Jerome Courtland (1926-2012)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10572

Jerome Courtland (1926-2012)

Messagepar DEMERVAL » 25 juil. 2015 14:49

Jerome Courtland naquit Courtland Jourolman Jr. à Knoxville, Tennessee le 27 décembre 1926. A 17 ans, alors qu’il assistait à Hollywood à une soirée avec sa mère, une chanteuse professionnelle, il rencontra le réalisateur Charles Vidor, qui lui demanda de se rendre aux studios de Columbia Pictures pour y faire un bout d’essai, bout d’essai qui amena la signature d’un contrat de sept ans. Il fit ses débuts sur le grand écran en 1944 dans la comédie déjantée de Charles Vidor, Coup de foudre, avant d’être incorporé pour participer à la seconde guerre mondiale sur le front du Pacifique.
Après la guerre, Jerome Courtland fut la vedette face à Shirley Temple dans Kiss and Tell, film qui sera suivi par une succession de plus d’une douzaine de westerns, de films de guerre et de comédies musicales pour Columbia. Parmi ces films figuraient notamment La peine du talion (1948), Bastogne (1949), The Palomino (1950), Les pirates de la Floride (1951) et Sergent la terreur (1953).
En mai 1951, Jerome Courtland décrocha le premier rôle dans la comédie musicale d’ E.Y Harburg et Sammy Fain Flahooley qui fut représentée sur Broadway. Malheureusement, malgré un casting hors paire comprenant Ernest Truex, Barbara Cook (dans ses débuts sur Broadway), Irwin Corey, Yma Sumac, Louis Nye, Nehemiah Persoff et Ted Thurston (avec de plus les poupées de Bil Baird ert son épouse Cora), la comédie musicale s’arrêta au bout de 40 représentations.
Il retourna en Californie et fut fréquemment vu en guest star dans nombre de séries western comme L’homme à la carabine, Les aventuriers du Far West et Le Virginien.
Walt Disney casta Jerome Courtland dans le rôle principal de l’éphémère sérial “The Saga of Andy Burnett,” diffusée en 1957 sur la chaîne Disneyland TV, serial que Walt cédera à ABC TV pour se concentrer sur le western, après l’éclatant succès de la série mettant en scène Davy Crockett—et la prépondérance de ce que la presse spécialisée Variety surnomma “oaters”, ces westerns qui peuplèrent les ondes de l’époque.
“L’une de mes premières missions importantes fut en tant qu’assistant de réalisation sur ‘The Saga of Andy Burnett,’ et Jerry en était la star,” se rappelle Ron Miller. “Nous sommes devenus de bons amis et avons travaillét ensemble encore et encore au cours des 20 années qui suivirent.”
Chez Disney, Jerome Courtland—comme nombre de talents de l’écurie de Walt—diversifia ses rôles. Il chanta le générique du film de 1957 Old Yeller, écrit par Oliver Wallace et Gil George. Il incarna le lieutenant Henry Nowlan dans le film de 1958 Tonka (avec Sal Mineo) et narra le dessin animé nominé aux Oscars, L’arche de Noé.
Il quitta Disney, teignit en blond ses cheveux et sa barbe pour être la vedette de la série de 1959-1960 intitulée Tales of the Vikings. Quelques temps plus tard, on put le voir dans la comédie musicale O Sole Mio (1960), dans Mary la rousse, femme pirate (1961) et Café Oriental (1962).
Il revint chez Disney et commença sa carrière de producteur comme assistant sur la série Wonderful World of Color programmée sur Walt Disney TV au milieu des années 1960. En dehors de Disney,iI produisit des séries comme Here Come the Brides (1968),The Flying Nun (1968), The Partridge Family (1972) et The Interns (1970) ainsi que des téléfilms comme Gidget Grows Up (1969) avant de retourner chez Walt Disney Studio comme producteur au début des années 1970.
Là, Jerome Courtland supervisa plus d’une douzaine de téléfilms à succès et des longs métrages comme La montagne ensorcelée (1975) et sa suite Les visiteurs d’un autre monde (1978), Ride a Wild Pony (1975), Peter et Elliot le Dragon (1977) et Max et le diable (1981).
Jerome Courtland quitta Disney pour une longue collaboration avec Lorimar Productions et Aaron Spelling, où il réalisa des douzaines d’épisodes de séries dramatiques diffusées en soirée comme ôte Ouest, Falcon Crest, Hotel, Dynasty II, Dynasty, La croisière s’amuse et L’île fantastique.
Il déménagea à Chicago en 1997, où il enseigna, pendant 5 ans, l’art dramatique et la direction de film au Columbia College.
“Il fut probablement un bon professeur ,” dit Diane Disney Miller . “Il était si bien informé et s’exprimait si clairement .”
“Et il avait une énergie tellement positive,” rajoute Ron Miller.
“Jerry était si doué pour beaucoup de choses," continue Ron. “il avait un don naturel pour être interprète, mais était aussi un producteur intelligent et sensé. Il était aussi un athlète—il y eut un moment où l’on jouait au tennis au moins trois fois par semaine—après une journée de travail bien remplie.”
Jerome Courtland fut marié à trois reprises : du 15 avril 1950 au 18 février 1955 avec l’actrice Polly Bergen dont il divorça. Il fut ensuite l’époux, du 9 décembre 1955 à ???? avec Janet Rose Gumprecht avec qui il aura 5 enfants. Enfin Marlene Jutner fut sa dernière épouse du 25 novembre 1984 à la mort de l’acteur survenue des suites d’une maladie de coeur à Santa Clarita Valley, Californie, le 1er mars 2012. Il avait 85 ans.
Sa contribution au western fut la suivante :
La peine du talion de Henry Levin (1948), Johnny Howard
Les aventuriers du désert de John Sturges (1949), Johnny
The Palomino de Ray Nazarro (1950), Steve Norris
La bagarre de Santa Fé d’Irving Pichel (1951), Terry Canfield
The Texas Rangers de Phil Karlson (1951), Danny Carver
La folie de l’or de Ray Nazarro (1952), Larry Galland
Rintintin, un épisode, le lieutenant Cliff Walker dans “The Lieutenant’s Lesson” (1957)
L’homme à la carabine, un épisode, Johnny Gibbs dans “The Brother-in-Law” (1958)
Les aventuriers du Far West, un épisode, William Byers dans “The Race at Cherry Creek” (1965)
Le virginien, un épisode, Byron Prescott dans “A Slight Case of Charity” (1965)
Les éperons noirs de R.G. Springsteen (1965), Sam Grubbs

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23950
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Jerome Courtland (1926-2012)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 26 juil. 2015 19:12

metek a écrit :Jerome Courtland in Colorado

ImageImageImage Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité