Juliet Mills (1941- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9386

Juliet Mills (1941- )

Messagepar DEMERVAL » 22 nov. 2013 14:32

Juliet Maryon Mills, naquit à Londres, le 21 novembre 1941, durant la seconde guerre mondiale, bien que ses parents, l’acteur John Mills et la comédienne Mary Hayley Bell, quittèrent rapidement le pays pour prévenir leurs enfants des bombes allemandes. Juliet Mills est la plus vieille soeur de l’actrice Hayley Mills et du réalisateur Jonathan Mills. A cause de la renommée de ses parents, Juliet Mills grandit entourée par des acteurs célébres tels que Rex Harrison, David Niven et Marlon Brando et elle se rappella de sa jeunesse dans un film documentaire, Sir John Mills' Moving Memories qui avait été écrit par son frère, Jonathan. Sa marraine était l’actrice Vivien Leigh, et son parrain était le comédien Noël Coward. Elle fréquenta la Elmhurst Ballet School, à Camberley, Surrey.
Bébé et jeune enfant, elle apparut comme figurante dans certains films, comme en 1942 le film In Which We Serve, film dans lequel elle incarnait le bébé de 11 semaines de Freda,. Son père jouait dans le film. Cependant, quand sa plus jeune soeur Hayley, rencontra le succès dans des films de Walt Disney, tels que Pollyanna et The Parent Trap, Juliet Mills décida elle aussi de tenter sa chance dans le business familial. Elle décrocha son premier rôle majeur à 16 ans dans une pièce intitulée, Five Finger Exercise, pièce dans laquelle elle était "Pamela Harrington". La pièce, écrite par le célèbre auteur Peter Shaffer, fut représentée pendant une année à Londres, puis au Music Box Theatre à Broadway. Juliet Mills fut nominée pour un Tony Award de la meilleure actrice en 1960.
Elle joua dans des films, tels que The Rare Breed avec James Stewart. Elle affirma que le sommet de sa carrière fut en 1972, le film Avanti!, réalisé par Billy Wilder, dans lequel elle était la vedette aux côtés de Jack Lemmon. Elle fut nominée en 1973 pour un Golden Globe Award pour ce film.
Son rôle le plus connu commença en 1970, quand elle fut la vedette de la série télévisée américaine, Nanny and the Professor. Elle y incarnait un personnage sympathique, Phoebe Figalilly, qui avait des pouvoirs magiques, dans cette série américaine qui était en fait une variation de Mary Poppins. Juliet Mills avait affirmé qu’elle croyait elle-même en la magie, aux sorcières et aux fées. "Il y en a beaucoup plus, vous savez, dans l’Ether et autour de nous ... Nous avons des guides, et nous avons des anges gardiens ... Je crois en la métaphysique, dans le sens large du terme.” Elle fut nominée pour un autre Golden Globe en 1971 pour ce rôle. La série eut de gros taux d’audiences mais ne dura que peu de temps, de 1970 à 1971. Le show souffrit beaucoup une fois que son heure d’écoute fut transférée face à The Partridge Family et The Brady Bunch, un autre soir de la semaine.
En 1974, elle remporta l’Emmy Award de la meilleure actrice dans une comédie pour l’adaptation de la minis-série, QB VII. Durant la saison télévisée de 1974–1975, elle eut aussi un rôle récurrent, celui du Dr. Claire Hanley dans la série Born Free, pour NBC.
En 1980, elle retourna sur les planches, étant la vedette de The Elephant Man avec Maxwell Caulfield. Les deux acteurs eurent le coup de foudre et malgré leur différence d’âge de 18 ans, le jeune Maxwell demanda Juliet en mariage, et devint son troisième mari. Après le mariage, Juliet Mills quitta le métier d’actrice pour un temps.
En 1999, elle décrocha un rôle dans la dramatique journalière, Passions, pour laquelle elle créa et joua le personnage de Tabitha Lenox, une sorcière qui fut brûlée sur le bûcher au 17ème siècle, ce qui l’amena à vouloir du mal à beaucoup de gens. Dans un épisode de juin 2007, le personnage fut déclarée comme “bonne sorcière”, peu de temps avant la fin de la série en août 2008. Juliet Mills fut nominée pour son premier Daytime Emmy Award de meilleure actrice pour ce rôle.
En 2009, Juliet Mills rejoignit le casting de la 4ème saison de la série dramatique d’ ITV, Wild at Heart, y interprétant "Georgina", la soeur du personnage qui était incarné dans les saisons précédentes par sa soeur Hayley.
De 1961 à 1964, Juliet Mills fut mariée à Russell Alquist, Jr., avec qui elle ut un fils, Sean. En 1975 elle épousa Michael Miklenda, avec qui elle eut une fille, Melissa, avant de divorcer en 1980. En 1980, Juliet Mills se maria avec Maxwell Caulfield, de 18 ans son cadet. Elle diy au sujet de la différence d’âge, "Tout le monde est toujours intrigué de me voir mariée à quelqu’un beaucoup plus jeune que moi ... Il n’y a pas de régles, et c’est ce que je crois, parce que l’âge n’a pas vraiment d’intérêt. Si vous rencontrez quelqu’un qui est vraiment proche de vous, quelqu’un que vous aimez, accrochez-vous à cet amour." Maxwell Caulfield adopta la fille de Juliet Mills qu’elle avait eu de son second mari et le couple vit au sud de la Californie.
Sa contribution au western se cantonne à un long métrage, Rancho Bravo d’Andrew V. McLagen (1966), film dans lequel elle incarnait Hilary Price et un épisode de la série, A Man Called Shenandoah, en 1966 (Paula dans The Imposter).

Image
Image
Image
Image

Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité