Madeleine Carroll (1906-1987)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11676

Madeleine Carroll (1906-1987)

Messagepar DEMERVAL » 17 mai 2013 21:22

Cataloguée comme l'une des plus belles actrices du cinéma, elle fut aussi une femme courageuse!!! Edith Madeleine Carroll était une actrice anglaise, populaire dans les années 1930 et 1940. Au sommet de sa carrière, elle était l’actrice la mieux payée au monde, gagnant l’énorme salaire pour l’époque, de 250 000 dollars par an.
Madeleine Carroll naquit le 26 février 1906 au 32 de la rue à West Bromwich, Staffordshire. Elle sortit diplômée de l’Université de Birmingham, titulaire d’un B.A. degree. Elle professa un moment dans une école publique pour filles.
Madeleine Carroll fit ses débuts sur les planches dans une troupe itinérante avec la pièce, The Lash. Largement reconnue comme étant l’une des plus belles actrices de l’époque (elle remporta un concours de beauté pour commencer sa carrière dans l’industrie cinématographique), son allure d’aristocrate blonde et son style sophistiqué furent pour la première fois entrevus par le public dans The Guns of Loos en 1928. S’élevant rapidement au statut de star britannique, elle marqua de sa grâce des films populaires des années 1930 comme, Young Woodley, Atlantic, The School for Scandal et J’Etais une Espionne. Elle interpréta le rôle-titre de la pièce Little Catherine. Soudain, elle annonça qu’elle désirait se retirer de l’industrie du film pour dévouer sa vie à son mari, le premier des quatre qu’elle devait épouser.
Madeleine Carroll attira l’attention d’Alfred Hitchcock et, en 1935, fut l’une des premières blondes stéréotypées et sophistiquées que le réalisateur britannique devait employer dans Les 39 Marches, film basé sur le roman d’espionnage de John Buchan. Le film fit sensation et en même temps Madeleine Carroll. Citée par le New York Times pour sa performance, "charmante et habile", Madeleine Carroll fut alors beaucoup demandée, en partie, par Alfred Hitchcock lui-même, qui admit plus tard qu’il travailla très dur avec elle pour en sortir les qualités de vivacité et de sensualité qu’elles possédait en dehors de l’écran, mais qui parfois disparaissaient dès qu’elle était devant les projecteurs.
Des héroines d’Hitchcock, comme exemplarisées par Madeleine Carroll, le critique de films Roger Ebert dira un jour qu’elles "reflètaient les mêmes qualités encore et encore: Elles étaient blondes. Elles étaient glaciales et distantes. Elles étaient engoncées dans des costumes qui alliaient subtilement mode et fétichisme. Elles hypnotisaient les hommes, qui souvent avaient des handicaps physiques ou psychologiques." Alfred Hitchcock voulut la réunir avec son partenaire des “39 Marches”, Robert Donat, l’année suivante dans Quatre de l’Espionnage, un thriller d’espionnage basé sur le roman de W. Somerset Maugham. Cependant, les problèmes de santé récurrents de Robert Donat l’empêchèrent d’accepter le rôle et, à la place, Hitchcock la réunit avec John Gielgud.
Etant prête à assumer une popularité mondiale, Madeleine Carroll fut la première beauté britannique à se voir offrir un contrat majeur aux Etats-Unis; elle accepta un contrat lucratif avec Paramount Pictures. Elle fut la vedette face à Gary Cooper dans le film d’aventure Le Général est mort à l’Aube et avec Ronald Colman dans le succès du box-office de 1937, Le Prisonnier de Zenda. Elle s’essaya au film musical avec, On the Avenue (1937) face à Dick Powell, mais d’autres de ses films, dont One Night in Lisbon (1941) et La Blonde de mes Rêves (1942) avec Bob Hope, furent moins prestigieux. Elle fit son dernier film sous la direction d’Otto Preminger, dans L’Eventail de Lady Windermere, adapté du roman d’Oscar Wilde, Lady Windermere's Fan, en 1949.
Pour sa contribution à l’industrie du film, , Madeleine Carroll a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6707 Hollywood Blvd. Un monument commémoratif et une plaque furent dévoilées sur son maison natale à West Bromwich, pour marquer le centenaire de sa naissance. Son histoire est aussi celle d’une star qui, au sommet de sa popularité, laisse tout tomber, après que sa soeur fut tuée par un raid allemand durant la seconde guerre mondiale. Elle décida alors de travailler sur la ligne de front dans les trains de soldats pour la Croix Rouge en Italie – ce qui lui valut l’attribution de la Médaille de la Liberté par les Etats-Unis. Elle se vit aussi octroyer la Légion d’Honneur par la France, pour son infatigable travail à resserrer les liens entre la France et les Etats-Unis après la guerre.
Après que son unique sœur, Marguerite fut tuée lors du Blitz, elle changea radicalement ses priorités en abandonnant le cinéma pour se consacrer aux hôpitaux de campagne en tant qu’infirmière de la Croix Rouge. Elle servit dans le 61ème Hôpital de campagne à Foggia, Italie en 1944, où beaucoup de pilotes américains blessés étaient hospitalisés.
Durant la guerre, Madeleine Carroll donna son château aux alentours de Paris à plus de 150 orphelins adoptés. Elle finança aussi des groupes de jeunes personnes de Californie pour qu’elles tricotent pour ces orphelins. Dans le bulletin d’informations de la RKO-Pathé, elle fut filmée au château avec les enfants et le personnel portant lesdits vêtements, et elle, remerciant les californiens pour leur contribution.
Après la guerre, Madeleine Carroll resta en Europe et dirigea une émission de radio dont le but était de resserrer les liens entre la France et les Etats-Unis et d’aider à la réhabilitation des victimes des camps de concentration allemands. C’est à cette occasion qu’elle rencontra celui qui devait devenir son troisième mari, le producteur français Henri Lavorel. En 1946, elle se rendit brièvement en Suisse pour filmer un mauvais soap opera britannique, High Fury.
Profitant de son retour à Paris, elle créa avec son mari, une société de production et fit plusieurs documentaires en deux bobines pour promouvoir de meilleures relations entre les peuples. L’un d’entre –eux, « Children’s Republic » fut diffusé au festival de Cannes. Tourné dans un petit orphelinat de Sévres, il mettait l’accent sur les nombreuse vies d’enfants brisées par la guerre.
Elle devint citoyenne américaine en 1943. Madeleine Carroll décéda le 2 octobre 1987 d’un cancer du pancréas à Marbella, Espagne, à l’âge de 81 ans, exactement une semaine après que la disparition de sa co-star du Prisonnier de Zenda, Mary Astor. Elle fut initialement enterrée à Fuengirola, Málaga, Espagne mais en 1998 fut réenterrée au cimetière de Sant Antoni de Calonge en Catalogne, Espagne.
Sa contribution au western se limite aux « Tuniques Ecarlates » de Cecil B. De Mille (1940) où elle incarnait April Logan, aux côtés de Gary Cooper.

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1703

Re: Madeleine Carroll (1906-1987)

Messagepar Fabbordelais » 20 mai 2013 17:06

Selon moi, une grande actrice. Outre les Trente-Neuf Marches et Les Tuniques Ecarlates, je l'ai beaucoup aimé dans Le Prisonnier de Zenda.

DEMERVAL
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11676

Re: Madeleine Carroll (1906-1987)

Messagepar DEMERVAL » 20 mai 2013 17:27

Effectivement Fabbordelais, une très grande actrice hitcockienne et surtout une femme bien!!! On se rendra compte de sa beauté quand quelqu'un mettra quelques photos en ligne.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23865
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Madeleine Carroll (1906-1987)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 20 mai 2013 18:35

voilà voilà :wink:
Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
LordDécadent
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4322
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Madeleine Carroll (1906-1987)

Messagepar LordDécadent » 08 mai 2020 17:22

Image
"North West Mounted Police/Les Tuniques Ecarlates".


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : DEMERVAL et 2 invités