Byron FOULGER (1899-1970)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8387

Byron FOULGER (1899-1970)

Messagepar DEMERVAL » 01 déc. 2015 14:11

Habituellement porteur de lunettes, effacé, manquant de franchise et le menton tremblotant, c’est ainsi que Byron Foulger fut un acteur de seconds rôles constamment employé dans plus de 600 films et épisodes de séries télévisées de 1934 à 1970.
Né le 27 août 1899 à Ogden, Utah, Byron Foulger commença à se produire dans le répertoire classique après avoir terminé brillamment ses études universitaires à l’Université de l’Utah. A Broadway il apparut dans au moins cinq productions de 1920 à 1922. De Broadway, Byron Foulger intégra la Circuit Repertory Company des Moroni Olsen Players, effectuant principalement des tournées dans les principales villes du Nord-Ouest. C’est à cette époque qu’il rencontra et épousa l’actrice aux yeux mélo Dorothy Adams. Durant la Dépression de 1929 et au début des années 1930, Byron fut associé avec la Pasadena Playhouse.
Il fit sa première apparition devant une caméra dans un rôle de villageois dans “The Little Minister” en 1934. Hollywood trouva que Byron Foulger pouvait interpréter n’importe quel rôle, mais excellait en commerçants aux manières douces, nerveux et moralisateurs, en employés d’hôtels, en fermiers, en entrepreneur de pompes funèbres, en professeurs et en banquiers ainsi qu’en homme de confiance et hommes de mains geignant, qui, inévitablement, finissaient par trahir ses compères avant la fin du film. Durant les années 1950, il était tellement établi dans ces rôles de timide bileux qu’il lui suffisait d’apparaître à l’écran pour obtenir un sourire bienveillant des spectateurs.
Rien que dans l’année 1944, il apparut dans 35 films, dont un excellent rôle en secrétaire de Brian Donlevy dans “Miracle of Morgan’s Creek” de Preston Sturges, prouvant ainsi qu’il pouvait transformer un petit rôle en quelques chose de mémorable. Il fut aussi superbe en Mr. Bub (alias Belzébuth, le Diable) dans le film des Bowery Boys “Up in Smoke” (1957) et se fit remarquer en prêcheur itinérant décriant le salaire du péché dans “Satan’s Cradle” (1949) avec Duncan Renaldo dans le rôle du Cisco Kid. Plus tard dans sa carrière, il rejoignit la distribution de “Petticoat Junction” d’abord dans le rôle de Mr. Guerney et plus tard dans celui de l’ingénieur Wendell Gibbs.
Sur ses 600 apparitions à l’écran, 65 seulement eurent lieu dans des westerns, plus des rôles dans sept serials. Dans la dernière serial d’Universal, la chiffe molle d’avocat Foulger se révéle être dans le chapitre 13 “Le Mystérieux Mr. M”. (On peut aussi le voir dans les serials “Dick Tracy”, “Spider’s Web”, “Flash Gordon Conquers the Universe”, “Black Arrow”, “Mystery of the Riverboat” et “The Master Key”—y connaissant habituellement une fin infortunée.)
A côté de ses rôles variés dans les films de série A et B, Byron Foulger promena son air méchant aux côtés des Three Mesquiteers dans “Heroes of the Saddle” (1940), film dans lequel il incarnait un directeur d’orphelinat véreux. Il fut aussi le père voleur de Mary Lee dans “Ridin’ On a Rainbow” avec Gene Autry (1941); un caissier de banque escroc dans “Michigan Kid” (1947) avec Jon Hall ; un barbier modeste qui se révèle être le chef d’une bande d’outlaws dans “Adventures of Don Coyote” avec Richard Martin (1947) mais également dans deux épisodes de “Adventures of Wild Bill Hickok” intitulés “Dog Collar Story” et “Close Shave for the Marshal”. Il fut enfin un avocat pourri dans “Salt Lake Raiders” (1950) avec Allan “Rocky” Lane et dans un épisode de “Lone Ranger”, intitulé “Tumblerock Law” ; un timide bijoutier qui se révèle être un tueur notoire dans “Red Desert” avec Don Barry (1949); un assistant banquier deviant dans un autre episode de “Lone Ranger” intitule “Trouble For Tonto” et un chef de bande déguisé en réparateur de montres dans un épisode de “Lone Ranger” intitulé Blind Witness”.
Byron Foulger venait juste de compléter un petit rôle non crédité aux côtés de Kirk Douglas dans “Le reptile” (1970) quand il décéda subitement d’une crise cardiaque à 70 ans, le 4 avril 1970.
Modifié en dernier par DEMERVAL le 01 déc. 2015 21:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7913
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Byron FOULGER (1899-1970)

Messagepar Sitting Bull » 01 déc. 2015 14:46

Image

Je ne suis pas arrivé à l'identifier dans "Le reptile".
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités