Shelley Duvall (1949- )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10429

Shelley Duvall (1949- )

Messagepar DEMERVAL » 14 juin 2013 17:15

Shelley Duvall est née le 7 juillet 1949 à Houston, Texas, le fille d’un courtier en biens immobiliers, Bobbie Ruth Crawford née Massengale et d’un avocat, Robert Richardson Duvall. Elle a trois frères, Scott, Shane et Stewart.
Elle fut écolière à la Sinclair Elementary School (HISD). Diplômée de la Houston's Waltrip High School, elle travaillait comme vendeuse en produits cosmétiques chez Foley's à Houston quand elle fut remarquée lors d’une soirée par des découvreurs de talents qui recherchaient des actrices pour le film de Robert Altman, Brewster McCloud (1970). Elle n’a aucun lien de parenté avec Robert Duvall.
Shelley Duvall fit ses débuts en interprétant l’amoureuse non conformiste de Brewster, incarné par Bud Cort dans Brewster McCloud. Robert Altman fut si impressionné par Shelley Duvall qu’il la mit au générique de ses films suivants, John McCabe (1971), Nous Sommes Tous des Voleurs (1974) et Nashville (1975).
En 1977, Shelley Duvall reçut le premier prix d’interprétation féminin au festival de Cannes, et le prix ce la Los Angeles Film Critics Association pour son interprétation de la désillusionnée Millie Lammoreaux dans 3 Women de Robert Altman. La même année, elle apparut dans Annie Hall dans le rôle de l’amour d’un soir de Woody Allen, et fut l’invitée d’un épisode du Saturday Night Live.
Son rôle suivant fut celui de Wendy Torrance face à Jack Nicholson dans le film de Stanley Kubrick, The Shining (1980). Jack Nicholson affirme dans le documentaire Stanley Kubrick: A Life in Pictures que c’était merveilleux de travailler avec Kubrick mais qu’il était un tout autre réalisateur avec Shelley Duvall. A cause de la nature hautement méthodique de Stanley Kubrick, la photographie principale prit un an pour être complétée. Peut-être que l’exemple le plus notoire de cette nature méthodique de Kubrick fut le tournage de la scène de la batte de base-ball qui nécessita 127 prises, ce qui battit le record du monde de la scène qui mit le plus de temps à être tournée. Stanley Kubrick et Shelley Duvall se querellaient souvent bien que plus tard Shelley Duvall admit qu’elle avait plus appris en tournant The Shining avec Kubrick qu’avec tous les autres réalisateurs avec qui elle avait tourné jusque là.
En janvier 1979, Robert Altman lui offrit le rôle dont il pensaitqu’elle était née pour l’incarner: Olive Oyl dans l’adaptation cinématographique de Popeye. Shelley Duvall fut initialement réticente à accepter le rôle à cause de réminiscences de son enfance où elle était souvent surnommée "Olive Oyl" mais elle accepta finalement le rôle. Sa version de la chanson "He Needs Me" tirée du film Popeye fut présentée dans Punch-Drunk Love.
Suite aux succès rencontrés dans The Shining et Popeye, Shelley Duvall décrocha des seconds rôles dans Time Bandits (1981) de Terry Gilliam, Frankenweenie (1984) de Tim Burton et la comédie de Steve Martin, Roxanne (1987).
Durant le tournage de Popeye, Shelley Duvall montra à Robin Williams quelques-uns de ses livres de contes antiques illustrés qu’elle avait collectionné depuis l’âge de 17 ans. L’un d’eux était une vieille copie de The Frog Prince. Imaginant Robin Williams comme étant le parfait "Frog Prince", elle créa sa propre compagnie de production, la Platypus Productions et approcha la chaîne TV Showtime avec l’idée de faire une série télévisée basée sur les contes de fées. Showtime adopta le projet et commença à diffuser des épisodes de Faerie Tale Theatre en 1982. En 1985, elle créa Tall Tales & Legends, une autre série avec des épisodes d’une heure qui mettait en scène des acteurs another one-hour anthology series des épisodes d’une heure qui mettait en scène des acteurs hollywoodiens de renommée, avec Shelley Duvall servant de présentatrice, de productrice et occasionnellement de guest star. La série ne dura que 9 épisodes mais permit à Shelley Duvall d’être nominée pour un Emmy Award.
Quand Tall Tales and Legends prit fin en 1988, Shelley Duvall fonda une nouvelle compagnie de production appelée Think Entertainment pour développer des programmes et des TV films pour les chaînes cablées. Sous l’égide de Think Entertainment et Platypus Productions, elle créa Nightmare Classics, une troisième série anthologique pour Showtime. Elle y mettait en scène des histoires d’horreur bien connues d’auteurs comme Edgar Allan Poe. Contrairement aux deux autres séries, Nightmare Classics était réservée à un public adolescent et adulte. Ce fut la série la moins couronnée de succés, seuls 4 épisodes ayant été tournés. En 1992, Think Entertainment collabora avec la récemment créée Universal Family Entertainment pour créer la quatrième série de Showtime, Shelley Duvall's Bedtime Stories, qui mettaient en scène des adaptations d’histoires d’enfants avec des narrateurs célébres. Cette série lui ramena une deuxième nomination pour un Emmy.
Shelley Duvall produisit une cinquième série pour Showtime, Mrs Piggle Wiggle, avant de vendre Think Entertainment en 1993 et de se retirer de la production.
Shelley Duvall continua à faire des films pour le cinéma et la télévision durant toutes années 1990. En 1998, elle incarna la mère de Drew Barrymore dans la comédie Home Fries et la tante d’Hilary Duff dans le direct-to-video film pour enfants, Casper et Wendy. Elle retourna au film d’horreur avec La Malédiction de la Momie (1998), Le 4ème Etage (1999) et la comédie Boltneck (2000).
En 2000, elle interpréta la tante d’Haylie Duff dans le film indépendant, Dreams in the Attic, qui fut acheté par Disney Channel mais ne fut jamais programmé. Sa dernière apparition comme actrice fut un petit rôle dans le film indépendant Manna from Heaven. Après que sa maison de Los Angeles fut endommagée dans le tremblement de terre de Northridge en 1994, Shelley Duvall quitta la Californie et habite depuis principalement à Blanco, Texas.
Sa contribution au western se limite à deux films, réalisés par Robert Altman: John McCabe (1971) dans le rôle d’Ida Coyle et Buffalo Bill et les Indiens (1976) dans le rôle de Mme Grover Cleveland, l’épouse du président.

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10429

Re: Shelley Duvall (1949- )

Messagepar DEMERVAL » 17 juil. 2013 13:57

ImageImageImage


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité