Kurt KASZNAR (1913-1979)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6919

Kurt KASZNAR (1913-1979)

Messagepar DEMERVAL » 11 août 2017 12:36

Kurt Kasznar naquit Kurt Servischer le 12 août 1913 à Vienne, Austriche-Hongrie (aujourd’hui: Austriche). Son père quitta la famille quand Kurt était encore très jeune. Après que sa mère aut épousé un restaurateur hongrois, Ferdinand Kasznar, Kurt reprit son nom de famille. Alors qu’il travaillait comme apprenti serveur dans le restaurant de son beau-père, Kurt Kasznar rencontra le réalisateur Max Reinhardt et il s’enrôla dans ses séminaires. "Là j’ai appris à jouer, à écrire, à construire des décors et à vivre," dira-t-il plus tard.
A 11 ans, Kurt apparut dans Der Zirkuskönig (Le roi du cirque, 1924), le dernier film tourné par Max Linder, qui fut filmé à Vienne. Kurt commença à travailler sur les planches en 1931, dans Jedermann (Everyman) au Festival de Salzburg.
En 1936 Kurt quitta l’Autriche pour les Etats-Unis, avec la compagnie théâtrale de Max Reinhardt. Il apparut dans la production par Reinhard de The Eternal Road, dans laquelle il interpréta le rôle de Zebulon lors de la première qui eut lieu le 7 juillet 1937 et se produisit alors dans des douzaines de rôles durant les 3 mois que durèrent les représentations de l’épique production sur Broadway.
En 1941 Kurt produisit une revue musicale en deux actes sur Broadway, Crazy With the Heat, qui fut un échec financier. Plus tard la même année, il fut appelé sous les drapeaux de l’Armée des Etats-Unis. Il suivit un entraînement de cinématographe et servit plus tard dans le Pacifique. Affecté à une unité cinématographique, il filma les débarquements en Nouvelle Guinée et aux Philippines et la signature de la reddition japonaise à bord de l’USS Missouri. Il fut l’un des premiers cinéastes de l’Armée à filmer les conséquences des larguages des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.
Alors qu’il était en service, le Caporal Kurt S. Kasznar écrivit et interpréta sa seule pièce, First Cousins, qu’il dédia "aux milliers de soldats américains nés étrangers." La pièce de Kurt fut l’une des cinq pièces écrites par un militaire à avoir remporté un concours et fut publiée dans le livre de 1943, The Army Play by Play. Les pièces en un acte furent produites sur Broadway au bénéfice des Sailors and Soldiers Club, et furent plus tard montées à Hyde Park pour le Président Franklin D. Roosevelt. Dans son étude de 2004, Staging the War: American Drama and World War II, Albert Wertheim appelle First Cousins — qui termina à la quatrième place ex aequo de la compétition— "de loin la pièce la plus efficace de la collection The Army Play by Play."
Le premier rôle majeur de Kurt sur Broadway fut en 1950 la pièce de Samuel A. Taylor, The Happy Time. Il reprendra son rôle, celui de l’oncle Louie, en 1952 pour la version cinématographique qui lui rapportera une nomination au Golden Globe. Kurt apparut aussi sur Broadway comme directeur de la pièce de Pirandello, Six personnages en quête d’auteur (1955–1956) et il incarna Pozzo dans la version roginale de En attendant Godot (1956).
Alors qu’il se produisait sur les planches dans la pièce de Noël Coward, Look After Lulu! en mars 1959, Kasznar interpréta aussi le détective Nero Wolfe dans la première série télévisée mettant en scène le personnage de Rex Stout. Avec en costar William Shatner dans le rôle d’Archie Goodwin, la série devait être télévisée par CBS en septembre 1959, mais la programmation fut annulée après le pilote et seuls quelques épisodes furent tournés.
Kurt créa le rôle de Max Detweiler dans la production originale sur Broadway de The Sound of Music (1959–1963), pièce pour laquelle il fut nominée aux Tony Awards. "Quand cette comédie musicale atteignit sa 1000ème représentation, Mr. Kasznar était le seul acteur qui n’en avait pas manqué une," rapporta The New York Times. On pensa à lui pour reprendre son rôle dans la version cinématographique mais le rôle revint à Richard Haydn. Il créa le rôle de Victor Velasco dans la pièce de Neil Simon, Pieds nus dans le parc (1963–1967).
Il apparut dans le rôle de Tevye dans plusieurs productions de Un violon sur le toit. En 1974–1975 Kurt, Myrna Loy, Edward Mulhare et Ricardo Montalbán effectuèrent une tournée nationale avec la pièce de George Bernard Shaw, Don Juan in Hell,en se produisant dans 158 villes en six mois. En 1978 il incarna Mansky dans la pièce de Molnár, The Play's the Thing avec "une énorme autorité," écrivit le critique du New York Times, Mel Gussow. "C’est la sorte de personnage qu’il interpréta souvent et, parfaitement, sur les planches ou le grand écran."
Kurt apparut dans plus de 80 films et séries télévisées, et eut un rôle régulier dans la série de science fiction d’Irwin Allen, Land of the Giants à savoir celui d’Alexander Fitzhugh. Parmi les films auxquels il participa sur le grand écran figuraient, Lili, Embrasse-moi chérie, La dernière fois que j’ai vu Paris, Ma sœur est du tonnerre, L’adieu aux armes et Les 55 jours de Pékin.
Kurt Kasznar épousa l’héritière américaine Cornelia Woolley après son divorce en 1939 d’avec son second mari. Fille d’un marchand new-yorkais de laine, Woolley était très connue du monde théâtral pour sa philanthropie. Elle décéda en son domicile en juin 1948, à 48 ans; à cette époque, Kurt se produisait dans la pièce de John Houseman, Joy to the World.
Kurt Kasznar rencontra sa seconde épouse, l’actrice Leora Dana, alors qu’ils travaillaient ensemble sur Broadway dans The Happy Time (1950). Ils se marièrent en 1950 et divorcèrent en 1958.
Kurt Kasznar décéda le 6 août 1979, une semaine avant son 66ème anniversaire, à Santa Monica, Californie. Dix mois plus tôt, on lui avait diagnostiqué un cancer. On ne lui connait pas de descendance.
Sa contribution au western fut la suivante :
Vaquero de John Farrow (1953), le Père Antonio
Le virginien, un épisode, August Hansch dans « Crooked Corner » (1970)
Young Dan’l Boone, un épisode, Emil van Diben dans « The Game » (1977)

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6919

Re: Kurt KASZNAR (1913-1979)

Messagepar DEMERVAL » 15 août 2017 20:48

ImageImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités