Diane LANE (1965- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9657

Diane LANE (1965- )

Messagepar DEMERVAL » 26 sept. 2013 12:23

Diane Lane est née le 22 janvier 1965 à New York City. Sa mère, Colleen Leigh Farrington, qui était connue sous le pseudo de "Colleen Price », était une chanteuse de boîtes de nuit et fut la page centrale de Playboy d’octobre 1957. Son père, Burton Eugene Lane, était un professeur d’art dramatique de Manhattan qui gérait une sorte d’école avec John Cassavetes. Il travailla aussi comme chauffeur de taxi, avant d’enseigner plus tard les sciences humaines au City College. Quand Diane Lane eut 13 ans, ses parents se séparèrent. Sa mère s’envola pour le Mexique et obtint le divorce avec la garde de sa plus jeune fille jusqu’au moment où l’enfant aurait 6 ans. Son père eut la garde de Diane après qu’il eut déménagé en Géorgie. Diane Lane et son père vécurent dans un grand nombre d’hôtels résidentiels à New York City et elle le suivait dans son métier de taxi.
Quand Diane eut 15 ans, elle prit officiellement son indépendance et partit pour Los Angeles pendant une semaine avec l’acteur Christopher Atkins qui était son ami. Diane Lane dira plus tard, "Cela engendra un comportement imprudent qui venait d’une trop grande indépendance trop jeune." Elle retourna à New York et emménagea avec la famille d’un ami, en leur payant un loyer. En 1981, elle s’inscrivit au lycée après avoir pris des cours par correspondance. Cependant, sa mère la kidnappa et rembarqua l’adolescente en Géorgie. Diane Lane et son père l’attaquèrent en justice et six semaines plus tard elle était de retour à New York. Diane Lane ne devait plus adresser la parole à sa mère pendant les trois années suivantes, mais elles se réconcilièrent finalement.
La grand-mère maternelle de Diane, Eleanor Scott, était une prêtresse pentecôtiste apostolique trois fois mariée et Diane Lane fut influencée par la qualité théâtrale des sermons de sa grand-mère. Elle commença sa carrière professionnelle à l’âge de 6 ans au La MaMa Experimental Theater Club de New York, où elle apparut dans Medée. A 12 ans elle décrocha un rôle dans une adaptation théâtrale de The Cherry Orchard de Joseph Papp avec Meryl Streep. Egalement au même moment, Diane prit des cours accélérés à la Hunter College High School et fut mise à l’index quand ses résultats souffrirent de son emploi du temps surchargé. A 13 ans, elle refusa un rôle dans Runaways sur Broadway pour faire ses débuts dans un long métrage au cinéma face à Laurence Olivier dans A Little Romance. Diane Lane reçut des louanges de la part de Laurence Olivier qui déclara qu’elle était 'La Nouvelle Grace Kelly'. Au même moment elle fit la couverture de Time, qui l'annonçait comme étant une des "Jeunes Merveilles" d’Hollywood.
Au début des années 1980, Diane Lane fit une transition fructueuse de l’enfant-actrice vers les rôles adultes. Ses performance suivantes, tournées l’une après l’autre lui permirent de faire une percée. Elle joua en effet dans des adaptations cinématographiques des romans du jeune S. E. Hinton, adaptées et réalisées en 1983 par Francis Ford Coppola : The Outsiders et Rusty James. Les deux films contiennent aussi de grandes performances de jeunes acteurs qui devaient devenir des premiers rôles, la décennie suivante (ainsi que des membres du "Brat Pack"), dont Tom Cruise, Rob Lowe, C. Thomas Howell, Emilio Estevez, Patrick Swayze, Mickey Rourke, Nicolas Cage et Matt Dillon. La distinction de Diane Lane parmi tous ces acteurs masculins fit avancer sa carrière et l’affilia à cette jeune génération d’acteurs. Andy Warhol la proclama "indiscutablement la meilleure actrice du nouveau rat pack d’Hollywood.
" Cependant, les deux films qui auraient pu la catapulter au statut de star, Les Rues de Feu (elle déclina Splash et Risky Business pour ce film) et Cotton Club, furent tous deux des échecs commerciaux et critiques et en résultat, sa carrière s’alanguit. Après Cotton Club, Diane Lane se retrouva exclue de l’industrie du film et elle retourna vivre avec sa mère en Géorgie. Selon l’actrice, "Je n’avais pas été proche de ma mère depuis longtemps, aussi on eut beaucoup de devoirs à faire. Nous avions à réparer notre relation parce que je voulais que ma mère soit de retour".
Diane Lane retourna devant les caméras pour La Gagne et Lady Beware, mais ce ne fut pas avant 1989 qu’elle rencontra de nouveau le succès populaire et critique pour la minisérie Lonesome Dove, série pour laquelle elle fut nominée pour un Emmy Award. Elle recueillit des bonnes critiques pour sa performance dans le film indépendant, My New Gun, qui fut bien reçu au festival de Cannes. Elle incarna ensuite en 1992 l’actrice Paulette Goddard dans le biopic à gros budget de Sir Richard Attenborough, Chaplin. Diane Lane fut encore louangée en 1999 pour son rôle dans, Le Choix d’une Vie, face à Viggo Mortensen. Un critique écrivit, "Lane, après des années dans les limbes d’une carrière post-adolescente, est enfin, d’une manière touchante, efficace." Le réalisateur du film, Tony Goldwyn, décrivait Diane Lane comme ayant "...cette potentiellement volcanique sexualité qui n’est nullement empruntée ou opportuniste." Diane Lane fut nominée pour un Independent Spirit Award de la meilleure actrice féminine. A ce moment, elle fut intéressée pour faire un film sur la vie de l’actrice Jean Seberg dans lequel elle incarnerait ladite actrice.
En 2000, Diane Lane décrocha le second rôle de la petite amie de Mark Wahlberg dans En Pleine Tempête. En 2002, elle fut la vedette de Infidèle, un drame réalisé par Adrian Lyne et adapté du film français, La Femme Infidèle. Diane Lane y incarnait une femme au foyer qui se lançait dans une brève relation adultère avec un mystérieux revendeur de livres. Le film contenait plusieurs scènes de sexe. Adrian Lyne multiplia les prises pour ces scènes très exigeantes pour les acteurs, et spécialement pour Diane, qui devait rester émotionnellement et physiquement préparée pour la durée du tournage. Infidèle recueillit plutôt des critiques mitigées voire négatives, bien que Diane Lane fut largement louée pour sa performance. Owen Gleiberman, le critique d’ Entertainment Weekly affirma que "Lane, dans la plus pressante performance de sa carrière, est une révélation. L’expression de la luxure, de la romance, de la dégradation et de la culpabilité sur son visage est la vraie histoire du film." Elle enchaîna avec Sous le Soleil de Toscane, basé sur le best-seller de Frances Mayes.
En 2008, elle fut réunie à Richard Gere pour le drame romantique, Nos Nuits à Rodanthe. C’était le troisième film que Diane et Richard tournaient ensemble. Le film était basé sur le roman éponyme de Nicholas Sparks. Diane Lane fut aussi la costar de Jumper et Intraçable, la même année. Elle apparut ensuite dans Killshot avec Mickey Rourke, qui eut une courte version théâtrale avant de sortir en DVD en 2009. Alors qu’elle faisait la promotion de Nights in Rodanthe, elle exprima sa frustration d’être toujours stéréotypée et affirma "qu’elle essayait de décrocher un rôle vraiment antipathique. J’ai besoin d’être une salope, et j’ai besoin de jouer une comédie. J’ai décidé. Plus de Melle Brave Fille." L’actrice a même pensé à quitter le cinéma pour passer plus de temps avec sa famille si elle ne décrochait pas ce genre de rôles. Elle dit dans une interview, "Je ne peux rien faire officiellement. Mes agents ne me laisseront pas faire. Entre vous et moi, je n’ai rien d’autre en vue."
En 2010, Diane Lane fut la vedette de Secretariat, un film Disney sur les relations entre le cheval vainqueur de la Triple Couronne en 1973 et son propriétaire, Penny Chenery, que Diane Lane incarnait. Diane Lane incarna Martha Kent dans Man of Steel de Zack Snyder, la dernière aventure de Superman sortie en salles le 14 juin 2013. Zack Snyder dit du casting, "Nous sommes ravis d’avoir Diane pour le rôle parce qu’elle peut faire passer la sagesse et l’émerveillement d’une femme dont le fils a des pouvoirs au-delà de son imagination." Diane Lane reprendra ce rôle dans la suite annoncée.
Suite à Secretariat, Diane Lane fut la vedette de Cinema Verite, un film de la HBO au sujet de l’élaboration de la première émission de télé-réalité, An American Family. Diane Lane fut nominée pour un Emmy, un Screen Actors Guild, un Satellite et un Golden Globe pour son interprétation de Pat Loud.
En 2012, elle revint à ses racines théâtrales et fut la tête d’affiche de Sweet Bird of Youth, la pièce de Tennessee Williams, au Goodman Theatre. Elle y incarnait la princesse Kosmonopolis, une star déclinante d’Hollywood, face à Finn Wittrock, qui interprétait Chance, son gigolo. Ce fut la première fois qu’elle retournait sur les planches depuis 1989, quand elle incarna Olivia dans la pièce de William Shakespeare, Twelfth Night à l’American Repertory Theatre de Cambridge, Massachusetts. La même année elle fut au générique du film documentaire Half the Sky: Turning Oppression into Opportunity for Women Worldwide, dont les premières diffusions eurent lieu les 1 et 2 octobre 2012 sur PBS . Le film montrait des femmes et des jeunes filles vivant dans d’extrêmes difficultés et faisant bravement face pour les combattre.
Quatre jours avant le vote du New York Film Critics Circle en 2002, Diane Lane fut gratifiée d’un hommage par le Film Society of Lincoln Center. Un jour avant cela, Adrian Lyne organisa une réception en honneur de l’actrice au Four Seasons Hotel. Les critiques et les membres du jury furent invites aux deux cérémonies. Elle remporta le National Society of Film Critics, le New York Film Critics Circle et fut nominée pour un Golden Globe et l’oscar de la meilleure actrice. En 2003, elle fut nommée ShoWest's 2003 Female Star of the Year, et fut la corécipiendaire du titre de Femme de l’Année pour sa contribution à l’industrie du divertissement.
Diane Lane rencontra l’acteur Christopher Lambert à Paris alors qu’elle faisait la promotion de The Cotton Club en 1984. Ils eurent une brève aventure et se séparèrent. Ils se rencontrèrent de nouveau à Rome pour faire un film ensemble, After the Rain, et au bout de deux semaines, ils étaient de nouveau en couple. Diane Lane et Christophe Lambert se marièrent le 29 octobre 1988 à Santa Fe, Nouveau Mexique. Ils eurent une fille, Eleanor Jasmine Lambert (née le septembre 1993) et ils divorcèrent après une séparation prolongée le 1er mars 1994. Diane Lane se fiança alors à l‘acteur Josh Brolin en juillet 2003 et ils se marièrent le 15 août 2004. Le 20 décembre de la même année, elle appela la police après une altercation avec son mari et il fut arrêté pour violences conjugales. Diane Lane réfuta cependant les faits auprès de la presse et le porte-parole du couple décrivit l’incident comme « mineur ». Diane Lane est aussi impliquée dans plusieurs oeuvres caritatives, dont Heifer International, qui lutte contre la faim dans le monde et Artists for Peace and Justice, une organisation hollywoodienne qui vient en aide à Haiti. Cependant, elle essaye de ne pas attirer l’attention sur son travail au sein de ces œuvres caritatives : "Parfois je donne de mon temps. Parfois je donne financièrement, mais je pense que tout cela doit rester anonyme. Je ne veux pas passer pour une fanfaronne."

Sa contribution au western :

Cattle Annie and Little Britches de Lamont Johnson (1981), Jenny (Little Britches)
Lonesome Dove, Lorena Wood dans les 4 épisodes de la mini-série (1989)
Wild Bill de Walter Hill (1995), Susannah Moore
Le Virginien, TV film de Bill Pullman (2000), Molly Stark

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par DEMERVAL le 17 juil. 2020 15:42, modifié 1 fois.

lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8090
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Diane Lane (1965- )

Messagepar lerebelle » 26 sept. 2013 16:19

Maintenant un canon de plus de 48 ans, merçi Demerval. R :wink:

DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9657

Re: Diane Lane (1965- )

Messagepar DEMERVAL » 26 sept. 2013 16:59

C'est marrant, je suis en train de regarder sur Canalsat, le film Infidèle et je peux t'assurer que c'est vraiment un canon et à 48 ans elle est toujours aussi attirante!!! Assurément l'une des plus belles actrices actuelles.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité