Bob HERRON (1924- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10571

Bob HERRON (1924- )

Messagepar DEMERVAL » 26 déc. 2015 17:32

Bobby Herron fut l’un des meilleurs cascadeurs d’Hollywood pendant presque 50 ans et il va encore très bien. Né à Lomita, Californie, le 23 septembre 1924, Bob Herron grandit avec son père à Hawaii. Après avoir divorcé, la mère de Bob demeura en Californie et épousa Ace Hudkins, le célèbre fournisseur de chevaux. Louant des chevaux avec sa famille aux studios, après avoir servi dans la Navy dans le Pacifique Sud, Bob commença à acheter des chevaux pour le compte de son beau-père, Ace, mais décida rapidement qu’il y avait plus d’argent à gagner devant les caméras à faire le cascadeur.
Pour son premier boulot, dans “Rocky Mountain” (1950) avec Errol Flynn, Bob était à la fois un Indien et un membre de la cavalerie étant tué sur son cheval sur le tournage à Gallup, Nouveau Mexique.
Les 1m78 et 91 kgs de Bob Herron se firent rapidement un nom dans le milieu de la cascade et devint le cascadeur favori d’Audie Murphy, travaillant pour lui dans “Six chevaux dans la plaine”, “Les Sept chemins du couchant”, “Une balle signé X”, “Le vent de la plaine”, “Duel au Colorado” et “Qui tire le premier?”, le dernier film d’Audie avant sa mort prématurée. “En tournage en extérieurs, sur les films d’Audie Murphy, ils vous perchaient sur un rocher ou un autre et vous appelaient, ‘On aimerait que tu te fasses abattre du haut de rocher.’Vous répondiez, ‘C’est OK.’ Et puis tu regardais autour de toi et tu réalisais qu’il n’y avait pas de receveurs. Ce que vous aviez à faire, était de rassembler quelques buissons et mettre une bâche par-dessus. C’était comme cela que l’on gagnait de l’argent. Il fallait tomber dans les buissons parce qu’il n’ y avait rien de pire que de voir quelqu’un qui venait de chuter, se relever comme si de rien n’était.”
Bobby fut cascadeur et acteur dans “Les mystères de l’ouest” et doubla Ross Martin tout au long de la série à l’exception de 4 mois au cours desquels il doubla Ernest Borgnine au Mexique pour le tournage de “La horde sauvage” de Sam Peckinpah. Il doubla également Borgnine dans plusieurs autres films.
Ayant vécu pendant un moment à Hawaii, Bob fit beaucoup de natation et de plongeon de haut vol. Durant les années 1950, il fit quelques courses avec Austin Healey. Toutes ces activités l’aidèrent dans son métier car toutes sortes de cascades sont nécessaires pour être un bon cascadeur, comme l’est Bob Herron. Son copain cascadeur Whitey Hughes disait de Bobby, “Il n’était pas seulement adroit et très demandé mais il était aussi un brave gars.”
Bobby a fait des centaines de films et de séries télévisées et la liste de ses crédits est donc impressionnante : “Collines brûlantes”, “Cattle Town”, “Quatre tueurs et une fille”, “La brigade héroïque”, “Tornade sur la ville”, “Major Dundee”, “La caravane de feu”, “Le courrier de l’or”, “Le peuple de l’enfer”, “Le Convoi”, “Rio Bravo” (“j’ai joué aux échecs avec John Wayne sur le plateau de tournage. Il était bon mais très impatient.”), “Naked Gun”, “Hawaiian Eye”, “Zorro”, “Petrocelli”, “Gunsmoke”, “Dundee and the Culhane”, “Laredo”, “La rivière sans retour”, “Bataille sans merci”, “L’or noir de l’Oklahoma” (“je suis tombé du haut d’un derrick de 17m sur un tas de boîtes recouvert d’une couverure de toile.”), “Pale Rider” et beaucoup d’autres. Bob doubla Mills Watson tout au long du tournage de la série TV “Sheriff Lobo”.
Bob Herron dispensa ses compétences pendant un demi siècle. Il faut avoir une part de chance pour durer aussi longtemps dans ce métier, mais ce sont surtout les capacités physiques de Bob Herron qui firent la différence et lui permirent de devenir l’un des meilleurs acteurs de films d’action d’Hollywood.
Sa contribution au western en tant qu’acteur fut la suivante :
Cattle Town de Noel M. Smith (1952), un cavalier
Le déserteur de Fort Alamo de Budd Boetticher (1953), ????
Bataille sans merci de Raoul Walsh (1953), Curly Jordan
La brigade héroïque de Raoul Walsh (1954), Brill
Quatre tueurs et une fille de Richard Carlson (1954), Evans
Tornade sur la ville de Jack Arnold (1955), Jim Hanley
Horizons lointains de Rudolph Maté (1955), rôle indéterminé
Les années sauvages de Rudolph Maté (1955), rôle mineur
Collines brûlantes de Stuart Heisler (1956), Faber
Les piliers du ciel de George Marshall (1956), un petit rôle
Les loups dans la vallée de Gordon Douglas (1957), un Texan
Tales of Wells Fargo, un épisode, Dobie Edwards dans “Dr. Alice” (1958)
Born Reckless de Howard W. Koch (1958), un cowboy
Les sept chemins du couchant de Harry Keller (1959), un cocher
Le courrier de l’or de Budd Boetticher (1959), un homme de main
Duel au Colorado de Frank McDonald (1963), un agent
Temple Houston, deux épisodes :
- “The Third Bullet” (1963)
- “The Siege at Thayer’s Bluff” (1963)
Laredo, un épisode, Hunk dans “The Golden Trail” (1965)
Les mystères de l’ouest, seize épisodes :
- Le capitaine Jackson dans “The Night of the Deadly Bed” (1965)
- Un des hommes de Grimm dans “The Night of the Red-Eyed Madmen” (1965)
- Un membre de la fête dans “The Night of the Grand Emir” (1966)
- Un homme dans le bar dans “The Night of the Puppeteer” (1966)
- Borg dans “The Night of the Bars of Hell” (1966)
- Un homme de main de Loveless dans “The Night of the Raven” (1966)
- Le barman dans “The Night of the Flying Pie Plate” (1966)
- Un homme de main dans “The Night of the Watery Death” (1966)
- Tigo dans “The Night of Skulls” (1966)
- Un homme de main dans “The Night of the Deadly Bubble” (1967)
- Le troisième tireur le plus rapide dans “The Night of the Surreal McCoy” (1967)
- Un soldat dans “The Night of The Arrow” (1967)
- ???? dans “The Night of the Headless Woman” (1968)
- Un homme de main dans “The Night of the Juggernaut” (1968)
- Un homme de main dans “The Night of the Kraken” (1968)
- Un homme de main dans “The Night of the Avaricious Actuary” (1968)
La vieille garde de Jean Yarbrough (1969), Lafe Jordan
Qui tire le premier? de Budd Boetticher (1969), Rankin
Le reptile de Joseph L. Mankiewicz (1970), Oran
Gunsmoke, deux épisodes :
- Jabez dans “A Noose for Dobie Price” (1968)
- Vern dans “Captain Sligo” (1971)
Kung Fu, un épisode, un dur à cuire dans “Dark Angel” (1972)
L’or noir de l’Oklahoma de Stanley Kramer (1973), Dulling

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10571

Re: Bob HERRON (1924- )

Messagepar DEMERVAL » 30 déc. 2015 18:45

ImageImageImageImageImageImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité