Lita Milan (1933- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8385

Lita Milan (1933- )

Messagepar DEMERVAL » 21 nov. 2013 12:03

La fière Lita Milan marqua de sa présence les quelques films qu’elle joua dans les années 1950 à Hollywood.
Née Iris Menshell à New York City, en 1933 à une date inconnue, Lita Milan était la plus jeune des deux filles d’un émigré hongrois, Al, qui était vendeur de fourrures et d’une polonaise qui était femme d’intérieur. Elle fut élevée dans le quartier de Flatbush à Brooklyn. Enfant, elle prit des cours de danse à La Casa Del Rey et fit ses débuts dans le show-business en tant que membre d’une troupe de danseuses sur les planches de Las Vegas en 1953, tout en arrondissant ses fins de mois en apparaissant comme cover girl dans des magazines, tels Photo et Night & Day.
A Hollywood, elle fut nominée parmi les "Wampas Baby Star" de 1956 et entreprit immédiatement une carrière d’actrice. Cette beauté protégée par la Columbia fut derechef stéréotypée dans des rôles de femmes mexicaines explosives dans des films d’aventures comme La chevauchée du retour (1957) et Naked in the Sun (1957), mais fit sa performance la plus remarquée face à Paul Newman dans le western classique mettant en scène Billy le Kid, à savoir Le gaucher (1958). Elle en profita d’ailleurs pour avoir une relation amoureuse torride avec Paul Newman durant ce tournage. Elle eut également d’autres aventures avec notamment Steve McQueen durant le tournage de Never Love a Stranger et Ralph Meeker.
Et puis, soudainement, en 1958, Lita Milan abandonna abruptement sa carrière pour se marier avec Ramfis Trujillo, le fils de l’infame dictateur de la République Dominicaine, Rafael Trujillo. Après l’assassinat de son père, Ramfis prit le pouvoir en 1961, mais en 1962 le couple fut forcé de s’enfuir du pays. Elle éleva alors ses deux fils, Ramsés et Ricardo et fut obligée de vivre en exil à Madrid où elle réside toujours. Le 28 décembre 1969, elle devient veuve, suite au décès de son mari dans un accident de voiture.
En 1970, son père, Al, est assassiné dans un ascenseur à New York City, alors qu’il tentait de résister à un voleur qui voulait le délester de son argent.
Bien que son mari lui laissa plus de 460 millions de livres sterlings à son décès, Lita entrepris de mener une vie de « veuve joyeuse », organisant soirées sur soirées et dilapidant tous ses biens. En 2013, elle vient d’emménager dans un petit appartement dans un quartier industriel de la ville de Leganes, ses enfants ayant vendu son dernier palace pour payer ses immenses dettes. Lita Milan est aujourd’hui, à 80 ans, une femme ruinée.

Sa contribution au western :
The Lone Wolf, un épisode, Elena Montero dans « The Mexico Story » (1954)
Le souffle de la violence de Rudoplh Maté (1955), Elena
Duel sur le Mississippi de William Castle (1955)
Gun Brothers de Sidney Salkow (1956), Meeteetse
The Adventures of Jim Bowie, un épisode, Bernardina Paolo dans « The Captain’s Chimp » (1957)
La Chevauchée du Retour de Allen H. Miner (1957), Elena
Sheriff of Cochise, un épisode, « Manhunt » (1957)
Naked in the Sun de R. John Hugh (1957), Chechotah
Have Gun-Will Travel, un épisode, Melle Annette Vargas dans « The Silver Queen » (1958)
Le Gaucher d’Arthur Penn (1958), Celsa
Jefferson Drum, un épisode, Chuli Ornitiz dans « Bandidos » (1958)

ImageImageImageImageImageImage

lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8091
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Lita Milan (1933- )

Messagepar lerebelle » 21 nov. 2013 20:38

Et bien elle à une fin de vie minable. R :wink:



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité