Esther Howard (1892-1965)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8177

Esther Howard (1892-1965)

Messagepar DEMERVAL » 29 juil. 2013 16:29

Esther Howard était une actrice de genre qui pouvait interpréter une large palette de seconds rôles, de la célibataire croqueuse d’hommes à la criminelle amorale. Elle apparut dans plus de 100 films durant ses 23 ans de carrière.
Esther Howard naquit à Helena, Montana le 4 avril 1892 et fit ses débuts sur Broadway en 1917, dans la pièce intitulée Eve's Daughter, qui ne fut pas un succès. Néanmoins, Esther Howard continua à apparaître régulièrement sur le Great White Way pendant les 12 années qui suivirent, se produisant dans des comédies et des shows musicaux jusqu’en 1929, date à laquelle elle apparut dans la distribution de The New Moon, une comédie musicale de Sigmund Romberg, qui fut sa dernière prestation sur Broadway.
En 1930, Esther Howard changea son centre d’intérêt pour le cinéma, en apparaissant dans un court métrage de la Vitaphone, The Victim. De cette expérience jusqu’à sa retraite en 1952, Esther Howard travailla régulièrement – elle apparut dans au minimum un film chaque année de sa carrière et généralement plus. Elle était souvent employée dans des rôles de douairière obsédée par le sexe ou de vieilles sorcières décrépites et fut célébrée pour sa polyvalence et sa face expressive. Parmi ses rôles les plus notables, on peut citer : "Mrs. Stillman" dans The Iron Master en 1933, "Jessie Florian" dans Adieu Ma Belle d’après Raymond Chandler avec Dick Powell (1944), une meurtrière dans le film de Laurel and Hardy, Le Grand Boum (1944), Mme Kraft, déterminée à résoudre un meurtre, dans Né pour Tuer (1947) et la mère de Kirk Douglas dans le film de nombreuses fois nominé aux Oscars, Le Champion (1949).
Au début des années 1940, Esther Howard fit partie de l’officieuse écurie d’acteurs de genre de Preston Sturges, apparaissant dans 7 films écrits et réalisés par le réalisateur. Ses prestations dans les films de Preston Sturges furent parmi ses meilleures, et tout particulièrement celle de l’épouse du "Wienie King" dans Madame et ses Flirts (1942).
A partir de 1937, Esther Howard fut une actrice régulière dans des courts métrages de la Columbia Pictures, où elle était souvent la partenaire d’Andy Clyde. Son dernier film fut un court métrage de la Columbia, Caught on the Bounce (1952), dans lequel elle incarnait la tante de Joe Besser.
Esther Howard décéda d’une crise cardiaque à Hollywood, Californie le 8 mars 1965, à 72 ans. Elle fut enterrée au Forest Lawn Memorial Park de Glendale, Californie.
Sa filmographie westernienne :
Annie du Klondike de Raoul Walsh (1936), Fanny Radler
La Ruée Sauvage de James P. Hogan (1938), Madame
Ride, Cow-boy, Ride de George Amy (1939), Cactus Kate Ramsey
The Lady from Cheyenne de Frank Lloyd (1941), une propriétaire
Jackass Mail de Norman Z. McLeod (1942), une danseuse
Le Traître du Far West de Stuart Gilmore (1946), la mère d’un élève
Rose of Cimarron de Harry Keller (1952), Ma Bruce

Image
Image
Image
Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités