Kim Novak (1933- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8845

Kim Novak (1933- )

Messagepar DEMERVAL » 01 janv. 2014 22:03

Kim Novak est née Marilyn Pauline Novak, le 13 février 1933 à Chicago, Illinois, de Joseph et Blanche Kral. Ses deux parents étaient de descendance tchèque. Son père travaillait comme dispatcher sur les chemis de fer de Chicago, Milwaukee et St. Paul Railroad et ses deux parents avaient été des enseignants.
Alors qu’elle suivait les cours de la David Glasgow Farragut High School, elle décrocha une bourse scolaire pour l’Art Institute of Chicago. Après avoir quitté l’école, elle commença une carrière de modèle pour adolescentes dans une grande surface locale. Elle reçut plus tard une bourse scolaire pour une école de mannequinat et continua à faire le modèle à mi-temps. Elle travailla comme liftier, vendeuse et assistante dentaire. Après avoir fait le tour du pays en représentante pour une marque de réfrigérateurs, "Miss Deepfreeze", Kim Novak déménagea à Los Angeles, où elle continua à trouver du travail comme modèle. Kim Novak débuta sa carrière avec un bref rôle non crédité dans The French Line (1954) aux côtés de Jane Russell. Finalement, elle fut remarquée par un agent de Columbia Pictures et fit un bout d’essai. Kim Novak signa un contrat de longue durée et le studio changea son nom en Kim Novak.
Le studio caressait l’espoir de faire de Kim Novak, leur star principale, un but qu’il avait précédemment suivi avec Cleo Moore. Plus tard la même année, Kim Novak décrocha un rôle d’appoint dans le film noir Du Plomb pour l’Inspecteur, face à Fred MacMurray et Philip Carey. Bien que le film ne fut que tièdement reçu, Kim Novak reueillit de bonne critiques pour sa performance. Elle interpréta ensuite une femme fatale dans la comédie romantique Phffft! Face à Judy Holliday, Jack Lemmon et Jack Carson. Peu de temps après, elle décrocha son premier rôle en vedette dans Soon after, she had her first starring role in On ne joue pas avec le Crime (1955), un film policier. Après avoir été la vedette de Picnic (1955) face à William Holden, Kim Novak remporta un Golden Globe du meilleur espoir féminin. Elle fut aussi nominée pour un BAFTA de la meilleure actrice étrangère. La même année, elle fut de nouveau en vedette dans L’Homme au Bras d’Or avec Frank Sinatra, film qui rencontra un vif succès.
En 1956, elle joua face à Tyrone Power dans Tu seras un Homme, mon Fils. En 1957, elle travailla de nouveau avec Frank Sinatra dans La Blonde ou la Rousse avec en co-star Rita Hayworth. Elle incarna le rôle-titre dans Un Seul Amour avec Jeff Chandler. Ces deux derniers films furent des succès critiques et commerciaux au box office dès leur parution.
Kim Novak fit la couverture du magazine Time sorti le 29 juillet 1957.
De 1956 à 1958, elle fut annuellement classée dans la liste Quigley des dix actrices les plus rentables, une liste soumise à la fin de chaque année par les propriétaires de cinéma aux spectateurs qui exprimaient leurs choix par un vote. En 1958, Kim Novak fut la vedette du thriller d’Alfred Hitchcock, Sueurs Froides, y incarnant Judy Barton, une vendeuse brune et Madeleine Elster, une femme blonde. Le critique David Shipman pensa que la performance de Kim Novak était "un peu plus que compétente", pendant que David Thomson la décrivait comme "une des performances féminines majeures de l’histoire du cinéma". La même année, elle fut de nouveau la vedette auprès de James Stewart dans L’Adorable Voisine, une comédie moderne mettant en scène une sorcière, film couronné de succès. L’année suivante, elle apparut dans le célébré Au Milieu de la Nuit (1959) avec Fredric March. Des années plus tard, Kim Novak affirma que ce film était son meilleur et qu’il était son film favori.
En 1960, elle fut la co-star aux côtés de Kirk Douglas dans Liaisons Secrètes avec également Walter Matthau et Ernie Kovacs. Bien qu’encore jeune, au début des années 1960, la carrière de Kim Novak commença à décliner. En 1962, elle produisit son propre film en association avec Filmways Productions, Garçonnière pour Quatre, dans lequel elle était la vedette avec James Garner et Tony Randall, mais ce film fut un échec critique et commercial. Elle fut réunie avec Jack Lemmon pour une troisième et dernière fois cette année-là dans une comédie-mystère, L’Inquiétante Dame en Noir. En 1964, elle interpréta une serveuse vulgaire dans le remake du drame de W. Somerset Maugham, L’Ange Pervers face à Laurence Harvey et elle remplaça Marilyn Monroe dans le rôle d’une barmaid sulfureuse dans le film de Billy Wilder, Embrasse-moi, Idiot avec Dean Martin et Ray Walston. Les deux films furent éreintés par les critiques et furent des échecs au box office.
Après avoir incarné le rôle-titre dans Les Aventures Amoureuses de Moll Flanders (1965) avec Richard Johnson, Kim Novak mit sa carrière hollywoodienne entre parenthèses. Elle continua certes à jouer, mais de manière intermittente, n’acceptant que des petits rôles alors qu’elle commençait à préférer les activités personnelles au métier d’actrice.
Elle fit son retour devant les caméras pour un double rôle, celui d’une jeune actrice, Elsa Brinkmann et celui d’une déesse des premiers temps du cinéma qui était assassinée, Lylah Clare, dans un film de la MGM, dirigé et produit par Robert Aldrich, Le Démon des Femmes (1968) avec Peter Finch et Ernest Borgnine. Après avoir interprété une faussaire, Soeur Lyda Kebanov, dans Le Plus Grand des Hold-Up (1969) face à Zero Mostel, Clint Walker et Claude Akins, elle resta loin des écrans pour quatre années supplémentaires.
Après Le Plus Grand des Hold-Up, Kim Novak fit une coupure de quatre ans. Elle revint pour jouer un des rôles principaux d’un film d’horreur, She returned playing a top role in the horror anthology film Tales That Witness Madness (1973), avec également Joan Collins. Elle incarna une showgirl vétérane, Gloria Joyce dans le TV film, The Third Girl From the Left (1973) et interpréta Eva dans Le Triangle du Diable (1975). Elle figura aussi, en 1977, au générique du dernier western de Charles Bronson, Le Bison Blanc avec Charles Bronson et en 1979 elle incarna Helga dans Gigolo aux côtés de David Bowie. En 1980, Kim Novak personnifia une actrice vieillissante dans le thriller britannique, Le Miroir se Brisa, basé sur un roman d’Agatha Christie. Elle y figurait au générique avec Angela Lansbury, Tony Curtis, Rock Hudson et Elizabeth Taylor. Kim et Liz Taylor y interprétaient des actrices rivales.
Elle fit occasionnellement des apparitions à la télévision, les années venant. Parmi ses performances télévisuelles durant cette époque figurent le TV film, Malibu en 1983 et l’épisode pilote de la série The New Alfred Hitchcock Presents en 1985. Elle incarna la secrète "Kit Marlowe" dans 19 épisodes du prospère soap opera Falcon Crest de 1986 à 1987.
Elle fut la co-star avec Ben Kingsley du film de 1990, The Children, une de ses dernières apparitions à l’écran. En 1991, elle incarna un écrivain en fin de vie, ayant un passé douteux, dans le thriller Traumatismes face à Kevin Anderson et Bill Pullman. Cependant, par suite de querelles avec le réalisateur sur la manière d’aborder le rôle, ses scènes furent coupées au montage.
Dans une interview donnée en 2007, Kim Novak dit qu’elle reconsidérerait revenir devant les caméras "si le bon scénario se présentait." Kim Novak apparut dans une émission de questions-réponses ayant pour thème sa carrière, le 30 juillet 2010, à l’Egyptian Theatre de Los Angeles, où l’American Cinematheque avait organisé un hommage à Kim Novak, dans le cadre de la sortie, en aôut 2010, d’un coffret de 3 DVD intitulé "The Kim Novak Collection."
Pour sa contribution à l’industrie du film, Kim Novak a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame, au 6332 Hollywood Boulevard. En 1995, elle fut classée au 92ème rang des 100 stars les plus sexy du cinéma par Empire Magazine. En 1955, elle remporta le Golden Globe du meilleur espoir féminin. En 1957, elle remporta un autre Golden Globe–pour l’actrice mondiale préférée. En 1997, Kim Novak se vit octroyer un Ours d’Or d’honneur au 47ème festival international du film de Berlin. En 2005, le designer de mode britannique Alexander McQueen nomma son premier It bag, Le Novak. Kim Novak eut l’honneur d’apposer ses empreintes de mains et de pieds au Grauman's Chinese Theatre en avril 2012.
Kim Novak est mariée au vétérinaire Robert Malloy (né en 1940) depuis le 12 mars 1976. Le couple réside dans un ranch où ils élévent des chevaux et des lamas. Kim Novak a deux beaux-fils. Elle fut auparavant l’épouse de l’acteur anglais Richard Johnson du 15 mars 1965 au 23 avril 1966. Les deux acteurs sont restés amis. Kim Novak eut des aventures sentimentales avec Sammy Davis, Jr. et Ramfis Trujillo, à la fin des années 1950 et avec l’acteur Michael Brandon dans les années 1970. Elle fut fiancée au réalisateur Richard Quine au début des années 1960.
Le 24 juillet 2000, sa résidence située à Eagle Point, Oregon, fut partiellement détruite par le feu. Kim Novak y perdit des scripts, plusieurs peintures et un ordinateur contenant son autobiographie incomplète. Kim Novak dit au sujet de la perte de ce manuscrit : “Je le prends personnellement comme un signe du destin qui me dit qu’il ne faut pas que j’écrive mon autobiographie; peut-être que le passé est censé rester enfoui. Ce me fait réaliser ce qui a vraiment de la valeur. C’est le jour où j’ai rédigé une liste de remerciements. Nous sommes sains et saufs et nos animaux sont sains et saufs.
En décembre 2001, sa résidence en Oregon fut cambriolée et plus de 200,000 dollars d’armes à feu et d’outils ont été dérobés. Trois hommes furent arrêtés et inculpés de cambriolage, vol et de conspiration criminelle.
En 2006, Kim Novak fut blessée par un accident de cheval. Elle souffrit d’une perforation du poumon, de côtes cassées et de dommages nerveux mais guérit complètement sur un an. Kim Novak est une artiste qui peint avec de la peinture à l’eau et à l’huile, crée des sculptures, fait des vitraux, de la poésie et de la photographie. En octobre 2010, son manager, Sue Cameron, rapporta que Kim Novak souffrait d’un cancer du sein. Sue Cameron dit aussi que Kim Novak suivait un traitement médical et que "ses docteurs affirment qu’elle est dans une forme physique fantastique et devrait très bien récupérer." Après la fin de son traitement, Kim Novak fut déclarée guérie.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImage

DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8845

Re: Kim Novak (1933- )

Messagepar DEMERVAL » 13 févr. 2014 11:04

Quelques photos supplémentaires pour célébrer son 81ème anniversaire.
[/url]ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImage

thyrex
Cowboy
Messages : 289

Re: Kim Novak (1933- )

Messagepar thyrex » 13 févr. 2018 22:31

Image

Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2669
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Kim Novak (1933- )

Messagepar Chris » 23 févr. 2018 18:24

Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité