John L. CASON (1918-1961)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8177

John L. CASON (1918-1961)

Messagepar DEMERVAL » 29 nov. 2015 12:25

Le rude Texan John Cason fit son arrivée sur le grand écran à 23 ans en 1941 après une brève carrière de boxeur. John Lacey Cason naquit le 30 juillet 1918 à Amarillo, Texas. Ses parents John J. Cason et Frances Johns étaient tous deux natifs du Texas, déménageant à Dallas quand il eut 15 ans. Avec 1m83 et 86 kgs, John L. Cason remporta le titre des lourds-légers au Golden Gloves Tournament de Dallas puis passa professionnel. Il combattit Tony Musto et gagna par KO. Un groupe de spectateurs qui regardait cette demi-finale, l’apprécièrent et achetèrent son contrat. “Vous auriez pu me mettre KO avec une plume,” dit John un jour, “parce quand je fus introduit auprès de mes nouveaux propriétaires, c’était George Raft et Hugh Herbert.” Grâce à cette connexion avec le show-business, John L. Cason décrocha un rôle non crédité dans “Buck Privates” avec Abbott et Costello (1941). Il tourna son premier western la même année, en adjoint du shérif non crédité dans “Apache Kid” avec Don Barry.
John L. Cason rejoignit les Marines en 1942-1943, revenant devant les caméras en 1944. A partir de ce moment et jusqu’en 1961, il travailla régulièrement dans les westerns. Il eut presque un rôle fixe dans la série des films de Buster Crabbe pour PRC.
A côté du métier d’acteur, John L. Cason travailla régulièrement comme cascadeur pour Bill Williams dans la série “The Adventures of Kit Carson” (1951-1955), Guy Madison dans “Wild Bill Hickok” (bien que Guy Madison eut plusieurs doubles durant le tournage de la série de 1951 à 1958) et Jack Kelly dans “Maverick” (1957-1962).
La meilleure description de John L. Cason vient surement de son partenaire Pierce Lyden, “Je ne sais pas si son prénom était John ou Bob, mais la plupart d’entre nous qui avaons travaillé avec lui, l’appelions Bob. Je ne l’ai jamais entendu dire lequel il préférait. C’était le genre de gars qui se fichait bien de ce genre de choses. Ayant connu une carrière de boxeur professionnel en pointillés, je devine que pour lui, c’était tout naturel d’être efficient dans les scènes de bagarre. Bob ne nous dit jamais combien de combats pro il avait disputé, mais une fois quand je lui ai posé la question, il dit, ‘J’en ai gagné quelques-uns mais en ai trop perdus.’ Il a eu l’os de son nez enlevé et ses oreilles étaient quelque peu épaisses, aussi il connaissait son chemin sur le ring. J’ai toujours aimé Bob, c’était super de bosser avec lui. Il était toujours bon dans ce qu’il faisait. Il était surtout super bon quand il avait une scène de bagarre à exécuter. Il me dit un jour, ‘C’est dur quelquefois de retenir ses coups.’ Je savais ce qu’il voulait dire. Quelquefois avec certains types, tu as envie d’en laisser partir un. Je n’ai jamais vu Bob perdre son sang-froid, mais il était de notoriété publique ‘qu’il valait mieux ne pas être autour de lui si cela arrivait,’ et moi, je le croyais. Il y a des rumeurs qu’ ‘un jour il se défoula un peu mais je ne l’ai jamais connu causer aucun trouble.”
John L. Cason avait travaillé dans plus de 130 films et des centaines d’épisodes de séries télévisées quand sa vie fut sottement réduite par un accident de voiture sous l’emprise alcoolique. Jackie Lents Hoofman, la fille du passage de John L. Cason expliqua ce qui arriva le 7 juillet 1961: “Mon père Alton Lents alias Charlie Lents était avec John dans le véhicule accidenté. Ils se rendaient à une chasse au ration-laveur. John conduisait sa El Camino noire et ils quittèrent la route près de Buelton, Californie, près de Santa Barbara. John fut tué sur le coup et mon père décéda deux jours plus tard. Tous les deux buvaient quand l’accident survint. Mon père et John étaient de bons amis et allaient souvent à la chasse ensemble. John se rendit avec mon père à Ninnekah, Oklahoma, à la ferme de ma grand-mère et ils y chassèrent. John vivait à Sylmar, Californie, où nous vivions aussi. John était un bon cuisinier et un conducteur rapide, il vint souvent à la maison. John appela Glenn Ford de notre maison et le surnomma Pappy, il prit quelques amis et moi-même pour allaer voir Glenn sur le tournage de ‘Pocket Full of Miracles’. John avait un frère qui vivait à Hanford, Californie.” L’accident survint approximativement à 3 miles à l’ouest de Buelton sur la route départementale 101 aux alentours de 20h. Parmi les nombreuses blessures de John L. Cason figuraient une fracture du crane, des dommages irréversibles au cerveau ainsi que des vertèbres cervicales brisées ainsi que le pelvis et le bras droit. Sa mort fut constatée au Cottage Hospital de Santa Barbara.
Cason était connu pour être un gros buveur par ceux qui travaillèrent avec lui, comme le réalisateur Oliver Drake qui relata, “Il était tôt le matin et l’équipe et le casting étaient tous prêts à tourner. La bagarre devait opposer Sunset Carson et Steve Keyes. Steve interprétait le “méchant” dans le film. A ce moment la Cadillac de Sunset arriva sur le parking et s’arrêta près de la scène de tournage. Bob Cason, un des “méchants” du film et aussi un fin cascadeur, ouvrit la porte du conducteur et trébucha, ivre, alors qu’il essayait d’ouvrir la porte arrière. De la glace et des boîtes de bière tombèrent sur le sol. Sunset s’approcha du siège passager et fit le tour de la voiture. Il regarda le mess puis Cason, ‘Qu’est ce que tu as fait Bob?’ demanda-t-il vertement. D’un air coupable, Bob sourit, “ j’ai pensé que nous avions besoin de quelques boissons fraîches’ marmonna-t-il tout en commençant à collecter les cannettes et à les remettre dans la voiture.”
Quelles que soient ses fautes personnelles, John (Bob) Cason donna tout ce qu’il avait sur l’écran, nous gratifiant de scènes légendaires de bagarres, de poursuites et de moments menaçants. Il est enterré au Grangeville Cemetery d’Amore, Californie.

DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8177

Re: John L. CASON (1918-1961)

Messagepar DEMERVAL » 01 déc. 2015 12:18

ImageImageImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité