Dorothy WILSON (1909-1998)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8177

Dorothy WILSON (1909-1998)

Messagepar DEMERVAL » 12 nov. 2016 18:45

Cette beauté calme aux cheveux foncés commença sa courte carrière des années 1930 promue comme étant la "secrétaire des stars." Dorothy Wilson ouvrit les yeux à Minneapolis, Minnesota le 14 novembre 1909. Elle-même, en grandissant, ne montra que peu d’intérêt pour le métier d’actrice. Après ses études, elle fit quelques boulots secrétariaux dans la région de Chicago avant de déménager à Los Angeles en 1930, stimulée par son intérêt pour les voyages et l’envie de découvrir de nouveaux endroits. S’étant inscrite dans un certain nombre d’agences pour l’emploi, elle finit par être employée par RKO Pictures et y travailla comme secrétaire pendant deux ans. Alors qu’elle prenait des notes pour le réalisateur Gregory La Cava, cela faisant partie de ses tâches pour la RKO, LaCava, qui préparait son casting pour son prochain film, The Age of Consent (1932), remarqua sa jolie photogénie et lui demanda de passer un bout d’essai. De manière surprenante, elle remporta l’un des deux rôles principaux (l’autre échut à Arline Judge) et mit à l’index son carnet de notes pour de bon. Elle reçut de très bonnes critiques face à Richard Cromwell pour ce rôle de la jolie universitaire recherchant l’amour à la période pré-Code Hays.
Elue "Wampas Baby Star" de 1932, Dorothy produisit des interprétations standardisées d’amoureuse transie dans des films tels Lucky Devils (1933), Le docteur Cornelius (1933), Scarlet River (1933), His Greatest Gamble (1934), When a Man's a Man (1935), In Old Kentucky (1935), Bad Boy (1935) et Soupe au lait (1936) face à des acteurs de premier plan comme Bruce Cabot, Robert Armstrong, Stuart Erwin, Preston Foster, Richard Dix, Tom Keene, Will Rogers, Harold Lloyd et James Dunn.
Alors qu’elle tournait Eight Girls in a Boat (1934), Dorothy commença à sortir avec le scénariste de films Lewis R. Foster. Le couple se maria en 1936. Après avoir terminé L'obsession de Madame Craig (1936) et Speed to Spare (1937), Dorothy abandonna sa carrière pour se dévouer à son mari et sa famille. Ils déménagèrent dans un ranch de la Californie à Reseda et mit deux fils au monde. En dehors d’un rôle non crédité dans Whistling in Brooklyn (1943), Dorothy n’eut pas même l’idée de revenir devant une caméra. Son mari, cependant, continua dans le business et devint un compositeur inspiré et auteur de chansons en plus d’être un scénariste/réalisateur inébranlable. Il remporta l’Oscar du meilleur scénario pour Mr. Smith au sénat (1939). Lewis R. Foster décéda en 1974 et Dorothy vécut encore pendant plus de deux décennies et décéda à 88 ans à Reno, Nevada, le 7 janvier 1998 des suites d’une pneumonie.
Sa contribution au western fut la suivante :
Men of America de Ralph Ince (1932), Anne
Scarlet River de Otto Brower (1933), Judy Blake
When a Man’s a Man de Edward F. Cline (1935), Kitty Baldwin

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7864
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Dorothy WILSON (1909-1998)

Messagepar Sitting Bull » 15 nov. 2016 11:58

ImageImageImageImageImageImageImage
( Avec W.Boyd dans "Lucky devils")
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités