Walter BURKE (1908-1984)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10948

Walter BURKE (1908-1984)

Messagepar DEMERVAL » 01 nov. 2015 22:43

Le petit acteur de second rôle d’origine américano-irlandaise, Walter Burke pouvait avoir l’air sinistre avec son visage taillé au coûteau et ses yeux perçants mais à certaines occasions , il pouvait être un sorte de nain jovial.
Né Walter Lawrence Burke le 25 août 1908 à Brooklyn, New York, de Thomas Burke, un ouvrier agricole et Bedelia McNamara, tous deux des immigrés irlandais, Walter avait un frère et deux sœurs. Avec sa voix et son visage très particuliers, il s’orienta vers le métier d’acteur, faisant ses débuts à Broadway, à peine âgé de 17 ans, dans la comédie musicale “Dearest Enemy” qui fut représentée du 18 septembre 1925 au 22 mai 1926. Il fit une autre brève apparition dans “Padlocks of ‘27” avant de rejoindre la troupe de l’American Opera Company en janvier 1928, se produisant notamment dans un rôle non chanté dans “Faust”. Il continua de bosser avec la troupe en question jusque janvier 1930, avant de retourner à Broadway où 10 productions le tinrent occupé jusqu’au moment où il se rendit à Hollywood pour un peyit rôle dans “The Naked City” en 1948.
Mais ce fut sa portraitisation du servile homme politique Sugar Boy, avec sa tête de fouine à la cigarette tombant des lévres, personnage du film oscarisé “Les fous du roi” (1949) qui devait influencer le type d. e personnages qu’il devait interpréter dans le futur. Durant ses années de carrière sur le grand écran, il retournera à Broadway et apparaîtra dans 25 longs métrages, dont “La conquête de l’ouest” (1962), “My Fair Lady” (1964) et “Ne tirez pas sur le shérif” (1969) et sa suite “Tueur malgré lui ” (1971), mais ce fut sur le petit écran qu’il fut le plus prolifique avec plus de 200 rôles.
Bien qu’il ne fut jamais un acteur régulier dans une série, il apparut à cinq reprises en Tim Potter, dans “Black Saddle” (1959-1960) avec Peter Breck. Il fut l’un des nombreux acteurs qui interprétèrent le procureur général William Talman durant la saison 1960-1961 de la série “Perry Mason” et, bien qu’il ne fut pas crédité, fut le mémorable narrateur qui introduisit, au début des années 1960, les premiers épisodes des “Incorruptibles”. Walter Burke fit un bout d’essai pour devenir Michael Francis O’Connor, l’assistant irlandais de Dale Robertson dans “Diamond Jim” en 1966, mais malheureusement le pilote de la série ne se vendit pas.
Tout au long de sa volumineuse carrière télévisuelle, Walter Burke n’eut aucun remords à accepter des rôles très secondaires mais mémorables. C’est ainsi que parmi ses rôles les plus solides, l’on trouve celui du bandit ayant un complexe de taille dans “Tales of Wells Fargo: The Little Man”; celui du complice du faiseur de pluies véreux dans “Two Faces West: The Drought”; celui du promoteur opprimé de combat dans “Lawman: Samson the Great”; celui du vieux prospecteur dans “Branded: A Taste of Poison”; celui de l’anti-indien amer dans “Laredo: A Question of Guilt”; celui du maire corrompu dans “Les mystères de l’ouest: Night of the Cut-Throats”; et celui du patron d’un camp de travail illégal dans “Guns of Will Sonnet: The Trap”. Il fut aussi actif dans d’autres séries westerns comme “Yancy Derringer”, “Sugarfoot”, “Zane Grey Theatre”, “Law of the Plainsman”, “Rawhide”, “Man From Blackhawk”, “The Alaskans”, “Klondike”, “Have Gun Will Travel”, “Outlaws”, “Wide Country”, “Empire”, “Temple Houston”, “Legend of Jesse James”, “Les aventuriers du Far West”, “La grande vallée”, “Daniel Boone”, “Gunsmoke”, “Le Virginien”, “Nichols”, “Bonanza” et “Grizzly Adams”.
A partir du milieu des années 1970, Walter Burke partagea son temps entre Hollywood et son élevage de chevaux à Monroe County, Pennsylvanie. Lors qu’il était de retour à l’est, il enseignait l’art dramatique au lycée local jusqu’à sa retraite définitive en 1980. Fumeur invétéré durant toute sa vie, Walter Burke décéda d’emphysème le 4 août 1984 au Motion Picture Hospital de Woodland Hills, Californie. Il est enterré au Laurelwood Cemetery de Stroudsburg, Pennsylvanie.

Sa contribution au western fut la suivante :

Yancy Derringer, un épisode, Sneaky Joe dans « Panic in Town » (1959)
Sugarfoot, un épisode, le barman dans « The Mysterious Stranger » (1959)
Tales of Wells Fargo, un épisode, Marty Saunders dans « The Little Man » (1959)
Zane Grey Theater, deux épisodes :
- Jeff Marker dans « Hanging Fever » (1959)
- Gus Henessy dans « Confession » (1959)
Law of the Plainsman, un épisode, Mr. Smith dans « The Gibbet » (1959)
Shotgun Slade, un épisode, Gulter dans « The Blue Dog » (1960)
Black Saddle, Tim Potter dans cinq épisodes :
- « Client : Starkey » (1959)
- « Client : Neal Adams » (1959)
- « Client : Brand « (1959)
- « The Freebooters » (1959)
- « The Killer » (1959)
Tombstone Territory, un épisode, Harry Ames dans « Memory » (1960)
Rawhide, un épisode, Mr Dimity dans « Incident of the Deserter » (1960)
The Man from Blackhawk, deux épisodes :
- Tyce dans « Death Is the Best Policy » (1959)
- Tom Abbott dans « The Harpoon Story » (1960)
The Alaskans, trois épisodes :
- Jenks dans « The Blizzard » (1959)
- Sid Queed dans « Kangaroo Court » (1960)
- Jenks dans « The Devil Made Fire » (1960)
Klondike, un épisode, Sam Bronson dans « Bathhouse Justice » (1960)
Two Faces West, un épisode, le professeur Gluyas Hatwell dans « The Drought » (1961)
Have Gun-Will Travel, deux épisodes :
- Mr Abbott dans « The Fifth Man » (1959)
- Andy Miggs dans « Shadow of a Man » (1961)
Outlaws, un épisode, Murphy dans « Sam Bass » (1961)
Lawman, quatre épisodes :
- Whiskey Jimmie dans « Red Ransom » (1959)
- ‘Specs’ Toynby dans « Shadow Witness » (1959)
- Jimmy Fresco dans « Samson the Great » (1960)
- Ernie dans « The Book » (1961)
La conquête de l’ouest de John Ford (1962), un joueur de poker
La route des rodéos, un épisode, Tim Mayhew dans « Good Old Uncle Walt » (1962)
Empire, un épisode, Micah dans « Where the Hawk Is Wheeling » (1963)
Temple Houston, un épisode, Potts dans « Toll the Bell Slowly » (1963)
Le proscrit, un épisode, Luke dans « A Taste of Poison » (1965)
Jesse James, un épisode, Smiley Jaspers dans « A Burying for Rosey » (1966)
Les fusils du Far West de David Lowell Rich (1966), Abe Ireland
Laredo, un épisode, Jake Taggert dans « A Question of Guilt » (1967)
Rango, un épisode, « The Rustlers » (1967)
L’homme en fuite, TV film de Don Siegel (1967), Abraham Berk
Les mystères de l’ouest, un épisode, JohnP. Cassidy dans « The Night of the Cut-Throats » (1967)
Les aventuriers du Far West, trois épisodes :
- « Law of the Round Tent » (1964)
- Gopher Green dans « One Fast Injun » (1966)
- Ben Brown dans « The Leprechaun of Last Chance Gulch » (1968)
The Guns of Will Sonnett, trois épisodes :
- Loomis dans « A Fool and His Money » (1968)
- Gideon Stark dans « The Trap » (1968)
- Ollie dans « The Straw Man » (1968)
Ne tirez pas sur le shérif de Burt Kennedy (1969), Fred Johnson
La grande vallée, quatre épisodes :
- Young Billy dans « The Iron Box » (1966)
- George Gates dans « The Disappearance » (1967)
- T.J. Dyce dans « Fall of a Hero » (1968)
- Ned Stokely dans « Point and Counterpoint » (1969)
Daniel Boone, un épisode, Hamel dans « Benvenuto…Who ? » (1969)
Gunsmoke, cinq épisodes :- Un badaud dans « Wind » (1959)
- Herman dans « Hinka Do » (1960)
- Willie Kearns dans « Extradition : Part 1 » (1963)
- Harry Elko dans « Circus Trick » (1965)
- George Acton dans « Roots of Fear » (1969)
Le virginien, un épisode, Billy Neal dans « The Gift » (1970)
La vieille garde reprend du service de George McGowan (1970), le lad
Tueur malgré lui de Burt Kennedy (1971), Morris
Nichols, un épisode, Hartford dans « The One-Eyed Mule’s Time Has Gone » (1971)
Hec Ramsey, un épisode, Amos Mole dans « Hangman’s Wages » (1972)
Bonanza, trois épisodes :
- Tim O’Brien dans « Bank Run » (1961)
- Jesse Pierson dans « Destiny’s Child » (1966)
- Campbell dans « The Twenty-Sixth Grave » (1972)
La légende d’Adams et de l’ours Benjamin, un épisode, « The Littlest Greenhorn » (1978)

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5169
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Walter BURKE (1908-1984)

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 04 nov. 2015 10:58

J'avais découvert Walter avec Les Mystères de l'Ouest (LA NUIT DU VENGEUR saison 3 où son personnage est justement un Irlandais) mais je ne pensais pas qu'il avait une aussi imposante filmographie (j'aime aussi son personnage de riche soiffard irlandais dans le premier BONANZA, Tim O'BRIEN... Le titre française de BANK RUN est HOLD-UP POUR UN BON MOTIF réalisé par Robert ALTMAN).
BRAVO DEMERVAL !! Comme toujours...
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23936
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Walter BURKE (1908-1984)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 04 nov. 2015 20:22

ImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
LordDécadent
Trappeur
Trappeur
Messages : 3627
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Walter BURKE (1908-1984)

Messagepar LordDécadent » 26 nov. 2020 15:09

Image
"Zane Grey Theater:Hanging Fever" en 1959.

Image
"Diamond Jim:Skulduggery in Samantha" en 1965.

Image
"The Guns of Will Sonnett:The Straw Man" en 1967.

Image
"The Life and Times of Grizzly Adams:A Gentleman Tinker en 1977.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité