Patsy Kelly (1910-1981)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8387

Patsy Kelly (1910-1981)

Messagepar DEMERVAL » 12 sept. 2013 17:16

Patsy Kelly naquit Sarah Veronica Rose Kelly le 12 janvier 1910 à Brooklyn, New York de parents immigrés irlandais, John et Delia Kelly. Alors qu’elle voulait devenir pompier, elle fut obligée de prendre des cours de danse et dès l’âge de 13 ans, elle fut assez performante pour donner des cours rémunéré de claquettes à l’école.
Patsy Kelly fit ses débuts à Broadway en 1928. En 1930 et 1931, elle se produisit pour le producteur Earl Carroll dans ses populaires shows musicaux Sketches et Vanities. Elle apparut aussi sur les planches aux côtés du populaire comique Frank Fay. Durant une des représentations elle arriva au théâtre en retard, et Frank Fay était déjà sur scène. Patsy Kelly expliqua à Frank Fay et à l‘auditoire, qu’elle venait d’un concours de beauté. Fay improvisa, "Vous n’y étiez pas attendu, n’est-ce pas?" Patsy resta plusieurs saisons avec Fay jusqu’à ce que celui-ci la renvoya.
Patsy Kelly, comme d’autres acteurs new-yorkais, fit ses débuts devant le grand écran dans un court métrage de la Vitaphone tourné à New-York. En 1933 le producteur Hal Roach loua les services de Patsy pour jouer aux côtés de Thelma Todd dans une série de courts métrages comiques. (Kelly remplaça ZaSu Pitts, qui avait quitté Hal Roach après une dispute sur son salaire.) Les courst métrages de Todd et Kelly façonnèrent l’image de Patsy Kelly: une impétueuse et marrante jeune femme qui, fréquemment écrasait les manières pompeuses des autres acteurs. Plus tard, dans ces séries, Patsy Kelly put faire étalage de ses qualités de danseuse. Patsy Kelly fit 35 courts métrages avec Thelma Todd avant que celle-ci ne décéda en 1935. Pert Kelton puis Lyda Roberti la remplaçèrent mais cette dernière décéda à son tour d’un malaise cardiaque en 1938.
Quand la popularité de ce genre de courts métrages déclina, Patsy fit la transition vers des films plus longs, y interprétant souvent des rôles d’ouvrières dans des comédies et des films musicaux. Un de ses rôles les plus mémorables fut celui d’ Etta, la cuisinière, dans la comédie cinq fois nominée, Madame et son Clochard.
En dehors de l’écran, la conduite à quiproquos de Patsy Kelly l’amena à être lourdement éjectée des bars privés et des restaurants. A une époque où être ouvertement homosexuelle n’était pas socialement acceptable, Kelly était ouverte au sujet de sa sexualité. Occasionnellement, elle devait franchement admettre en public et avec une réelle candeur, qu’elle était une « gouine ». Durant les années 1930, elle admit au Motion Picture Magazine qu’elle vivait, depuis plusieurs années, avec l’actrice Wilma Cox et n’avait aucune intention de se marier. Elle affirma plus tard avoir eu une relation avec l’actrice Tallulah Bankhead alors qu’elle travaillait à ses côtés comme son assistante.
Par 1943 les producteurs de films avaient pris leurs distances avec l’électron libre Kelly et elle ne put trouver du travail que pour Producers Releasing Corporation, la plus petite et la plus pauvre des compagnies cinématographiques. Ses derniers rôle en vedette eurent lieu dans deux comédies de PRC, My Son, the Hero et Danger! Women at Work, toutes deux sorties en 1943. Patsy Kelly devait quitter Hollywood et ne pas refaire d’autre film avant 17 ans.
Elle devint occasionnellement une femme de ménage et l’amante sporadique de Tallulah Bankhead, clamant haut et fort que tout homme qui serait attiré par elle devait réellement être un « lesbien ».
A la télévision elle apparut dans des séries importantes comme Des Agents Très Spéciaux, The Dick Van Dyke Show, Les Mystères de l’Ouest et Alfred Hitchcock Presents, ainsi que dans des pilotes invendus. Elle fit aussi une apparition mémorable dans la peau de Laura-Louise dans le thriller Rosemary's Baby (1968), réalisé par Roman Polanski, aux côtés des acteurs vétérans Sidney Blackmer, Ruth Gordon et Maurice Evans.
Elle retourna sur les planches à Broadway en 1971 pour la reprise de No, No, Nanette avec Ruby Keeler et Helen Gallagher. Patsy Kelly eut un énorme succès dans le rôle de la spirituelle danseuse de claquettes et remporta en 1971 le Tony Award de la meilleure comédienne dans un second rôle. Elle rencontra le même succès l’année suivante et fut de nouveau nominée pour Irene avec Debbie Reynolds. Patsy Kelly interpréta la femme de ménage, Mrs. Schmauss en 1976 dans le film Freaky Friday avec en stars Jodie Foster et Barbara Harris.
Elle fit sa dernière apparition dans un film en 1979 dans la comédie de Disney, The North Avenue Irregulars, aussi aux côtés de Barbara Harris, et Cloris Leachman, Edward Herrmann et Karen Valentine.
Patsy Kelly décéda le 24 septembre 1981 à 71 ans à Woodland Hills, Californie d’un cancer. Pour sa contribution à l’industrie du film, elle a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6669 Hollywood Boulevard. Elle est enterrée au Calvary Cemetery de New York.
Sa contribution au western :
Madame et son Cow-boy de H.C. Potter (1938), Katie Callahan
Sacramento de William C. McGann (1942), Helga
26 Men, un épisode, “The Last Kill” (1959)
Laramie, un épisode, Bea dans “The Legend of Lily” (1959)
Laredo, un épisode, Abbie Heffernan dans “A Question of Guilt” (1967)
Les Mystères de l’Ouest, deux épisodes, Prudence Fortune dans « The Night of the Big Blast » (1966) et Mme Bancroft dans « The Night of the Bogus Bandits » (1967)
Bonanza, un épisode, Mme Neeley dans « A Girl Named George » (1968)

Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
LordDécadent
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1288
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Patsy Kelly (1910-1981)

Messagepar LordDécadent » 03 juin 2020 14:39

Image
"Laredo:A Question of Guilt" en 1967.



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lasso et 1 invité