Leo CARRILLO (1881-1961)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8364

Leo CARRILLO (1881-1961)

Messagepar DEMERVAL » 28 sept. 2016 20:17

Bien qu’il interpréta de nombreux rôle ethniques dans sa carrière d’acteur, Leo Carrillo quii naquit le 6 août 1881 à Los Angeles, était d’origine castillane et ses ancêtres espagnols remontaient jusque 1260. Son arrière-arrière grand-père, José Raimundo Carrillo (1749–1809), était un soldat qui prit part à l’expédition espagnole de Portola lancée pour coloniser La Californie, et qui arriva à San Diego le 1er juillet 1769. Le frère franciscain Junípero Serra présida la cérémonie de mariage de Don Jose Raimundo et Tomasa Ignacia Lugo en 1781. Son arrière grand-père Carlos Antonio Carrillo (1783–1852) fut le gouverneur de la Haute Californie (1837–1838). Son grand-oncle, José Antonio Carrillo, fut trois fois maire de Los Angeles et deux fois marié avec les sœurs du gouverneur Pío Pico. Son grand-père paternel, Pedro Carrillo, qui fut élevé à Boston, était un écrivain.
La famille déménagea de San Diego à Los Angeles puis à Santa Monica, où le père de Leo Carrillo, Juan José Carrillo (1842–1916), servit comme chef de la police locale et plus tard comme maire. Son cousin était la star de Broadway, William Gaxton (de son vrai nom Arturo Antonio Gaxiola). Fier de l’héritage familial, Leo Carrillo écrivit un livre, The California I Love, publié peu de temps après sa mort en 1961.
Diplômé de l’université, Leo Carrillo travailla comme dessinateur de dessins animés pour le San Francisco Examiner avant de devenir acteur à Broadway. A Hollywood, il apparut dans plus de 90 films dont Le joyeux bandit (1936), dans lesquels il interpréta des seconds rôle ou des rôles de caractère.
Cependant, il estsurtout connu pour la série télévisée, The Cisco Kid, dans laquelle, alors âgé de 70 ans, il incarnait Pancho, un rôle qu’il avait endossé dans plusieurs films. Duncan Renaldo (1904–1980) était le Cisco Kid. La populaire série fut diffusée de 1950 à 1956, et fut la première série tournée en couleurs. Une fois que The Cisco Kid eut pris fin, Carrillo apparut dans un épisode intitulé "Rescue at Sea" de la série dramatico-militaire, Men of Annapolis.
Un préservationniste et conservationniste, Leo Carrillo servit au sein de la commission de la California Beach and Parks pendant 18 ans et joua un rôle-clé dans l’acquisition par l’état du Chateau Hearst à San Simeon, de l’arboretum de Los Angeles, et du parc national du désert d’Anza-Borrego. Il fut finalement désigné comme ambassadeur de bonne volonté par le gouverneur de la Californie d’alors.
En conséquence des services rendus à la Californie, à l’ouest de Malibu le long de l’autoroute CA-1 de la Côte Pacifique, une plage de plus de 2 kilomètres est appelée Leo Carrillo State Park en son honneur. (Opportunément, cette plage portant le nom d’un acteur apparait dans de nombreux films et productions télévisées à cause de ses falaises dramatiques, ses rochers et ses grottes). La ville de Westminster, Californie baptisa une école primaire de son nom. Le Leo Carrillo Ranch Historic Park, originellement le Rancho de los Kiotes, à Carlsbad, Californie, est un site historique californien répertorié. Le Rancho Carrillo Trail, également à Carlsbad, porte aussi le nom de l’acteur.
Leo Carrillo était un Républicain. En 1944, par exemple, il se produisit dans un numéro ayant pour thème le "Wild West" au massif rassemblement organisé par David O. Selznick au Los Angeles Coliseum pour supporter le ticket Dewey-Bricker ainsi que le gouverneur de la Californie Earl Warren, qui devenir le partenaire de Dewey en 1948 puis plus tard le Juge en Chef des Etats-Unis. Le meeting rassembla 93,000 personnes avec Cecil B. DeMille comme maître de cérémonie et de courtes prises de parole d’Hedda Hopper et Walt Disney. Parmi les personnes présentes dans l’assistance on trouvait Ann Sothern, Ginger Rogers, Randolph Scott, Adolphe Menjou, Gary Cooper, Eddy Arnold, William Bendix et Walter Pidgeon.
En 1913, Leo Carrillo épousa Edith Shakespeare Haeselbarth, native de Nyack, New York qu’il avait rencontré en coulisses au New York City theater où elle était venue le voir se produire. Ils restèrent unis jusqu’à la mort d’Edith en 1953. Ils vécurent à "Los Alisos" ("The Sycamores") sur Channel Road, à Santa Monica Canyon. Les Carrillos eurent un enfant, une fille, Marie Antoinette. Ils passèrent une partie de leur temps dans leur ranch de 1,800 hectares à Carlsbad. Carrillo permit fréquemment aux bandes de Scouts de camper sur ses terres.
Leo Carrillo décéda des suites d’un cancer le 10 septembre 1961 à 80 ans et il est enterré au Woodlawn Memorial Cemetery de Santa Monica.
Pour sa contribution à l’industrie du film, Leo Carrillo a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 1635 Vine Street, et une autre au block 1500 pour son travail à la télévision.
Sa contribution au western fut la suivante :
Lasca of the Rio Grande de Edward Laemmle (1931), Jose Santa Cruz
Viva Villa ! de Jack Conway (1934), Rodolfo Fierro
Le joyeux bandit de Rouben Mamoulian (1936), Pablo Braganza
La belle cabaretière de Robert Z. Leonard (1938), Mosquito
The Arizona Wildcat de Herbert I. Leeds (1939), Manuel Hernandez
The Girl and the Gambler de Lew Landers (1939), El Rayo
20 Mule Team de Richard Thorpe (1940), Piute Pete
Wyoming de Richard Thorpe (1940), Pete Marillo
Les justiciers du désert de Ford Beebe (1941), Pancho Lopez
The Kid from Kansas de William Nigh (1941), Juan Garcia Pancho
Road Agent de Charles Lamont (1941), Pancho
Men of Texas de Ray Enright (1942), Sam Sawyer
Sin Town de Ray Enright (1942), Angelo Collina
Far West de William C. McGann (1942), Dominique Beauchard
Frontier Badmen de Ford Beebe (1943), Chinito Galvez
Moonlight and Cactus de Edward F. Cline (1944), Pasqualito Luigi
Under Western Skies de Jean Yarbrough (1945), King Carlos Randall
Dieu est mort de John Ford (1947), le chef de la police
The Valiant Hombre de Wallace Fox (1948), Pancho
The Gay Amigo de Wallace Fox (1949), Pancho
The Daring Caballero de Wallace Fox (1949), Pancho
Satan’s Cradle de Ford Beebe (1949), Pancho
The Girl from San Lorenzo de Derwin Abrahams (1950), Pancho
Pancho Villa Returns de Miguel Contreras Torres (1950), Pancho Villa
The Cisco Kid, Pancho dans 157 épisodes de la série diffusés de 1950 à 1956

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7910
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Leo CARRILLO (1881-1961)

Messagepar Sitting Bull » 29 sept. 2016 17:44

Image

Image

Image
(Dans "Wyoming")


Image
(Dans "Cisco Kid") L’œil du cheval ?
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15040
Localisation : Canada
Contact :

Re: Leo CARRILLO (1881-1961)

Messagepar metek » 18 juil. 2019 0:53

Leo Carrillo - Riders of Death Valley (1941)

Image
Image
Image

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4028

Re: Leo CARRILLO (1881-1961)

Messagepar MARCHAND » 07 août 2019 16:00

Image
Image
Image
Errare humanum est...

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15040
Localisation : Canada
Contact :

Re: Leo CARRILLO (1881-1961)

Messagepar metek » 11 août 2019 6:51

Leo Carrillo - American Empire (1942)

Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités