Leon BEAUMON (1898-1981)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8177

Leon BEAUMON (1898-1981)

Messagepar DEMERVAL » 12 août 2017 18:41

Né Herman Bauman le 15 mars 1898 dans une ferme près de Youngstown, Ohio, de parents immigrés allemands, Leon Beaumon travailla, dans sa jeunesse, dans des aciéries et fit des études avec ses deux frères pour devenir prêtre catholique, près de Chicago. Cependant, en 1920 Herman eut une dispute avec un de ses supérieurs au séminaire et il prit la route pour la Californie pour y devenir acteur, tout en persuadant son plus jeune frère, Marty, de le rejoindre. Au cours de leur migration vers l’Ouest, Durant la Prohibition, ils travaillèrent dans une distillerie de gnôle à Denver. Une fois à Hollywood, ils changèrent leur nom de famille en Beaumon et Herman devint Leon. Leon et Marty vécurent dans une pension de famille à Hollywood avec Clark Gable et John Wayne avant que tous deux ne trouvent la renommée et la fortune. Ils étaient tous assez pauvres et de taille similaire ce qui fit que les quatre hommes échangeaient leurs vêtements entre eux et programmaient leurs auditions à des heures différentes pour échanger le même costume.
La filmographie de Leon est un complet mystère, à cause du temps qui passe et de ses légendaires tentatives de cacher son âge réel : de même il ne donna que peu de details sur sa carrière hollywoodienne à ses enfants. A partir d’un album, de sources archivistiques et grâce à son vieil ami et partenaire de cinéma, Bob St. Angelo, on sait qu’il eut des rôles crédités dans A Fight to the Finish (1925), Clancy of the Mounted (1933), Pioneer Trail (1938) et The Law Comes to Texas (1939). Il eut des rôles non crédités dans Cléopâtre (1934), Folies Bergère de Paris (1935), Fugitive at Large (1939), Les Misérables (1935), L'appel de la forêt (1935), Vive le sport! (1925), Le grand Barnum (1934) The Sea Wolf (1930), Le magicien d'Oz (1939), The Vagabond King (1930) et Western Frontier (1935). Il interpréta souvent les mauvais garcons dans les westerns de Ken Maynard. Durant sa carrière cinématographique, Leon dirigea une boutique de glace à Hollywood. Il fut aussi un inventeur et créa l’une des premières radios sans fil, le changeur de disques sur les électrophones et nombre d’autres gadgets. Durant la seconde guerre mondiale, Leon rejoignit l’Armée de l’Air et resta stationné dans le pays. Par la suite, il devint un agent immobilier et finalement un propriétaire industriel. Leon resta célibataire jusqu’en 1961, date à laquelle il épousa Theresa (Hermine Gruber). Ils s’installèrent dans un faubourg de Los Angeles et eurent trois enfants, Florence, Anthony et Monique. Leon ne prit jamais sa retraite et posa même un toit sur un immeuble alors qu’il avait plus de 70 ans. Son épouse le précéda dans la mort en 1978. Leon Beaumon, quant à lui, décéda le 1er décembre 1981, des suites d’un cancer, à 83 ans. Son neveu et l’épouse de son neveu, Jim et Marj Smerber, prirent généreusement soin de lui quand il fut malade et s’occupèrent des enfants mineurs.

Sa contribution au western fut la suivante :
Stampede Thunder de Tom Gibson (1925), Beppo
Clancy of the Mounted de Ray Taylor (1933), Pierre LaRue
Western Frontier de Albert Herman (1935), Morgan
L’appel de la forêt de William A. Wellman (1935), un homme en dehors de l’hôpital
Pioneer Trail de Joseph Levering (1938), Joe
The Law Comes to Texas de Joseph Levering (1939), Jeff

DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8177

Re: Leon BEAUMON (1898-1981)

Messagepar DEMERVAL » 16 août 2017 13:19

Image
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités