée dans une chaise roulante après une opération bâclée d’une hystérectomie au début des années 1930. Elle déménagea finalement sous un climat plus clément (Los Angeles) afin d’accélérer le processus de guérison. De retour sur les planches, elle se contenta d’être un écrivain fantôme jusqu’à ce qu’elle trouve une ouverture sur le grand écran comme actrice en 1936. Restant indépendante parmi les modestes studios de la Poverty Row, la beauté aux cheveux maintenant couleur sable fit ses débuts dans The Millionaire Kid (1936) comme partenaire de Betty Compson. Elle interpréta les amourettes décoratives dans un certain nombre de films d’aventures de série B et ajouta un "e" à son nom de scène lors de son second film. Ses costars allèrent de l’icône westernienne Gene Autry dans The Singing Cowboy (1936) à Rin Tin Tin Jr. dans le conte sur la police montée canadienne Caryl of the Mountains (1936). Elle apparut dans la serial de Republic en 12 épisodes, Undersea Kingdom (1936), une autre saga de la police montée Wildcat Trooper (1936), et les westerns Stormy Trails (1936), Hopalong Rides Again (1937), Brothers of the West (1937) et Danger Valley (1937). Au total, elle fut rarement remise en question pour les quelques rôles sans envergure et les films qu’elle fit mais, pour sa défense, elle n’aura pas le temps de savoir quelles étaient réellement ses capacités d’actrice pour des rôles dramatiques.
Après avoir tourné "Danger Valley", la carrière de Lois subit un coup d’arrêt brutal. A l’été 1938, une voiture en excès de vitesse dont elle était la passagère heurta un talus sur le route de Beverly Hills. Le terrible choc lui brisa le cou. Il lui fallut beaucoup de temps pour récupérer, ce qui la mit en retrait de l’industrie du film. Elle travailla plus tard comme aide-infirmière dans la chirurgie plastique. De temps en temps elle apparut discrètement dans des morceaux de films et par moment fit même quelques spots publicitaires pour la télévision. Suite à la mort de son quatrième mari, Gilbert Denton Buck, en 1987 (ses trois premiers avec Leslie Major Sheriff, William Henry Snow et ????, finirent par des divorces), elle déménagea au Massachusetts pour être près de sa fille née de son premier mariage et décéda à North Attleboro à 87 ans, le 16 février 1995.
Sa contribution au western fut la suivante :
Caryl of the Mountains de Bernard B. Ray (1936), Caryl Foray
The Singing Cowboy de Mack V. Wright (1936), Helen Blake
Wildcat Trooper d’Elmer Clifton (1936), Ruth Reynolds
Stormy Trails de Sam Newfield (1936), Connie Curlew
Brothers of the West de Sam Katzman (1937), Celia Chandler
Hopalong Rides Again de Lesley Selander (1937), Laura Peters
Danger Valley de Robert N. Bradbury (1937), Mickey Temple

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23768
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Lois WILDE (1907-1995)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 09 déc. 2017 18:35

Caryl of the Mountains (1936)
Image
Image
Image
Image
Image
Image

The Singing Cowboy (1936)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7048
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Lois WILDE (1907-1995)

Messagepar lafayette » 09 déc. 2017 19:02

Encore un destin brisé.
Et j’ai regardé mes 35 Hopalong mais il n’y a pas le Rides Again de Selander.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7620
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Lois WILDE (1907-1995)

Messagepar Sitting Bull » 10 déc. 2017 0:49

Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités