Mercedes McCambridge (1916-2004)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6923

Mercedes McCambridge (1916-2004)

Messagepar DEMERVAL » 02 nov. 2013 16:25

Carlotta Mercedes McCambridge était une actrice américaine, récipiendaire d’un oscar et d’un Golden Globe. Orson Welles l’appelait "la plus grande actrice de radio vivante."
Mercedes McCambridge naquit à Joliet, Illinois, le 16 mars 1916. Elle était la fille de parents américano-irlandais catholiques, Marie Mahaffry et John Patrick McCambridge. Elle sortit diplômée du Mundelein College de Chicago avant de s’embarquer dans une carrière cinématographique.
Elle commença sa carrière à la radio durant les années 1940 alors qu’elle se produisait à Broadway. Son travail à la radio durant cette période inclut son interprétation de Rosemary Levy dans Abie's Irish Rose et divers autres personnages dans la série, I Love A Mystery dans des émissions des côtes Est et Ouest (les plus notables étant "Charity Martin" dans The Thing That Cries in the Night, "Nasha" et "Laura" dans Bury Your Dead, Arizona, "Sunny Richards" dans The Million Dollar Curse etThe Temple of Vampires et "Jack 'Jacqueline' Dempsey Ross" dans The Battle of the Century). Elle se produisit fréquemment sur CBS Radio Mystery Theater et fut un membre du casting original de The Guiding Light, avant que les Bauers ne deviennent les personnages centraux de la série. Elle fut aussi la vedette de sa propre émission, The Defense Attorney dans le rôle de Martha Ellis Bryant.
Elle fit une percée à Hollywood quand elle fut castée face à Broderick Crawford dans Les Fous du Roi (1949). Mercedes McCambridge remporta en 1949 l’oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa performance dans ce film, pendant que le film remportait l’osacr du meilleur film. Mercedes McCambridge remporta aussi les Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle et de la meilleure jeune actrice de l’année pour cette performance.
En 1954, l’actrice fut la co-vedette avec Joan Crawford et Sterling Hayden de l’original western dramatique, Johnny Guitar, maintenant considéré comme un classique du genre. Mercedes McCambridge et Sterling Hayden déclarèrent publiquement leur aversion de Joan Crawford, Mercedes McCambridge la qualifiant de "femme avare, ivrogne, puissante et pourrie."
Mercedes McCambridge interpréta le rôle de 'Luz' dans le film de George Stevens, Géant (1956), dont les vedettes étaient Elizabeth Taylor, Rock Hudson et James Dean. Elle fut nominée pour un autre oscar de la meilleure actrice dans un second rôle mais perdit face à Dorothy Malone dans Ecrit sur du Vent. En 1959, Mercedes McCambridge apparut face à Katharine Hepburn, Montgomery Clift et Elizabeth Taylor dans l’adaptation cinématographique par Joseph L. Mankiewicz de la pièce de Tennessee Williams' Soudain, l’été dernier.
Mercedes McCambridge produisit le doublage de la voix de l’enfant possédé par le démon dans L’Exorciste, joué par Linda Blair. On lui promit d’être créditée pour la sortie intiale du film, mais elle découvrit à la première que son nom n’apparaissait pas au générique. Sa dispute avec le réalisateur William Friedkin et la Warner Bros., soulevée par son exclusion, ne prit fin, avec l’aide de la Screen Actors Guild, que lorsqu’elle fut correctement créditée pour son travail vocal dans le film.
Dans les années 1970, elle fit une tournée sur les routes américaines avec une production de La Chatte sur un Toit Brûlant, y incarnant le rôle de Big Mama, face à John Carradine en Big Daddy. Elle apparut comme guest artist dans des productions universitaires telle que The Mousetrap, en 1979 pour l’El Centro College, pour laquelle elle fut créditée en haut de l’affiche malgré le fait que son personnage était assassiné (par l’acteur Jim Beaver) moins de 15 minutes après le début de la pièce.
El Centro réussit à la remotiver l’année suivante pour le rôle-titre de La Folle de Chaillot. Au milieu des années 1970, elle assuma brièvement la direction de Livingrin, un centre de réhabilitation pour les alcooliques Elle mit, au même moment, la touche finale à sa future autobiographie, The Quality of Mercy: An Autobiography (Times Books, 1981)..
Mercedes McCambridge épousa son premier mari, William Fifield, en 1939 alors qu’elle avait 23 ans. Le couple eut un fils, John Lawrence Fifield. Le couple divorça en 1946, après sept ans de mariage.
En 1950, alors âgée de 34 ans, elle épousa le canadien Fletcher Markle, un directeur de radio. Son fils, John, prendra plus tard le nom de Markle, étant alors connu sous le pseudonyme de John Markle. Durant ce mariage et après, Mercedes McCambridge eut à sa battre contre l’alcoolisme, étant souvent hospitalisée après des épisodes de grosses consommations. Elle divorça de Fletcher Markle, en 1962, après 12 ans de mariage. En 1969, après des années passées avec les Alcooliques Anonymes, elle devint sobre.
Le fils de Mercedes McCambridge, John Markle, un diplômé de l’UCLA, avait décroché son doctorat en économie. Il devint trader pour la Stephens and Company, mais après une montée en grade météorique au sein de la compagnie, les choses commencèrent à se gâter à la fin de 1987, quand on découvrit qu’il fraudait – essentiellement en imputant toutes ses pertes à Stephens, tout en déposant les gains qu’il engrangeait sur un compte privé au nom de Mercedes McCambridge. (John Markle fut plus tard convaincu d’avoir usurpé la signature de sa mère pour ouvrir ce compte). John Markle fut temporairement exclu, puis renvoyé de sa position de trader de la Stephens and Company pour abus de confiance. Mercedes McCambridge refusa de coopérer avec John Markle et la compagnie pour fixer un échéancier propre à effectuer le remboursement des sommes détournées et finalement garder la chose secrète. Peu de temps après, en novembre 1987, John Markle tua sa femme, Christine et ses deux filles, Amy (13 ans) et Suzanne (9 ans), puis se suicida. Il laissa une lettre dans laquelle il rendit sa mère responsable du massacre.
Mercedes McCambridge décéda le 2 mars 2004 à La Jolla, Californie, de causes naturelles. Pour sa contribution aux industries du film et de la télévision, Mercedes McCambridge a deux étoiles sur le Hollywood Walk of Fame: une pour le cinéma au 1722 Vine Street et l’autre pour la télévision au 6243 Hollywood Boulevard.

Sa contribution au western :

Johny Guitare de Nicholas Ray (1954), Emma Small
La grande caravane, un épisode, Emily Rossiter dans “The Emily Rossiter Story” (1957)
Riverboat, un épisode, Jessie Quinn dans “Jessie Quinn” (1959)
Overland Trail, un épisode, Sour Annie Tatum dans “Sour Annie” (1960)
La ruée vers l’ouest d’Anthony Mann (1960), Mme Sarah Wyatt
The Dakotas, un épisode, Jay French dans “Trouble at French Creek” (1963)
Rawhide, quatre épisodes :
- Mme Miller dans “Incident of the Curious Street” (1959)
- Mme Martha Mushgrove dans “Incident of the Captive” (1960)
- Ada Randolph dans “The Greedy Town” (1962)
- Ma Gufler dans “Hostage for Hanging” (1965)
Bonanza, deux épisodes :
- Deborah Banning dans “The Lady from Baltimore” (1962)
- Matilda Curtis dans “The Law and Billy Burgess” (1970)
Gunsmoke, un épisode, Rubilee Mather dans “The Lost” (1971)
The Sacketts, Tv film de Robert Totten (1979), Ma Sackett

ImageImageImageImage
ImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité