Joan Staley (1940-2019)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9657

Joan Staley (1940-2019)

Messagepar DEMERVAL » 20 mai 2015 14:46

Joan Staley est née Joan Lynette McConchie, le 20 mai 1940 à Minneapolis, Minnesota.
Elle grandit à Los Angeles. A 3 ans, sa mère l’emmena à un concert, ce qui lui donna l’envie d’avoir un violon. Quand elle réalisa que sa fille était sérieuse, elle s’exécuta. Son premier professeur fut Karl Moldrem, le créateur du Baby Symphony de Los Angeles. A 6 ans, elle remporta par audition, la fonction de second violon au Junior Symphony de Peter Meremblum (Andre Previn en était un ancient élève). Ceci l’amena à sa première apparition dans un film, en tant qu’enfant violoniste dans The Emperor Waltz, avec Bing Crosby et Joan Fontaine.
Ses parents étaient des missionnaires en Afrique, après quoi son père rejoignit l’armée américaine comme aumônier militaire. Sa carrière facilita ses expériences scolaires à Chicago, Washington, D.C., Munich et Paris.
Elle fréquenta brièvement l’université Chapman, après quoi elle rejoignit l’endroit où son père était stationné à San Francisco pour trouver du travail comme la seule télétypiste de la société de courtage William R. Stats. Elle épousa Charles Staley en 1956, qu’elle avait rencontré en France. Ils déménagèrent à Memphis, où il travaillait comme directeur de télévision. Joan Staley travailla comme secrétaire juridique pour Homer L. Armstrong, un avocat de Memphis. Ce fut aussi durant cette période que Joan Staley chanta occasionnellement en soutien pour Sun Records, société connue grâce à Elvis Presley.
Los Angeles lui fit les yeux doux et Joan et Chuck vinrent à l’Ouest.
Le Little Theater à Hollywood se révélera être un tremplin bienvenu pour les talents de Joan. Elle décrocha des rôles dans The Robe, fut Fiona dans Brigadoon et joua dans My Sister Eileen avec Joanne Worley. Cela lui permit d’avoir quelques petits rôles en direct à la télévision, dans par exemple, Playhouse 90, Climax et Studio One avec de telles sommités que Joan Blondell. Ces apparitions lui ouvrirent les portes pour le grand et le petit écrans. Elle décrocha son premier rôle pour un épisode de la série Perry Mason.
Au début de 1958, Lawrence Schiller, un photographe du magazine Life, approcha Joan Staley et lui demanda de poser pour Playboy. Ils firent une séance photo ensemble, qui servit de base à l’éventail de photos diffusées dans Playboy. Hugh Heffner la retint comme playmate du mois de novembre 1958.
Son premier mariage avec le directeur de télévision Chuck Staley prit fin après 5 ans de vie commune. Ils eurent une fille, Sherrye Dee Staley, née en 1959.
Durant cette période, elle fut sous contrat avec la MGM. Elle fut une des actrices à être choyées par le studio-système de la MGM. Son expérience professionnelle pour son premier rôle dans Un numéro du tonnerre de Vincent Minnelli avec Judy Holliday, fut, pour elle, un démarrage mémorable de sa carrière cinématographique. Joan Staley put jouir de sa carrière sur grand et petit écrans tout au long des années 1960 et au début des années 1970. Elle décrocha son premier rôle en guest star dans Les incorruptibles. Pour son premier rôle important dans une série, elle fut utilisée sous diverses apparences dans la populaire sitcom The Tab Hunter Show, où elle fut particulièrement reconnue pour ses habilités comiques. En 1961, elle apparut à plusiuers reprises dans The Lawless Years, une série dramatique dont l’intrigue se situait dans les années 1920 avec en vedette James Gregory. Après The Lawless Years, elle profita d’un rôle recurrent en tant que la secrétaire de David Nelson dans The Ozzie and Harriet Show. Elle fut ensuite une guest star dans la sitcom de Phil Silvers, The New Phil Silvers Show. Un an plus tard, elle fut la co-star avec Vic Damone de The Lively Ones pour NBC, la série qui remplaça à l’été le Tennessee Ernie Ford Show. Elle fut au générique du film d’ Elvis Presley, L’homme à tout faire.
Joan Staley fit des apparitions en guest star dans nombre de séries télévisées comme Perry Mason, Stoney Burke, La grande caravane, Sur le pont la marine, Le Virginien, Burke's Law, Batman, Maverick, Hawaiian Eye et Surfside Six, parmi d’autres. Elle fut aussi régulièrement Hannah, la secrétaire de Stuart Bailey (Efrem Zimbalist, Jr.) dans la septième et dernière saison de la série policière, 77 Sunset Strip. Un de ses rôles favoris fut une petite apparition dans La fille à la casquette, avec Paul Newman et Joanne Woodward, dans lequel elle avait une scène avec Paul Newman.
En 1964, elle apparut dans Sur le pont la marine et fut prise sous contrat par Universal pour tourner la suite de la série, Broadside dans la quelle elle était la co-star de Kathleen Nolan, Sheila James et Dick Sargent. Son personnage était Roberta "Honey-Hips" Love, une ex-strip-teaseuse qui avait rejoint la Marine.
En 1966, elle apparut face à Don Knotts dans The Ghost and Mr. Chicken. La même année, Joan Staley souffrit d’une sérieuse blessure au dos suite à une chute de cheval; elle arrêta de tourner pour le grand écran après cet accident et se concentra sur la télévision.
Elle travailla aussi aux côtés d’autres acteurs en devenir comme Charles Bronson. Elle rejoignit William Shatner, David Janssen et Carroll O'Connor dans deux pilotes de séries; malheureusement aucune des deux ne vit le jour. Elle fut la vedette aux côtés d’Audie Murphy du western, La parole est au colt. Son personnage chantait dans une scène (c’était la voix de Joan) et elle fut ravie d’être accompagnée par Laurindo Almeida, le célèbre guitariste.
Elle se remaria en 1967 avec Dale Sheets, un cadre de MCA. Collectivement, les Sheets' ont sept enfants (il en avait 3 et elle un, de premiers mariages et ils en eurent 3 ensemble). En 2013, ils avaient 10 petits-enfants et 20 arrière-petits-enfants.
Elle et son mari créèrent l’ International Ventures Incorporated (1969) et continuent de gérer des talents aujourd’hui. Les Sheets vivent au sud de la Californie, où Joan Staley est active dans les associations de consommateurs, sacerdotales et pénitentiaires.
Joan Staley est décédée le 24 novembre 2019 à Valencia, Californie, des suites d'une insuffisance cardiaque.

Sa contribution au western fut la suivante :

Shotgun Slade, un episode, “The Lady and the Piano” (1960)
Gun Fight d’Edward L. Cahn (1961), Nora Blaine
Frontier Circus, un épisode, Anna-Marie dans “Lippizan” (1961)
Bonanza, deux épisodes :
- Dixie dans “The Stranger” (1960)
- Une blonde dans “ The Burma Rarity” (1961)
Tales of Wells Fargo, un épisode, Clarissa dans “ To Kill a Town” (1962)
Stoney Burke, un épisode, Gita dans “Kelly’s Place” (1963)
La grande caravane, un épisode, Polly Ann Hill dans “The Sam Pulaski Story” (1963)
Laredo, un épisode, Laurie Martin dans “Anybody Here Seen Billy?” (1965)
Le virginien, un épisode, Maggie dans “Beyond the Border” (1965)
La parole est au colt d’Earl Bellamy (1966), Uvalde
Rango, un épisode, “Gunfight at the K.O. Saloon” (1967)
Pistols ‘n’ Pettycoats, un épisode, Cynthia dans “Harold’s Double” (1967)
Modifié en dernier par DEMERVAL le 30 nov. 2019 7:18, modifié 1 fois.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24057
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Joan Staley (1940- )

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 20 mai 2015 20:33

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité