Lee Patrick (1901-1982)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8385

Lee Patrick (1901-1982)

Messagepar DEMERVAL » 13 janv. 2014 19:46

Née à New York City, le 22 novembre 1901, Lee Patrick commença à jouer sur Broadway en 1924. Pendant plus d’une décennie, elle fut constamment employée et gagna le statut d’actrice populaire. Elle apparut dans la production originale de la pièce de George S. Kaufman et Ring Lardner, June Moon et reprendra son rôle dans la reprise de 1933.
Son succès dans Stage Door (1937) l’amena à Hollywood pour la reprise cinématographique de la pièce. Finalement, le rôle fut réécrit et réparti sur deux personnages au lieu d’un seul, personnages qui furent interprétés par Katharine Hepburn et Ginger Rogers. Lee Patrick avait fait ses débuts à l’écran en 1929, mais depuis ce moment, n’était plus apparue dans un autre film et la RKO était réticente au fait d’employer une actrice inconnue pour un film qu’il devait commencer à tourner. Ses déceptions continuèrent quand elle fut considérée, puis rejetée pour le rôle principal de Stella Dallas (1937), rôle qui échut à Barbara Stanwyck.
Ses difficultés à asseoir sa carrière comme actrice principale étaient souvent attribuées à une longue querelle que Lee Patrick entretenait avec la journaliste à scandales, Louella Parsons. Le mari de Lee Patrick, Tom Wood, un journaliste et auteur de The Lighter Side of Billy Wilder, avec qui elle passa toute sa vie, écrivit un article dans un magazine qui fut très critique à l’égard de Louella Parsons.
Elle resta à Hollywood et apparut dans Border Cafe (1937). Durant les quelques années qui suivirent, elle interprétera de nombreux seconds rôles, sans attirer outre mesure l’attention des critiques. Lee Patrick apparut dans Le Faucon Maltais (1941) dans le rôle d’Effie Perine, la loyale et perspicace secrétaire de Sam Spade (interprété par Humphrey Bogart). Effie Perine reste encore aujourd’hui, l’une des compositions phares de Lee Patrick. La même année, elle décrocha le rôle principal d’une infirmière intelligente et astucieuse dans The Nurse's Secret.
Parmi ses autres films, il faut retenir, Nuits de bal (1938), Une Femme cherche son Destin (1942), Mrs. Parkington (1944), Gambler's Choice (1944), Le Roman de Mildred Pierce (1945), Wake Up and Dream (1946), Femmes en Cage (1950), La Joyeuse Parade (1954), Sueurs Froides (1958), Ma Tante (1958), Confidences sur l’Oreiller (1959), Eté et Fumées (1961) et Le Cirque du Dr. Lao (1964).
Son dernier rôle fut une reprise du personnage d’ Effie Perine dans une nouvelle enquête de Sam Spade, The Black Bird. Sam Spade, Jr. (interprété par George Segal) était dans l’obligation de continuer l’oeuvre de son père et de conserver sa secrétaire de plus en plus sarcastique, le film essayant de changer son vénérable prédécesseur en film comique.
Lee Patrick apparut à la télévision dans la sitcom Topper (1953–1955) avec Leo G. Carroll, Anne Jeffreys et Robert Sterling. Elle fit plusieurs apparitions dans le rôle de la mère d’Ida Lupino dans la sitcom Mr. Adams and Eve (1957–1958), aux côtés d’Howard Duff, le 3ème mari d’Ida Lupino. En 1963, elle incarna tante Wilma Howard dans l’épisode intitulé "Skeleton in the Closet" de la sitcom de Walter Brennan, The Real McCoys. En 1965, elle fut Mrs. Ashton Durham dans l’épisode intitulé "It's a Dog's World" d’Hazel. Elle fit aussi du doublage et notamment l’hilarante voix de "Mrs. Frumpington" dans un épisode de la série animée "The Alvin Show," que l’on peut aussi entendre sur le LP, tiré de la bande son par David Seville et The Chipmunks.
Lee Patrick décéda soudainement d’une crise cardiaque le jour de son 81ème anniversaire à Laguna Beach, Californie, le 22 novembre 1982.
Après sa mort, l’on découvrit qu’elle était dix ans plus vieille que ce qu’elle avait toujours dit. Occulter dix ans de sa vie fut une décision qu’elle prit au début de sa carrière, et au moment de sa mort, beaucoup de ses amis pensaient qu’elle était au début de la septantaine.
Sa contribution au western :
Border Café de Lew Landers (1937), Ellie
Ville Conquise d’Anatole Litvak (1940), Gladys
Face au Chatiment de Gordon Douglas (1949), Melissa Price
Take me to Town de Douglas Sirk (1953), Rose
La grande caravane, un épisode, Mme Elliot Swinbourne Steele dans “The Steele Family Story” (1959)
Lawman, deux épisodes :
- Mary Young dans “The Chef” (1959)
- Bess Harper dans “The Old War Horse” (1960)
L’homme à la carabine, un épisode, Mme Leota Carreway dans “Guilty Conscience” (1962)

ImageImageImageImage

Avatar du membre
LordDécadent
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1288
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Lee Patrick (1901-1982)

Messagepar LordDécadent » 05 août 2020 15:25

Image
"Wagon Train:The Steele Family Story" en 1959.

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7974
Localisation : oregon

Re: Lee Patrick (1901-1982)

Messagepar lasso » 06 août 2020 15:23

Take me to Town 1953 Sirk


Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités