Albert Dekker (1905-1968)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8532

Albert Dekker (1905-1968)

Messagepar DEMERVAL » 20 déc. 2013 15:28

Né Albert Van Ecke, le 20 décembre 1905 à Brooklyn, New York, Albert Dekker adopta comme nom de scène, le nom de jeune fille de sa mère. Albert Dekker fréquenta l’université de Bowdoin et fit ses débuts professionnels d’acteur dans une compagnie itinérante à Cincinnati en 1927. Après quelques mois, Albert Dekker apparut dans l’adaptation de la pièce d’Eugene O'Neill, Marco Millions.
Après une décennie d’apparitions au théâtre, Albert Dekker déménagea à Hollywood en 1937 et tourna son premier film, The Great Garrick en 1937. Il passa la majeure partie du reste de sa carrière sur le grand écran mais retourna de temps à autre sur les planches.
Il remplaça Lee J. Cobb dans le rôle de Willy Loman dans la version originale de la pièce d’Arthur Miller, Mort d’un Commis Voyageur et durant une période de 5 ans qu’il passa à Broadway dans les années 1960, on put l’admirer dans le rôle du duc de Norfolk dans la pièce de Robert Bolt, A Man for All Seasons.
Albert Dekker apparut dans environ 70 films des années 1930 aux années 1960, mais ses quatre rôles les plus célébres furent celui du scientifique fou du film d’horreur de 1940, Dr. Cyclope, celui du vicieux tueur à gages dans Les Tueurs, celui du dangereux distributeur de fuel atomique dans le film noir, En Quatrième Vitesse (1950) et celui du peu scrupuleux détective des chemins de fer dans La Horde Sauvage de Sam Peckinpah. En 1959 il interpréta le convaincant Capitaine Rucker des Texas Rangers dans L’Aventurier du Rio Grande. Il fut rarement casté dans des rôles romantiques, mais dans le film La Maison des Sept Pêchés, qui mettait en scène une romance entre Marlene Dietrich et John Wayne, Marlene Dietrich partait, à la fin du film, avec le personnage incarné par Dekker. Son rôle de Pat Harrigan dans La Horde Sauvage devait être sa dernière apparition à l’écran.
Le 4 avril 1929, Albert Dekker épousa l’actrice Esther Guerini. Le couple eut deux fils et une fille avant de divorcer.
En avril 1957, le fils de 16 ans d’Albert Dekker, John, se tua avec une balle de 22 long rifle dans le domicile familial de Hastings-on-Hudson, New York. On rapporta qu’il avait travaillé pendant un an à la mise au point d’un silencieux pour son fusil. Sa mort fut déclarée accidentelle.
La principale préoccupation d’Albert Dekker en dehors de l’écran, à savoir la politique, l’amena à occuper un siège de député à la California State Assembly pour la 57éme Assembly District en 1944. Albert Dekker siègea dans le camp Démocrate jusqu’en 1946.
Durant le McCarthisme, il fut ouvertement critique à l’égard des méthodes du sénateur Joseph McCarthy; pour éviter d’être couché sur le liste noire, il passa la majeure partie de son temps à jouer sur les planches de Broadway.
Le 5 mai 1968, Albert Dekker fut retrouvé mort en son domicile d’Hollywood après avoir omis de répondre au téléphone depuis deux jours. Bien que de l’argent et un appareil photo étaient manquants, il n’y avait aucun signe d’effraction. Il fut retrouvé nu, agenouillé au bidet avec un noeud coulant autour du cou et la corde était enroulée autour de la potence du rideau de douche. Il avait les mains entravées par des menottes, ses yeux bandés, était baillonné et avait des mots à connotation sexuelle gribouillés sur son corps avec du rouge à lévres. La conclusion de l’enquête fut qu’Albert Dekker était décédé accidentellement d’une asphyxie autoérotique. Il avait 62 ans. Il est enterré au Garden State Crematory de North Bergen, New Jersey.
Pour sa contribution à l’industrie du cinéma, Albert Dekker a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6620 Hollywood Boulevard.
Sa contribution au western :
Franc Jeu de Jack Conway (1941), Brazos Hearn
Sacramento de William C. McGann (1942), Britt Dawson
La vallée infernale de Lesley Selander (1943), Gideon Skene
Le cavalier du Kansas de George Archainbaud (1943), Steve Barat
La ruée sanglante d’Albert S. Rogell (1943), Jim “Hunk” Gardner
La loi du Far-West de George Archainbaud (1943), Bat Masterson
Les amours de Salomé de Charles Lamont (1945), Von Bohlen
Californie, terre promise de John Farrow (1947), Mr. Pike
Wyoming de Joseph Kane (1947), Duke Lassiter
The Fabulous Texan d’Edward Ludwig (1947), Gibson Hart
Massacre à Furnace Creek de H. Bruce Humberstone (1948), Edward Leverett
Le kid du Texas de Kurt Neumann (1950), Alexander Kain
Les Furies d’Anthony Mann (1950), Mr. Reynolds
Duel dans la boue de Richard Fleischer (1959), Marshal Conrad
L’aventurier du Rio Grande de Robert Parrish (1959), Capitaine Rucker
Rawhide, deux épisodes :
- Josh dans “Josh” (1965)
- Jonas Bolt dans “Crossing at White Feather” (1965)
Bonanza, un épisode, Barney Sturgess dans “The Bottle Fighter” (1968)
La horde sauvage de Sam Peckinpah (1969), Pat Harrigan

ImageImageImage
ImageImageImageImage

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15055
Localisation : Canada
Contact :

Re: Albert Dekker (1905-1968)

Messagepar metek » 04 mars 2016 0:49

Albert Dekker - Rangers of Fortune

Image

Avatar du membre
LordDécadent
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1403
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Albert Dekker (1905-1968)

Messagepar LordDécadent » 31 août 2020 16:27

Image
"In Old California/Sacramento" en 1942.

Image
"Rawhide:Crossing at White Feather" en 1965.

Image
Dernier rôle dans "The Wild Bunch/La Horde Sauvage" en 1968.

Image
http://www.carnet-noir-des-acteurs.com/1968



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités