Veronica Lake (1922-1973)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10240

Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar DEMERVAL » 25 sept. 2013 13:13

Veronica Lake naquit Constance Frances Marie Ockelman, le 14 novembre 1922 à Brooklyn, New York. Son père, Harry E. Ockelman, de descendance irlando-danoise, travailla pour une compagnie pétrolière à bord d’un bâteau. Son père décéda lords d’une explosion industrielle à Philadelphie en 1932 alors qu’elle avait 10 ans. Sa mère, née Constance Charlotta Trimble (1902–1992 de descendance irlandaise), se remaria alors, un an plus tard, avec un ami de la famille, Anthony Keane, un journaliste chargé des potains artistiques, et Veronica Lake porta alors son nom.
Veronica Lake vécut à Saranac Lake, New York et fréquenta la St. Pius High School. Elle fut envoyée à Villa Maria, une école catholique réservée aux filles sise à Montreal, Canada, de laquelle elle fut renvoyée. La famille Keane déménagea plus tard à Miami, Floride. Veronica Lake fréquenta alors la Miami Senior High School de Miami, où elle était célébre pour sa beauté. Elle eut une enfance troublée et souffrit de schizophrénie, selon les dires de sa mère.
En 1938 Veronica Lake déménagea avec sa mère et son beau-père à Beverly Hills, où sa mère l’inscrivit à la Bliss-Hayden School of Acting. Sa première apparition à l’écran date de 1939 pour un film de la RKO, Sorority House, film dans lequel elle avait un petit rôle aux côtés d’autres étudiants. D’autres rôle similaires suivirent dont, All Women Have Secrets et Dancing Co-Ed. Durant le tournage de Sorority House, le réalisateur, John Farrow, remarqua la manière qu’elle avait d’avoir toujours une mèche de cheveux recouvrant son oeil droit, créant ainsi un air mystérieux et améliorant sa beauté naturelle. Elle fut ensuite introduite, encore adolescente auprès du producteur de la Paramount, Arthur Hornblow, Jr. Il changea son nom en Veronica Lake parce que le nom de Lake évoquait ses yeux bleus.
La RKO, par la suite, renonça à son contrat. Elle épousa le directeur artistique John S. Detlie, de 14 ans son aîné, en 1940. Un petit rôle dans une comédie, Forty Little Mothers, attira, de manière fortuite, l’attention. En 1941 elle signa un contrat de longue durée avec Paramount Pictures.
Le 21 août 1941, elle donna naissance à son premier enfant, Elaine Detlie. Le déclic intervint en 1941 dans I Wanted Wings, un film à succès dans lequel Veronica Lake interprétait le second rôle féminin et dans lequel, il est raconté que Veronica vola, scène par scène, les parties des autres actrices. Ce succès fut suivi par Hold Back the Dawn, plus tard la même année. Elle décrocha des rôles en vedette dans quelques films populaires supplémentaires comme : Les Voyages de Sullivan, Tueur à Gages, Ma Femme est une Sorcière, La Clé de Verre, et Celles que Fiers nous Saluons. René Clair, le réalisateur de Ma Femme est une Sorcière, dit de Veronica Lake "Elle était une fille très douée, mais elle ne croyait pas en elle."
Pour un court moment au début des années 1940, Veronica Lake fut considérée comme l’une des stars les plus rentables d’Hollywood. Elle acquit la gloire grâce à son association avec l’acteur Alan Ladd. Au début, le couple fut simplement réuni pour des considérations physiques : Alan Ladd ne mesurait qu’1m65 et la seule actrice de la Paramount d’alors, assez petite pour lui être associée, était Veronica Lake, qui culminait tout juste à 1m51. Ils devaient faire quatre films ensemble.
La mèche rebelle de sa chevelure blonde tombant sur les épaules, photographiée pour le compte d’une campagne publicitaire, devait lui créer son image iconique, qui devait être largement imitée. Durant la seconde guerre mondiale, Veronica Lake changea son image de marque pour inciter les femmes travaillant pour l’industrie de guerre américaine à adopter des coupes de cheveux plus pratiques et plus sûres, malgré le fait qu’en faisant la même chose, elle pouvait mettre à mal sa carrière.
Bien que populaire auprès du public, Veronica Lake avait une personnalité très complexe et avait acquis une réputation de vilain petit canard quand il s’agissait de travailler avec elle. Eddie Bracken, sa co-star dans Au Pays du Rythme, est censé avoir dit, "Elle était surnommée 'La Sorcière' et elle méritait cette appellation." Dans ce film, Veronica Lake chantait, en groupe, une chanson parodiant son style de coiffure, "A Sweater, A Sarong and a Peekaboo Bang", avec Paulette Goddard et Dorothy Lamour. Joel McCrea, sa co-star dans Les Voyages de Sullivan, déclina le rôle de co-star dans Ma Femme est une Sorcière en se justifiant, "La vie est trop courte pour tourner deux films avec Veronica Lake."
Sa carrière tituba avec le rôle antipathique de l’espionne nazie, Dora Bruckman dans The Hour Before the Dawn (1944). Durant le tournage, elle trébucha sur un câble d’éclairage alors qu’elle était enceinte et fit une hémorragie. Elle se remit mais son second enfant, William, naquit prématurément le 8 juillet 1943, décédant une semaine plus tard d’un empoisonnement urémique. Fin 1943, son premier mariage se termina par un divorce. Pendant ce temps, des critiques acerbes de The Hour Before Dawn inclurent aussi des critiques sur son accent allemand non convainquant. Néanmoins, Veronica Lake gagnait $4,500 par semaine avec son contrat signé auprès de la Paramount.
Elle avait commencé à boire plus lourdement durant cette période et on commença à refuser de travailler avec elle. Paramount ne lui fit alors malheureusement tourner que des films oubliés. Une seule exception notable, Le Dahlia Bleu (1946), dans lequel elle était de nouveau réunie avec Alan Ladd. Durant le tournage, le scénariste, Raymond Chandler, l’affubla du surnom de "Moronica Lake".
La Paramount décida de ne pas renouveler son contrat en 1948.
Elle épousa le réalisateur Andre De Toth en 1944 et en eut un fils, Andre Anthony Michael De Toth, connu comme Michael De Toth (25 octobre 1945 – 24 février 1991) et une fille, Diana De Toth (née le 16 octobre 1948). Veronica Lake fut poursuivie par sa mère pour le versement d’une pension alimentaire en 1948.
Veronica Lake décrocha son brevet de pilote en 1946 et était capable de voler en solo de Los Angeles à New York.
Après un seul film pour la 20th Century Fox, La Furie des Tropiques (1949), sa carrière s’effondra. Entre 1949 et 1951 elle n’apparut que dans un dernier film (Stronghold, qu’elle qualifiera plus tard de navet), se déclara en banqueroute personnelle et divorça d’André de Toth. Les services fiscaux lui saisirent le reste de ses biens pour taxes impayées.
Veronica Lake se tourna vers la télévision et le théâtre et en 1955 épousa le compositeur Joseph A. McCarthy. Après une fracture de la cheville en 1959, elle fut dans l’incapacité de continuer à travailler comme actrice. Elle divorça de McCarthy, après quoi elle vécut dans des hôtels minables à Brooklyn et New York City et fut arrêtée à plusieurs reprises pour ivresse publique et conduite irrespectueuse. Un journaliste du New York Post la retrouva, travaillant comme barmaid au Martha Washington Hôtel de Manhattan. Au début, Veronica Lake affirma qu’elle était une invitée de l’hôtel avant, peu de temps après, d’admettre finalement qu’elle employée au bar. Le journaliste rapporta l’anecdote à l’ensemble des media, ce qui lui permit de faire quelques apparitions à la télévision et sur les planches, notamment hors-Broadway dans la reprise de Best Foot Forward. (son contrat coincida avec le départ de Liza Minnelli et les deux actrices travaillèrent brièvement ensemble). En 1966, elle fut brièvement une animatrice de télévision à Baltimore, Maryland, tout en tournant un rôle largement oublié dans le film, Footsteps in the Snow.
Sa santé mentale et physique déclinait inexorablement. Vers la fin des années 1960, Veronica Lake était à Hollywood, Floride, apparemment immobilisée par la paranoia (affirmant notamment qu’elle était traquée par le FBI). Elle passa une courte période en Angleterre, où elle apparut dans les pièces de théâtre, Madame Chairman et Un Tamway Nommé Désir.
Quand son autobiographie, Veronica: The Autobiography of Veronica Lake (Bantam, 1972) fut publiée, elle fit la promotion du livre en accordant une interview mémorable sur le Dick Cavett Show, ainsi que dans un épisode de To Tell the Truth dans lequel un panel devait deviner laquelle des trois femmes déguisées était "la vraie" Veronica Lake. Deux des panélistes, Bill Cullen et Peggy Cass, furent disqualifés parce qu’ils la connaissaient. Avec les recettes, elle co-produisit et fut la vedette de son dernier film, Flesh Feast (1970), un film d’horreur à très petit budget. Elle déménagea ensuite en Grande-Bretagne, où elle eut brièvement mariée à un capitaine au long cours anglais, Robert Carleton-Munro, avant de repartir aux Etats-Unis en 1973, après avoir demandé le divorce.
Veronica Lake y fut immédiatement hospitalisée. Bien qu’elle fit une impression positive et enjouée sur les infirmières qui la soignèrent, elle était apparemment étrangère à ses trois enfants, particulièrement ses filles. Elaine Detlie fut connue sous le pseudonyme d’Ani Sangge Lhamo après être devenue un membre de la foi Subud en Nouvelle Zélande. Diana devint une secrétaire de l’ambassade des Etats-Unis à Rome dans les années 1970. Michael De Toth resta avec sa mère tout au long des années 1960 et 1970. Il épousa Edwina Mae Niecke. Quand Veronica Lake décéda, il réclama le corps de sa mère.
Veronica Lake décéda le 7 juillet1973, des suites d’une hépatite et de dysfonctionnements rénaux (complications de son alcoolisme) à Burlington, Vermont, où sa mort fut certifiée par le Dr. Wareen Beeken au Fletcher Allen Hospital et où elle fut entrevue par de nombreux membres du personnel durant les deux semaines qu’elle passa à l’hôpital. Une rumeur persiste, affirmant qu’elle serait décédée à Montréal, rumeur qui franchit les frontières du Vermont. Le register des décès du Vermont confirme cependant qu’elle décéda à Burlington, Vermont. Comme elle l’avait demandé, ses cendres furent répandues au large des côtes des Iles Vierges. Un service funébre eut lieu à Manhattan, mais seul son fils et une poignée d’étrangers y assistèrent.
En 2004 quelques cendres de Veronica furent, semblerait-il, retrouvées dans une boutique d’antiquités de New York. Son fils, Michael, décéda le 24 février 1991 à 45 ans à Olympia, Washington. Veronica Lake a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6918 Hollywood Boulevard pour sa contribution à l’industrie du film. Elle demeure encore aujourd’hui une star légendaire du cinéma et ses autographes et autres souvenirs continuent de se vendre à bons prix sur eBay et autres sites de vente en ligne.
Sa contribution au western se limite à un film : Femme de Feu d’André de Toth (1947), film dans lequel elle incarnait Connie Dickason.

Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6906
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar lafayette » 25 sept. 2013 13:56

Magnifique bout de femme! Quel tragique destin après les lumières de la célébrité!
J'ai trouvé cette superbe photo où elle réclame le silence...
Image
... sur ce blog qui lui est consacré : http://mykethemakeupguy.blogspot.fr/201 ... -lake.html

Au sujet de la mort également tragique de son fils :
"I can tell you that Andre Anthony Micheal de Toth III died on this Day in 1991. I was his caregiver... Andrea Anthony Micheal "Frog" de Toth had squamous cell cancer of the throat. He was creamated and his ashes dropped in the Puget Sound in the Olympia, Washington area."
Read more: http://wiki.answers.com/Q/Discuss:Andre ... z2fuB76mAe
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8083
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar lerebelle » 25 sept. 2013 14:09

Ce fut la premiere actrice dont je tombait amoureux vers l 'age de 12 ans apres avoir l' avoir vu dans le film diffusé à la télévision française, Ma femme est une sorciere , elle a disparue bien jeune et une vilaine fin. R

Avatar du membre
yves 120
Sorcier
Sorcier
Messages : 6516
Localisation : antibes juan les pins "

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar yves 120 » 25 sept. 2013 18:15

Une très belle biographie et non moins une très belle femme , " intelligente en plus " un top :D :applaudis_6:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

thyrex
Cowboy
Messages : 298

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar thyrex » 25 sept. 2013 20:59

Perso, je l'avais découverte dans un programme tv des années 80, il lui consacrai un article avec une superbe photo publicitaire (pleine page) pour "ma femme est une sorcière".
Je dois avoir une trentaine de revues avec elle en couv.
Il faut que je vous fasse des photos car franchement il y a des revues avec des couvertures magnifiques.

En tous cas, merci pour cette bio

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6906
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar lafayette » 26 sept. 2013 0:21

Merci Thyrex, nous attendrons les photos de cette actrice belle à croquer! :applaudis_6:
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15145
Localisation : Canada
Contact :

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar metek » 27 sept. 2013 0:28

Image

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15145
Localisation : Canada
Contact :

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar metek » 27 sept. 2013 0:29

Veronica Lake dans Sullivan's Travels (Paramount, 1941)

Image

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15145
Localisation : Canada
Contact :

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar metek » 27 sept. 2013 1:51

Image

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6906
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar lafayette » 27 sept. 2013 3:41

Elle avait une sacrée chevelure!
Mais en Gavroche elle était craquante aussi!

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Modifié en dernier par lafayette le 27 sept. 2013 3:42, modifié 1 fois.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15145
Localisation : Canada
Contact :

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar metek » 27 sept. 2013 20:54

Image

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15145
Localisation : Canada
Contact :

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar metek » 27 sept. 2013 23:41

Image

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15145
Localisation : Canada
Contact :

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar metek » 28 sept. 2013 2:22

Image

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6906
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar lafayette » 28 sept. 2013 6:55

La voilà la jolie sorcière du site! :)

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

thyrex
Cowboy
Messages : 298

Re: Veronica Lake (1922-1973)

Messagepar thyrex » 29 sept. 2013 16:54

superbes photos :D

comme promis quelques couv de revues des années 40 avec la belle

ImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités