Sid HAIG (1939-2019)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10056

Sid HAIG (1939-2019)

Messagepar DEMERVAL » 14 août 2017 14:32

Sid Haig est né Sidney Eddy Mosesian, le 14 juillet 1939 à Fresno, Californie et fut élevé dans une communauté arménienne. Son père, Haig Mosesian, était un électricien. La carrière de Sif Haig débuta un peu par hasard. Jeune homme, sa croissance rapide interféra avec sa coordination motrice, l’incitant à prendre des leçons de danse. A 7 ans, il dansait pour de l’argent dans un spectacle de Noël et rejoignit plus tard un spectacle visant à relancer le vaudeville.
Sid Haig montra aussi un talent particulier pour la musidue et notamment la batterie, ce qui incita ses parents à lui acheter une batterie sur laquelle il expérimenta toutes sortes de styles musicaux dont le swing, la country, le jazz, le blues et le rock and roll. Il trouva que c’était facile de gagner de l’argent avec sa musique et signa un contrat d’enregistrement un an après la sortie du lycée. Haig enregistra le single "Full House" avec les T-Birds en 1958 qui atteignit la 4ème place au hit-parade.
Quand Haig fut au lycée, la responsable du département d’art dramatique, était Alice Merrill, qui l’encouragea à se lancer dans une carrière d’acteur. Merrill avait été actrice sur Broadway et elle avait conservé ses contacts dans le métier. Durant son année de terminale, une pièce fut produite dans laquelle Merrill doubla le casting de la pièce, afin qu’un de ses amis d’Hollywood évaluât les acteurs pour les retenir éventuellement dans la distribution finale. Le contact hollywoodien qui vit Sid Haig se produire fut Dennis Morgan, une grande star de la comédie musicale des années 1940, qui choisit Haig pour un rôle important dans la pièce. Deux semaines plus tard, il retourna voir la pièce et conseilla à Sid Haig de parfaire son éducation dans la San Fernando Valley et de songer à faire une carrière dans le cinéma. Deux ans plus tard, Sid Haig intégra la Pasadena Playhouse, l’école qui entraîna des acteurs de renom comme Robert Preston, Gene Hackman et Dustin Hoffman. Il déménagea plus tard à Hollywood avec son vieil ami de chambrée de la Pasadena Playhouse, Stuart Margolin.
Sid Haig décrocha son premier boulot d’acteur dans le film d’étudiant de Jack Hill à l’UCLA intitulé The Host, film qui lança la carrière de quatre décennies de Sid Haig qui se concrétisa dans plus de 50 films et 350 épisodes de séries télévisées. Il devint un habitué des films de Jack Hill, tels Spider Baby, Coffy la panthère noire de Harlem et Foxy Brown. Sid Haig fut aussi un acteur récurrent des films de Roger Corman. Il apparut dans THX 1138 de George Lucas et dans le film de James Bond de 1971, Les diamants sont éternels. Parmi ses crédits télévisés figurent des apparitions dans Batman, Gunsmoke, Get Smart, Mission Impossible (au moins huit apparitions dans huit rôles différents de méchants), Drôle de dames, Jason of Star Command, Buck Rogers, Shérif fais-moi peur, Automan, MacGyver et L’agence tous risques (dans laquelle il incarna le leader emprisonné d’un gang de motards) et Urgences! (de nouveau en leader de gang de motards).
Sid Haig se retira en 1992 à cause du fait qu’il était stéréotypé: "Je ne voulais simplement plus jouer des stupides méchants. Ils continuaient à me donner toujours les mêmes rôles en changeant simplement mes vêtements. C’était stupide et je le ressentais et je ne pouvais rien y faire". Haig arrêta de travailler comme acteur pendant cinq ans, pour se consacrer à l’enseignement et suivant des cours pour devenir Hypnothérapiste certifié. Durant cette période, on lui offrit le rôle de Marsellus Wallace (qui sera plus tard interprété par Ving Rhames) dans Pulp Fiction, le second film de Quentin Tarantino. A ce moment, Haig se rendit compte que les séries à petits budgets de la télévision, avaient ruiné sa carrière et, en voyant le script et le peu de jours consacrés à chaque lieu de tournage, il renoncça au projet. Il avoua par la suite qu’il avait toujours regretté sa décision. Puis, en 1997, Tarantino écrivit le rôle du juge dans Jackie Brown spécifiquement pour Sid for Haig.
En 2003, Sid Haig fut la vedette du premier film de Rob Zombie, La maison des 1000 morts dans le rôle du capitaine Spaulding. La renaissance de sa carrière d’acteur valut à Sid Haig, un récompense du "Meilleur acteur dans un second rôle" au 13ème Annual Fangoria Chainsaw Awards et une intronisation au Horror Hall of Fame. Son image du Capitaine Spaulding est devenue iconique dans le genre horreur d’aujourd’hui. Sid Haig reprit son role de Spaulding dans la séquelle de La maison des 1000 morts, intitulée The Devil's Rejects.
Pour ce film, il reçut la récompense du "Meilleur Acteur" au 15ème Annual Fangoria Chainsaw Awards et partagea la récompense du "Méchant le plus vil" au premier First Annual Spike TV Scream Awards avec Leslie Easterbrook, Sheri Moon et Bill Moseley. Il fut aussi nominé comme "Meilleur Boucher" aux Fuse/Fangoria Chainsaw Awards, maisperdit face à Tobin Bell alias Jigsaw dans Saw II.
Récemment, Sid Haig fut de nouveau appelé par Rob Zombie, bien que brièvement, dans le remake par le réalisateur d’Halloween, dans le rôle du fossoyeur du cimetière Chester Chesterfield. Sid Haig reprit aussi le rôle du Capitaine Spaulding dans le film animé de Rob Zombie, The Haunted World of El Superbeasto. Plus récemment il fut la vedette du film d’horreur infépendant, Brotherhood of Blood qui fut tourné à Baton Rouge, Louisiane et il apparut aussi dans The Lords of Salem (de nouveau réuni avec Rob Zombie), Butcher 3 et Devil in My Ride.
Sid Haig fut la vedette du film documentaire Vampira: The Movie, qui se base sur le personnage culte de Vampira crée par Maila Nurmi.
Sid Haig est décédé le 21 septembre 2019 à 80 ans.

Sa contribution au western est la suivante :

The Firebrand de Maury Dexter (1962), Diego
Laredo, un épisode, Brunning dans “The Last of the Caesars: Absolutely” (1966)
Le cheval de fer, deux épisodes :
- Vega dans “Town Full of Fear” (1966)
- Rias dans “The Return of Hode Avery” (1967)
Daniel Boone, un épisode, Typhoon dans “The Scrimshaw Ivory Chart” (1968)
Les aventuriers du Far West, deux épisodes :
- Farber dans “The Saga of Sadie Orchard” (1968)
- Le voleur dans “The Indiana Girl” (1968)
Gunsmoke, quatre épisodes :
- Wade Hansen dans “Stage Stop” (1966)
- Cawkins dans “Time of the Jackals” (1969)
- Le chasseur de bisons dans “ A Man Called ‘Smith’ (1969)
- Eli Crawford dans “ MacGraw” (1969)
Here Comes the Bride, un épisode, Peter Savage dans “Break the Bank of Tacoma” (1970)
Hitched de Boris Sagal (1971), Comstock
Opération danger, trois épisodes :
- Un hors-la-loi dans “Alias Smith and Jones” (1971)
- Merkle dans “Return of Devil’s Hole” (1971)
- Griffin dans “The Day They Hanged Kid Curry” (1971)
Bret Maverick, un épisode, The Mighty Sampson dans “The Eight Swords of Dyrus and Other Illusions of Grandeur” (1982)
Wildside, un épisode, Burnett dans “Don’t Keep the Home Fire Burning” (1985)
Bone Tomahawk de S. Craig Zahler (2015), Buddy
Modifié en dernier par DEMERVAL le 23 sept. 2019 20:03, modifié 1 fois.

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10056

Re: Sid HAIG (1939- )

Messagepar DEMERVAL » 16 août 2017 13:24

ImageImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Bat Lash
Marshall
Marshall
Messages : 2332

Re: Sid HAIG (1939-2019)

Messagepar Bat Lash » 23 sept. 2019 14:49

Le comédien vient de nous quitté à 80 ans ; https://cinema.jeuxactu.com/news-cinema-mort-de-sid-haig-devil-s-rejects-jackie-brown-kill-bill-a-l-age-de-80-ans-32147.htm. Il venait de retrouver son personnage du Capitaine Spaulding dans 3 From Hell de Rob Zombie .

Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités