Le Cocher de la diligence - Stagecoach Driver - 1951 - Lewis D. Collins

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11884
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Le Cocher de la diligence - Stagecoach Driver - 1951 - Lewis D. Collins

Messagepar lasbugas » 07 nov. 2015 7:49

Réalisation : Lewis D. Collins .

Scénario : Joseph O'Donnell .

Producteur : Vincent M. Fennelly .

Sortie USA : 15 Juillet 1951.

Durée: 56mn .

Acteurs :

Whip Wilson : Whip Wilson

Fuzzy Knight : Texas McGillicudy

Jim Bannon : Jim Bannon

Lane Bradford : Sam Jenkins

Gloria Winters : Sue Cassidy

Pierce Lyden : Larry Edwards

Barbara Woodell : Kate Cassidy

Leonard Penn : George Barnes

Marshall Reed : Le sheriff

John Hart : Slim Cole



L’Histoire :

....................................



Image
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24112
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Stagecoach Driver - 1951 - Lewis D. Collins

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 07 nov. 2015 11:49

Image
ImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage


Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7978
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Le cocher de la diligence - Stagecoach Driver - 1951 - Lewis D. Collins

Messagepar Sitting Bull » 09 janv. 2016 10:12

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2625

Re: Le cocher de la diligence - Stagecoach Driver - 1951 - Lewis D. Collins

Messagepar limpyChris » 09 janv. 2016 22:05

Le titre français existe-t-il vraiment tel quel ? Un peu lourd, je trouve ... je parle de la formulation, parce que ce n'est pas Andy Devine qui joue le rôle, comme dans ... OK, je :arrow:
Ben si c'est comme ça qu'on est reçu ici, je repars !
Bessie, Bonnie, Blackie, Sweetheart, Yaaaah !
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

- You've seen too many westerns, old man.
- That doesn't exactly work in your favor.









Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités