Helen TALBOT (1924-2010)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10056

Helen TALBOT (1924-2010)

Messagepar DEMERVAL » 08 août 2016 15:05

La blonde, énergique et tout à fait adorable Helen Talbot, souvent employée comme actrice principale des westerns de série B de Republic Pictures des années 1940, aurait facilement pu devenir le digne successeur des reines des serials Kay Aldridge et Linda Stirling. Sa douce et guillerette personnalité, bien que différente de celles de l’enthousiaste Kay Aldridge et de la grâce distinguée de Linda Stirling, était à sa manière aussi attractive. Cependant, sa carrière cinématographique fut des plus courtes et seulement deux westerns de Republic eurent la chance de bénéficier de sa joyeuse présence.
Née Helen Darling, le 7 avril 1924 à Concordia, Kansas, Helen Talbot fut apparemment orpheline en bas âge et fut adoptée par une famille appelée Smith (à en juger par sa biographie figurant sur Internet Movie Database, qui, bien que comportant de sérieuses inexactitudes au sujet de sa carrière cinématographique, semble avoir été écrite par un membre de sa famille d’adoption). Elle quitta les Smiths en 1941 pour vivre avec son frère à Los Angeles. Après en avoir terminé avec ses études lycéennes, elle travailla comme mannequin avant d’intégrer l’industrie du film en 1943. Elle fit sa première apparition sur le grand écran pour la MGM en tant que chorus girl dans la comédie musicale de Danny Kaye, Up in Arms, mais elle signa un contrat avec Republic Pictures avant que le film de la MGM ne sorte sur les écrans. De 1943 à 1946 (l’année de son retrait des écrans), tous ses films auront le label Republic productions. Son premier rôle pour ledit studio fut celui de l’héroïne face à Don “Red” Barry dans le western de série B, Canyon City. La majorité de sa carrière pour Republic se passa dans des rôles similaires, face à des stars de westerns de série B comme Don ‘Red’ Barry, Allan Lane (dans Trail of Kit Carson et autres titres) et Bill Elliott (dans le western de série B mettant en scène le Red Ryder, à savoir Lone Texas Ranger). Occasionnellement, le studio la casta dans un petit rôle pour quelques-uns de ses films à plus gros budget, habituellement comme chorus girl dans des westerns musicaux de Roy Rogers comme San Fernando Valley ou des comédies musicales destinées à mettre en valeur Jane Frazee comme Rosie the Riveter.
A un moment ou à un autre, la plupart des acteurs sous contrat avec Republic furent castés dans une serial et Helen n’échappa pas à la règle. La première de ses deux serials fut en 1945, Federal Operator 99, dont la vedette était Marten Lamont dans le rôle de Jerry Blake, un agent du FBI détaché pour capturer le mielleux maître du crime Jim Belmont (George J. Lewis). Helen Talbot incarnait Joyce Kingston, l’assistante et fidèle secrétaire de Jerry Blake. L’intrigue de la serial consistait en une série de duels entre Jim Belmont–qui concocta plusieurs casses impressionnants contrecarrés par l’agent fédéral –et Jerry Blake–qui mettait souvent Belmont échec et mat mais n’arrivait pas à le capturer. Ce jeu du chat et de la souris était souligné par un script adroit, quelques excellentes scènes d’action et quelques séquences innovantes, plusieurs d’entre elles étant centrées sur le personnage incarné par Helen Talbot. L’infatigable Joyce Kingston était presque perpétuellement en danger tout au long de la serial mais réussissait à survivre à un four crématoire, évitait d’être déchiquetée par l’hélice d’un avion et s’échappait en dévalant une colline dans un panier à linge. Alors que la jeunesse et l’apparence ingénieuse d’Helen Talbot lui permettaient d’être crédible en agent opérationnel du FBI, elles rendirent aussi son personnage immédiatement attractif; les spectateurs se sentirent facilement concernés par le sort de cette jeune et jolie fille en péril.
La seconde et dernière serial d’Helen Talbot fut King of the Forest Rangers (Republic, 1946). Une des toutes dernières serial de Republic filmé largement en extérieurs (dans la pittoresque forêt de pins de Big Bear Lake en Californie), ce thriller traitait des tentatives de l’infame Professeur Carver (Stuart Hamblen) pour s’emparer de minéraux précieux dissimulés dans quelques anciennes tours indiennes. Le Forest ranger Steve King (Larry Thompson) enquêtait sur les crimes commis par les plans de Carver, avec l’aide de la propriétaire d’un comptoir local, Marion Brennan (Helen Talbot). Une bonne serial avec quelques éléments colorés, King of the Forest Rangers bénéficia de deux performances décontractées de la part des premiers rôles; Larry Thompson était discret mais sympathique, alors que Stuart Hamblen était ennuyeux et terne. Cependant, les deux acteurs reçurent l’assistance de leurs énergiques aides– Hamblen du vicieux homme de main Anthony Warde et Thompson de sa joyeuse Helen, dont les bonnes et saines manières coincidaient avec l’ambiance rustique et ouverte de la serial.
Forest Rangers fut la dernière production d’Helen Talbot qui sortit sur les écrans; peu de temps après sa diffusion, son contrat avec Republic prit fin. En 1945, elle avait épousé son amour de lycée, le pilote de l’aéronavale Richard Hearn, de retour de la seconde guerre mondiale et elle se retira pour profiter d’une vie privée heureuse. Ils se retirèrent alors à South Bend, Indiana et eurent une fille. Elle ne réapparaîtra plus sur les écrans, bien qu’elle participa à quelques festivals de westerns et de serials au fil des ans. En 1962, Richard Hearn décéda et elle se remaria alors en 1969 avec Larry Bailey, le propriétaire d’une boulangerie à Northridge, Californie, jusqu’à ce que l’intéressé décède en 1980.
Helen Talbot décéda de causes naturelles à La Jolla, Californie, le 29 janvier 2010. Elle avait 85 ans.
Sa contribution au western fut la suivante :
Canyon City de Spencer Gordon Bennet (1943), Edith Gleason
Pistol Packin’ Mama de Frank Woodruff (1943), une jeune femme
California Joe de Spencer Gordon Bennet (1943), Judith Carteret
Outlaws of Santa Fe de Howard Bretherton (1944), Ruth Gordon
Song of Nevada de Joseph Kane (1944), Dorothy
San Fernando Valley de John English (1944), une cowgirl
Corpus Christi Bandits de Wallace Grissell (1945), Dorothy Adams
Lone Texas Ranger de Spencer Gordon Bennet (1945), Sally Carter
Bells of Rosarita de Frank McDonald (1945), Helen
Trail of Kit Carson de Lesley Selander (1945), Joan Benton
Don’t Fence Me In de John English (1945), une danseuse
King of the Forest Rangers de Spencer Gordon Bennet (1946), Marion Brennan
Modifié en dernier par DEMERVAL le 12 août 2016 13:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Sitting Bull
Rancher
Rancher
Messages : 8239
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Helen TALBOT (1924-2010)

Messagepar Sitting Bull » 08 août 2016 15:39

ImageImage

ImageImage

Image
Image


« Écrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme. »
(Lucie Delarue-Mardrus) Image

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10056

Re: Helen TALBOT (1924-2010)

Messagepar DEMERVAL » 12 août 2018 13:35

ImageImageImageImageImage

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3457
Localisation : OK Corral

Re: Helen TALBOT (1924-2010)

Messagepar Winchester73 » 13 janv. 2020 20:38

Image

Image


Image

Helen TALBOT dans Lone Texas Ranger, 1945 :

Image
Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité