Evelyn BRENT (1899-1975)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9386

Evelyn BRENT (1899-1975)

Messagepar DEMERVAL » 11 juil. 2017 15:16

Née Mary Elizabeth Riggs à Tampa le 20 octobre 1899 et connue sous le prénom de Betty, elle avait 10 ans quand sa mère décéda, laissant son père Arthur l’élever seul. Après avoir déménagé à New York City durant son adolescence, sa beauté lui permit de faire du modelling et l’amena à s’impliquer dans l’industrie relativement naissante du cinéma. A l’origine elle fit des études pour être institutrice. Alors qu’elle suivait les cours d’une école normale à New York, elle visita le World Film Studio de Fort Lee, New Jersey. Deux jours plus tard elle travaillait comme figurante au tarif de 3 dollars la journée.
Elle commença sa carrière cinématographique sous son propre nom dans un studio du New Jersey puis fit ses débuts dans un film majeur en 1915 dans The Shooting of Dan McGrew, tiré d’un poème de Robert W. Service.
Sous le nom d’Evelyn Brent, elle continua à travailler pour le cinéma, tout en devenant une jeune femme dont la beauté fracassante était recherchée. Après la première guerre mondiale, elle se rendit à Londres pour des vacances. Elle rencontra le dramaturge américain Oliver Cromwell qui la pressa d’accepter un rôle important dans The Ruined Lady. La production fut présentée sur les planches londonniennes. L’actrice demeura en Angleterre pendant quatre ans, s’y produisant dans des films produist par des compagnies britanniques. Elle y travailla aussi sur les planches avant de retourner à Hollywood en 1922.
Là, sa carrière reçut un gros coup de pouce l’année suivante quand elle fut choisie pour figurer parmi les WAMPAS Baby Stars de 1923. Embauchée par Douglas Fairbanks Sr., il ne réussit pas à lui trouver un scénario. Elle quitta alors sa compagnie pour rejoindre Associated Authors.
Evelyn devait tourner plus de deux douzaines de films muets dont trois sous la direction du célèbre réalisateur autrichien, Josef von Sternberg, dont Crépuscule de gloire (1928), un film de guerre épique pour lequel Emil Jannings recevra le premier Oscar du meilleur acteur et dans lequel William Powell avait un rôle-clé. Plus tard la même année, elle fut la vedette face à William Powell du premier film parlant de Paramount Pictures. Un film, Interférences (1928), ne se montra pas à la hauteur des attentes du box office. Nullement dissuadée, Evelyn Brent interpréta des rôles majeurs dans plus films films, dont notamment The Silver Horde et le film de la Paramount Pictures, Paramount on Parade (tous deux de 1930).
Durant la première partie des années 1930, elle fut occupée dans des rôles secondaires dans toutes sortes de films ainsi que dans des tournées de vaudeville.
Vers 1941 sa carrière sinématographique était au point mort. A maintenant 45 ans, trop mature pour jouer les ingénues et boudée par les studios majeurs, elle s’épanouit au sein de studios moins prestigieux, avec des budgets plus limités. Elle était photographiquement à son avantage face à des leaders masculins eux aussi vieillissants et à un stade avancé de leurs carrières: Neil Hamilton dans la production de Producers Releasing Corporation, Dangerous Lady, Lee Tracy pour le même studio dans The Payoff et Jack Holt dans la serial Holt of the Secret Service, produite par Larry Darmour pour Columbia Pictures. Ses performances étaient toujours convaincantes et son nom était encore connu des spectateurs: les propriétaires de cinéma mettaient souvent "Evelyn Brent" au programme. Au début des années 1940, elle travailla dans le film d’action de série B de Pine-Thomas Productions pour Paramount Pictures. Le réalisateur vétéran William Beaudine la casta dans nombre de ses productions de série B, dont Emergency Landing (1941), Bowery Champs (1944), The Golden Eye (1948), and Again…Pioneers (1950). Après s’être produite dans plus de 120 films, elle se retira des plateaux de cinéma en 1950 et travailla pendant de nombreuses années comme agent d’acteur.
Evelyn fit son retour dans le métier à la télévision en 1960 dans un épisode de La grande caravane intituléThe Lita Foladaire Story avec Ward Bond et Diane Brewster; Evelyn Brent y interpréta une femme de ménage.
Evelyn Brent fut mariée à trois reprises. Un de ses maris fut le cadre exécutif de cinéma, Bernard P. Fineman (du 1er novembre 1922 au 16 août 1927- divorce). Elle épousa le producteur Harry D. Edwards (du 28 novembre 1928 au 10 juin 1947- divorce). Son dernier mari fut l’acteur de vaudeville Harry Fox dont le nom fut donné au fox-trot. Ils étaient toujours unis quand il décéda le 20 juillet 1959. Elle n’eut apparemment pas d’enfants.
Evelyn Brent décéda d’une crise cardiaque le 4 juin 1975 en son domicile de Los Angeles. Elle fut incinérée et enterrée au San Fernando Mission Cemetery de Mission Hills, Californie. Pour sa contribution à l’industrie du film, elle a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6548 Hollywood Boulevard.
Sa contribution au western fut la suivante :
The Shooting of Dan McGrew de Herbert Blaché (1915), Nell
Border River d’Edgar Jones (1919), Marie Dubuque
Arizona Express de Tom Buckingham (1924), Lola Nichols
Le pillard de George Archainbaud (1924), The Lily
The Desert Outlaw d’Edmund Mortimer (1924), May Halloway
Home on the Range d’Arthur Jacobson (1935), Georgia
Song of the Trail de Russell Hopton (1936), Myra
Hopalong Cassidy Returns de Nate Watt (1936), Lilli Marsh
Sudden Bill Dorn de Ray Taylor (1937), Diana Viargas
The Law West of Tombstone de Glenn Tryon (1938), Clara ‘Clary’ Martinez
Terreur sur la ville de Lesley Selander (1941), Belle Langtry
Westward Ho! de John English (1942), Mme Healey
Les vengeurs du sud de Lambert Hillyer (1947), Belle Chambers
Robin des Bois de Monterey de Christy Cabanne (1947), Maria Belmonte Sanchez
La grande caravane, un épisode, Mme Simmons dans “The Lita Foladaire Story” (1960)

DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9386

Re: Evelyn BRENT (1899-1975)

Messagepar DEMERVAL » 12 juil. 2017 8:54

ImageImageImageImageImageImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités