John HAMILTON (1887-1958)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8845

John HAMILTON (1887-1958)

Messagepar DEMERVAL » 14 août 2017 19:58

John HAMILTON naquit à Shippensburg, Pennsylvanie, le 16 janvier 1887 de John M. Hamilton et son épouse Cornelia J. (Hollar) Hamilton. Hamilton était le plus jeune des quatre enfants et sa mère décéda huit jours après sa naissance. Son père se remaria et Rosa, sa belle-mère, fut la seule mère que le jeune Hamilton connut. Hamilton grandit dans les environs de Southampton Township Pennsylvanie, où son père travailla comme clerc de notaire.
Le père de John Hamilton était aussi administrateur appointé de la société Shippenburg pour le Commissariat d’Etat à l’Education Publique, aussi c’était joué d’avance que Hamilton devait recevoir une scolarité approfondie. A la différence de nombre de personnes de sa génération et de son milieu (Southampton étant une communauté de fermiers), Hamilton fréquenta l’Université-- Dickinson College et Shippensburg State Teacher's College. Cependant, il décidé de renoncer au métier d’enseignant pour une carrière sur les planches.
Avant d’apparaître sur le grand écran en 1930, il travailla pendant plusieurs années, sur Broadway dans diverses pièces et au sein de compagnies théâtrales itinérantes. Il était dans la troupe qui, en 1922, créa la pièce Seventh Heaven et devait par la suite apparaître, en 1937, dans le remake cinématographique (L’heure suprême). Il apparut avec Donald Meek dans une série de courtes histoires mystérieuses basées sur les écrits de S.S. Van Dine pour Warner Bros. Il fut souvent stéréotypé dans les rôles de figures autoritaires; des gardiens de prison, des juges, des politiciens ou des chefs de police, mais joua des types variés de personnages, apparaissant dans plus de 300 films, serials ou programmes télévisés, des années 1930 aux années 1950. Par exemple, il fit une brève apparition avec une robe de magistrat dans le rôle du juge qui prononce la sentence au futur racketteur James Cagney pour violation de la loi Volstead dans "The Roaring Twenties" (1939). Hamilton apparut en inspecteur de police dans le film de John Huston, L’amour n’est pas un jeu en 1942. Les amateurs de serials d’aujourd’hui peuvent voir l’iconique personnalité de John Hamilton développant déjà le rôle du Professeur Gordon, le père apparemment direct mais secrètement compatissant du jeune Flash Gordon dans Flash Gordon Conquers the Universe (1940). Il devint bien plus unanimement connu quand il fut casté dans le rôle de l’irascible éditeur du Daily Planet, Perry White, dans les aventures télévisées de Superman (1951). Après cela, il apparut dans des spots commerciaux pour une marque de lunettes à double foyer appelée "Inviso No-Line Glasses". (L’idée était de rendre invisible la soudure de la lentille "qui dit au monde que vous avez plus de quarante ans".)
John Hamilton est souvent confondu avec John F. Hamilton, un acteur américain qui fit quelques films et avec John Hamilton, un acteur britannique qui interpréta des rôles juvéniles au Royaume-Uni et en Europe durant les années 1930.
John Hamilton décéda le 15 octobre 1958 à Glendale, Californie d’une insuffisance cardiaque, à 71 ans. Il fut enterré au Hollywood Forever Cemetery. Il fut marié et divorcé à une reprise à des dates inconnues avec Elizabeth J. Greenhow avec qui il eut un enfant.

Sa contribution au western fut la suivante :

Dangerous Nan McGrew de Malcolm St. Clair (1930), Grant
The Bill of Rights de Crane Wilbur (1939), le colonel George Mason
Old Hickory de Lewis Seiler (1939), le gouverneur Claiborne de la Louisiane
La charge fantastique de Raoul Walsh (1941), le colonel
Daredevils of the West de John English (1943), le sénateur Garfield
Zorro’s Black Whip de Spencer Gordon Bennett (1944), Mr Walsh
Sheriff of Las Vegas de Lesley Selander (1944), le juge Homer T. Blackwell
Northwest Trail de Derwin Abrahams (1945), John Owens
The Phantom Rider de Spencer Gordon Bennett (1946), le sénateur Williams
Home on the Range de R.G. Springsteen (1946), un officiel de l’Etat
Badman’s Territory de Tim Whelan (1946), Taylor
Les indomptés de George Sherman (1946), l’avocat de l’accusation
Les vengeurs du sud de Mlambert Hillyer (1947), George Boone
Le maître de la prairie de Elia Kazan (1947), Forrest Hamilton
La fière créole de John M. Stahl (1947), un officiel du cargo
The Fabulous Texan de Edward Ludwig (1947), le Président Ulysses Grant
Bandits of Dark Canyon de Philip Ford (1947), Ben Shaw
The Gallant Legion de Joseph Kane (1948), le speaker
Far-West 89 de Ray Enright (1948), Doc Greene
Desperadoes of Dodge City de Philip Ford (1948), l’agent territorial
Sheriff of Wichita de R.G. Springsteen (1949), le gardien de prison
Canadian Pacific de Edwin L. Marin (1949), Pere Lacomb
Law of the Golden West de Philip Ford (1949), Isaac Cody
The Wyoming Bandit de Philip Ford (1949), le marshall
Bandit King of Texas de Fred C. Brannon (1949), le marshall John Turner
The James Brothers of Missouri de Fred C. Brannon (1949), Lon Royer
L’homme de Kansas City de Edwin L. Marin (1949), Currier
Pioneer Marshall de Philip Ford (1949), l’homme au bracelet
Davy Crockett, Indian Scout de Lew Landers (1950), le colonel Pollard
Bells of Coronado de William Witney (1950), Mr Linden
Annie, la reine du cirque de George Sidney (1950), le capitaine du bateau
The Missourians de George Blair (1950), le maire Grant McDowall
Al Jennings of Oklahoma de Ray Nazarro (1951), Schyler
La belle du Montana de Allan Dwan (1951), un agent de change
Sugarfoot de Edwin L. Marin (1951), le juge Backus
Night Riders of Montana de Fred C. Brannon (1951), le docteur
Inside Straight de Gerald Mayer (1951), Jim Walters
Badman’s Gold de Robert Emmett Tansey (1951), le marshall
The Adventures of Kit Carson, un épisode, le juge Paxton dans “The Murango Story” (1951)
The Range Rider, deux épisodes :
- Joel Kirby dans “Feud at Friendship City” (1952)
- Le révérend Norman dans “Gold Hill” (1952)
Target de Stuart Gilmore (1952), Bailey
La folie de l’or de Ray Nazarro (1952), le receveur des postes de San Francisco
Marshal of Cedar Rock de Harry Keller (1953), un gardien de prison
The Cisco Kid, trois épisodes :
- Le shérif dans “Dead by Proxy” (1952)
- John Mitchell dans “The Fire Engine” (1953)
- Thomas T. Trimble dans “Fear” (1953)
Jack McCall, Desperado de Sidney Salkow (1953), le colonel Cornish
Iron Mountain Trail de William Witney (1953), le juge du circuit
El Paso Stampede de Harry Keller (1953), White
The Gene Autry Show, deux épisodes :
- Dan Parker dans “Steel Ribbon” (1953)
- Jonathan Diggers dans “Ransom Cross” (1953)
Sitting Bull de Sidney Salkow (1954), le Président Ulysses Grant
Tales of Texas Rangers, un épisode, le shérif Jim Pruitt dans “Carnival Criss-Cross” (1955)
The Roy Rogers Show, un épisode, le gouverneur dans “Three Masked Men” (1955)
State Trooper, un épisode, Oscar dans “The Black Leaper” (1956)
Tales of Wells Fargo, un épisode, le fossoyeur dans “Man in the Box” (1957)
Modifié en dernier par DEMERVAL le 17 nov. 2020 18:27, modifié 1 fois.

DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8845

Re: John HAMILTON (1887-1958)

Messagepar DEMERVAL » 16 août 2017 13:33

ImageImageImageImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité