Fritz WEAVER (1926-2016)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8009

Fritz WEAVER (1926-2016)

Messagepar DEMERVAL » 29 nov. 2016 14:04

Fritz William Weaver naquit à Pittsburgh, Pennsylvanie le 19 janvier 1926, d’ Elsa Stringaro et de John Carson Weaver. Sa mère était de descendance italienne et son père était un travailleur social ayant de vieilles racines américaines. Sa sœur cadette, Mary Dodson, était une directrice artistique.
Enfant, Fritz Weaver fréquenta la Fanny Edel Falk Laboratory School à l’Université de Pittsburgh, puis intégra le lycée Peabody. Il servit dans le Service Civique Public comme objecteur de conscience durant la seconde guerre mondiale.
Après la guerre, Fritz Weaver exerça plusieurs boulots avant de se tourner vers le métier d’acteur au début des années 1950. Son premier rôle pour la télévision survint en 1956 dans un épisode de The United States Steel Hour. Il continuera ensuite à apparaître sur le petit écran durant les quatre décennies qui suivirent. Il fut au générique des téléfilms The Legend of Lizzie Borden (1975) et Holocaust (1978), remportant une nomination pour un Emmy pour le dernier cité; la récompense échut à sa co-star Michael Moriarty.
Fritz Weaver remporta le Tony Award du meilleur acteur dans une pièce et le Drama Desk Award pour sa performance dans la pièce produite sur Broadway, Child's Play (1970). Parmi ses autres crédits à Broadway figuraient The Chalk Garden (une nomination au Tony et une victoire au Theatre World Award), All American, Baker Street, Absurd Person Singular, Love Letters et The Crucible. Il apparut en dehors de Broadway dans la pièce Burnt Piano pour le HB Playwrights Theatre et au côté d’Uta Hagen dans l’adaptation télévisuelle de la pièce de Norman Corwin, The World of Carl Sandburg.
Fritz Weaver fit aussi du cinéma, généralement pour des seconds rôles. C’estb ainsi qu’il apparut dans des films comme Point limite (1964; dans le rôle du colonel de l’US Air Force foncièrement instable et chauvin, honteux de ses parents étrangers et alcooliques auxquels il se référait avec les termes "ces gens-là"), Marathon Man (1976; dans le rôle du professeur conseillant le protagoniste, un étudiant diplômé), Black Sunday (1977; dans le rôle de l’agent du FBI luttant conte l’antiterrorisme), Creepshow (1982) et le remake de John McTiernan de L’affaire Thomas Crown (1999). Il eut aussi des rôles dans Le jour du dauphin (1973), Génération Proteus (1977), La grande triche (1978) et Les coulisses du pouvoir de Sidney Lumet (1986). A partir de 1995, Fritz Weaver travailla comme doubleur, produisant de la narration pour des programmes sur History Channel.
En 2010, Fritz Weaver fut intronisé à l’American Theater Hall of Fame.
Fritz Weaver épousa l’actrice Rochelle Oliver en 1997 après avoir été mariée du 7 février 1953 à 1979 avec l’actrice Sylvia Short, avec qui, il eut deux enfants, Lydia et Anthony. Il décéda en son domicile de Manhattan le 26 novembre 2016; la cause de sa mort n’a, pour l’heure, pas été révélée. Sa sœur Mary Dodson est, elle, décédée il y a 9 mois.
Sa contribution au western fut la suivante :
Rawhide, Jonathan Damon dans un épisode en deux parties, « Damon’s Road » (1964)
Gunsmoke, un épisode, le marshal Burl Masters dans « Old Friend » (1967)
Les bannis, un épisode, Sam Croft dans « The Man from Bennington » (1968)
La grande vallée, deux épisodes :
- Burke Jordan dans « Four Days to Furnace Hill » (1967)
- Hebron Grant dans « A Passage of Saints » (1969)
Kung Fu, un épisode, Hillquist dans « The Way of Violence Has No Mind » (1974)
Dream West, le sénateur Thomas Hart Benton dans deux épisodes.

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7836
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Fritz WEAVER (1926-2016)

Messagepar Sitting Bull » 30 nov. 2016 0:09

ImageImage

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : CHKO02 et 0 invité