Armida (1911-1989)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6015

Armida (1911-1989)

Messagepar DEMERVAL » 01 avr. 2014 22:02

Armida, actrice, danseuse et chanteuse américaine, naquit Armida Vendrell, le 29 mai 1911 à Aguascalientes, Mexique.
Armida était issue d’une famille de gens du théâtre; son père, Joaquin Vendrell, était un magicien réputé, "The Great Arnold" qui immigra au Mexique en provenance de Barcelone, Espagne. Elle avait aussi deux sœurs qui se produisirent également, Lydia Vendrell et Lola Vendrell. Avant qu’elle n’ait atteint l’âge de 19 ans, elle avait déjà un contrat à long terme très lucratif. Elle possédait une superbe maison où elle vivait avec sa famille et elle aspirait à envoyer sa plus jeune sœur à l’université.
Armida Vendrell ne mesurait qu’1m52 avec des hauts talons et 5 centimètres de moins à pieds nus. Elle avait un petit visage avec des yeux foncés d’une beauté irradiante. Elle parlait vite, sans s’arrêter. Jeune enfant, elle parlait également l’espagnol. Sa personnalité était vivace, piquante, d’un caractère affirmé, typiquement latine avec une intelligence aigüe.
Armida commença à jouer à un jeune âge, quand la famille déménagea du Mexique vers les Etats-Unis, son père y ouvrant la première salle de cinéma de Douglas, Arizona. Armida et ses sœurs pouvaient y chanter et danser durant les entractes et son père faisait des tours d’illusionniste.
Armida fut découverte au vieux Hidalgo theater au Plaza de Los Angeles. Le Plaza était le plus vieux secteur de la ville de Los Angeles. Armida y apparaissait dans une petit saynète vaudevillesque confectionnée par se soins avec l’aide de sa sœur Delores. Un observateur d’un circuit de vaudeville de la côte était dans l’audience et lui offrit une chance pour une tournée de 4 jours. Armida progressa de l’obscure salle de la Plaza vers des productions sur Broadway après avoir été repérée par Gus Edwards, un acteur de théâtre et de cinéma, auteur de chansons et professeur de danse. Alors qu’elle était à New York, elle participa jusqu’ à 24 numéros de vaudeville par jour. Gus Edwards l’amena à Hollywood dans ses valises et commença à la faire apparaître dans des nouvelles pour le label Colortone. Gus dit une fois au sujet d’Armida, qu’elle possédait "le tempérament émotionnel d’une actrice capable de surmonter les difficultés des rôles les plus histrionniques".
La jeune actrice mexicaine rencontra le succès et progressa bientôt des courts métrages aux films et signa un contrat avec United Artists. Son premier film notable la retrouva face à l’ acteur John Barrymore. Dans On the Border (1930), Armida Vendrell interprétait le rôle de Pepita, une espagnole. Elle y était protégée des agissements du chef d’une bande de desperados par son amant et son chien, Rin-Tin-Tin.
Armida apparut dans des films comme Border Romance (1929), The Show of Shows (1929), Le Général Crack (1930), Sous le ciel du Texas (1930), The Marines Are Coming (1934), Under the Pampas Moon (1935), Patio Serenade (1938), Machine Gun Mama (1944), Bad Men of the Border (1945), Congo Bill (1948) et The Gay Amigo (1949). Elle eut son dernier rôle dans Rhythm Inn (1951), film dans lequel elle incarnait une danseuse spécialisée.
Armida Vendrell décéda à Victorville, Californie le 23 octobre 1989 d’une crise cardiaque.
Sa contribution au western est la suivante :
Border Romance de Richard Thorpe (1929), Conchita Cortez
On the Border de William C. McGann (1930), Pepita
Sous le ciel du Texas de Michael Curtiz (1930), Dolores
Under the Pampas Moon de James Tinling (1935), Rosa
Rootin’ Tootin’ Rythm de Mack V. Wright (1937), Rosa Montero
Border Cafe de Lew Landers (1937), Dominga
Bullets and Ballads de Larry Ceballos (1940), Armida
Bad Men of the Border de Wallace Fox (1945), Dolores Mendoza
South of the Rio Grande de Lambert Hillyer (1945), Pepita
The Gay Amigo de Wallace Fox (1949), Rosita

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités