Gladys George (1900-1954)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7041

Gladys George (1900-1954)

Messagepar DEMERVAL » 01 juil. 2013 18:19

Une des plus fines actrices d’Hollywood des années 1930 et 1940, ayant eu malheureusement une carrière assez courte, Gladys George naquit quasiment sur la route au sein d’une famille d’acteurs anglais qui faisait des tournées avec une troupe shakespearienne originaire de Patten, Maine, ville où elle naquit (bien que née en 1900, d’autres sources moins crédibles établirent plus tard qu’elle était née le 13 septembre 1904). Ses parents habitaient aux Etats-Unis, et, dès qu’elle eut trois ans, ils formèrent une famille théâtrale pour le vaudeville-The Three Clares (le deuxième prénom de Gladys qui était née Gladys Clare Evans). Depuis cette date, Gladys ne quittera plus le métier d’actrice. Avec l’expérience, elle développa un intérêt pour le théâtre et dès l’âge de 10 ans, se produisit sur Broadway. En 1918, elle apparut dans l’adaptation originale de la pièce "The Betrothal", la vedette en étant Isadora Duncan. Son expérience communautaire, s’accorda avec son talent naturel et son visage pour exprimer autant les émotions d’un grand pathétisme que les rôles plus profonds ou plus mondains. Elle fut entre de bonnes mains quand elle travailla sur Broadway avec la fameuse star, Pauline Frederick, qui fit fortune sur la Great White Way et avec sa troupe itinérante. La carrière de Pauline Frederick prit une nouvelle dimension quand elle tourna également au cinéma (1915) et Gladys George fut probablement influencée par elle. Gladys George commença sa carrière au temps du muet avec le rôle de la jeune fille romantique dans Red Hot Dollars (1919) et avant 1921 était déjà devenue un premier rôle ou un grand second rôle, selon les films. Mais ensuite, elle fut gravement brulée dans un accident, ce qui assombrit sa jeune carrière. Elle revint alors au théâtre et se maria pour la première fois avec Ben Erway le 31 mars 1922.

Par 1934 elle avait un nouveau mari, un riche industriel millionnaire, Edward Fowler qui fut capable de promouvoir sa carrière. Un simple mois après le début des représentations "Queer People" sur Broadway, Gladys George quitta le troupe avec l’opportunité de faire un test pour la Paramount Pictures. Cette information transpire,mais ce fut la MGM qui la fit signer un contrat. Son premier film fut sans surprise une adaptation de la pièce Straight Is the Way (1934). Le film fut une curiosité puisqu’il mettait en scène une famille de juifs new-yorkais (ce qui était un sujet inusuel) qui dealeait avec des gangsters. Dans ce premier film parlant, Gladys George qui incarnait la bavarde mauvaise fille, put afficher ses capacités vocales. Dans sa vie personnelle, elle avait aussi un talent particulier pour faire la fête, sans cracher sur l’alcool et les amants.Elle n’avait été mariée avec Edward Fowler qu’une année quand il la trouva en compagnie d’un des acteurs principaux de la comédie qu’elle jouait alors sur Broadway, à savoir "Personal Appearance". Ironiquement, elle y jouait une femme qui faisait la bringue et qui croquait les hommes, coincidence que la presse ne manqua pas de relever. Elle ne tourna pas son film suivant avant 1936, étant pour l’occasion prêtée à la Paramount, mais son cachet fut minable. Dans le rôle d’une mère luttant contre le monde entier, dans Valiant Is the Word for Carrie (1936), Gladys George crevait l’écran et fut nominée pour l’oscar de la meilleure actrice. Sa vraie avait peut-être quelque chose à voir avec son film suivant, La femme X (1937), où incarnait Jacqueline Floriot. Par coincidence Pauline Frederick avait joué le même rôle dans un film muet en 1920.

Bien que d’aucuns estimèrent que ce rôle marquait un tournant dans la carrière de Gladys, au contraire elle débordait de beauté et était en pleine forme pour le rôle de Madame du Barry dans Marie-Antoinette (1938) avec Norma Shearer. Mais l’année suivante, le changement physique était plus apparent dans le rôle de Panama Smith, la propriétaire du bar clandestin visible dans Les fantastiques années 20 (1939) avec sa célébre scène finale où James Cagney, blessé à mort, titubait sur les marches d’une église, après avoir été descendu par son vieux rival, Humphrey Bogart. Il descendait les escaliers dodelinant de droite et de gauche pour finalement tomber aux pieds de Gladys George qui s’agenouillait immédiatement à ses côtés pour dire à la police qui arrivait sur les lieux . "C’était un gros calibre". Dans les années 1940 Gladys George passa une année à Broadway et fit partie de la distribution de quelques films de séries B où elle alterna les rôles sympathiques avec les rôles plus recherchés. Elle jouait toujours juste mais les rôles qu’on lui attribuait n’avaient rien à voir avec ses capacités. Certains affirment que son plus grand rôle fut celui de la veuve du détective Miles Archer dans le légendaire Le faucon maltais (1941) avec de nouveau Humphrey Bogart. Il est cependant très difficile de la reconnaître dans ses habits noirs de deuil avec de plus le peu de mots qu’elle a à prononcer. Elle peut définitivement être reconnue pour d’autre rôles que celui-là !! La même année, elle eut un premier rôle comique, étalant ainsi sa palette qui allait des rôles réalistes aux rôles de femmes au coeur tendre avec le Dead End Kids dans Hit the Road (1941).

Mais le rôle qui se détacha durant cette décennie fut ironiquement très petit mais profondément subtil pour montrer combien elle excellait à montrer le pathétique de la condition humaine. Ce film était le grand classique du cinéma de l’immédiat après-guerre, Les plus belles années de notre vie (1946). Dans le rôle d’ Hortense Derry elle incarnait la seconde épouse du vieillissant loser Pat Derry, interprété avec une égale sympathie par Roman Bohnen. Ils vivaient dans un dénuement complet dans un quasi taudis sous un autopont. Tandis que deux soldats de retour de la guerre, Fredric March et le merveilleux acteur novice, le vétéran de la marine, Harold Russell, vivaient dans un confort de classe moyenne, Fred Derry (Dana Andrews qui incarne manifestement l’un de ses plus grands rôles) retournait auprès de son père, amèrement résigné et auprès de sa désespérément calme mais loyale épouse sans être pour le moins du monde honteux d’eux mais en s’étant fait une raison. Gladys George, d’aspect négligé mais un peu maquillée, serrant fortement sa vieille robe, était patiemment dans l’attente du retour de son fils, Dana Andrews. Elle sauvegardait la dignité de la famille éreintée par les efforts mais malgré son âge avançant, essayait encore de rayonner de manière charmante, comme elle le faisait autrefois, en dispensant de rapides sourires afin de rendre leur univers plus vivable.

Excepté dans Boulevard des passions(1949) où elle rayonne encore de passion, Gladys George n’eut plus que quelques petits rôles à la télévision au début des années 1950. Elle était usée par la dure vie et les sérieuses affections dont elle souffrait : cirrhose du foie, cancer avancé de la gorge et diverses maladies du cœur. Bien qu’elle soit supposée être décédée d’une crise cardiaque le 8 décembre 1954, il y eut des soupçons de suicide par overdose de somnifères, triste fin pour son histoire.
Sa contribution au western se résume en deux films : The Lady from Cheyenne de Frank Lloyd (1941) dans le rôle d’Elsie et La Ville d’Argent de Byron Haskin (1951) dans le rôle de Mme Barber. Elle tourna aussi en 1954 un épisode de la série Hopalong Cassidy intitulé « Grubstake ».

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7181
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Gladys George (1900-1954)

Messagepar Sitting Bull » 01 juil. 2013 18:48

Image
(Dans "Marie-Antoinette" - 1936)

Image

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités