Clara Blandick (1880-1962)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8385

Clara Blandick (1880-1962)

Messagepar DEMERVAL » 09 mai 2013 21:31

Clara Blandick was an American actress. Her many film appearances include the role of Auntie Em in the 1939 film The Wizard of Oz.
Clara Blandick naquit Clara Dickey le 4 juin 1880 à bord du Willard Mudgett, un bâteau américain dont son père était le capitaine et qui était à quai à Hong Kong. Elle était la fille d’Isaac B. et de Hattie (Mudgett) Dickey. Ses parents s’établirent à Quincy, Massachusetts, aux alentours des années 1880.
Elle grandit à Boston et y rencontra le célébre acteur shakespearien, E. H. Sothern, avec qui elle apparut sur scène dans une adaptation de la pièce Richard Lovelace. Elle déménagea de Boston à New York City aux alentours de 1900, et décida de continuer dans le métier d’actrice. Elle fit sa première apparition en professionnelle en 1901, quand elle interpréta Jehanneton dans la pièce, If I Were King, qui fut représentée à 56 reprises au Garden Theatre (une ébauche du Madison Square Garden). Elle obtint la reconnaissance pour son rôle dans The Christian et fut décrite par les critiques comme étant une heroïne « délicate, petite et pleine de grâce ». En 1903 elle incarna Gwendolyn dans la première sur Broadway de la pièce de E. W. Hornung, Raffles The Amateur Cracksman face à Kyrle Bellew. Elle fit ses débuts au cinéma avec la Old Kalem company en 1908 et fit un certain nombre d’apparitions comme dans The Maid's Double en 1911. Clara Blandick perça finalement à Broadway en 1912, quand elle fut embaûchée pour incarner Dolores Pennington dans Widow By Proxy qui fut représentée 88 fois au début de 1913 au George M. Cohan's Theatre. Durant la même période elle apparut sur les planches de nombreux théâtres du Nord-Est Américain comme membre de la troupe de Sylvester Poli, The Poli Players.
Elle devait continuer à rencontrer le succès sur scène, y jouant dans de nombreux rôles en vedette, dont le rôle principal Madame Butterfly. Vers 1914 elle réapparut au cinéma, cette fois en interprétant Emily Mason dans le film Mrs. Black is Back.
Durant la première guerre mondiale, Clara Blandick effectua quelques missions volontaires pour les forces américaines en France. Elle continua aussi à jouer sur les planches et occasionnellement dans des films muets.
En 1924, elle remporta des éloges rarement égalées dans un second rôle de la pièce Hell-Bent Fer Heaven (pièce qui avait remporté le prix Pulitzer) qui fut représentée à 122 reprises au Klaw Theatre de New York.
En 1929, Clara émigra vers Hollywood. Au tournant des années 1930, elle était très connue aussi bien au théâtre que dans la sphère cinématographique comme actrice de second plan bien établie. Bien qu’elle décrocha des rôles comme celui d’Aunt Polly dans le film de 1930, Tom Sawyer (un rôle qu’elle reprit en 1931 dans Huckleberry Finn), elle passa la plupart de la décennie à jouer des rôles d’appoint, souvent non crédités. A un moment où beaucoup d’acteurs étaient en permamence attachés à un studio, Clara Blandick joua un grand nombre de ses rôles pour la plupart des grands studios d’Hollywood (bien que plus tard elle devait signer un contrat avec la 20th Century Fox). En 1930, elle joua dans 9 films. En 1931 elle fut au générique de 13 films différents. Comme c’est le cas avec certains autres acteurs, il est impossible de faire un total exact de ses apparitions. Une estimation raisonnable tablerait entre 150 et 200 films.
En 1939, Clara Blandick interpréta le rôle qui restera son plus clélébre — Auntie Em dans le classique de la MGM, The Wizard of Oz. Bien que ce ne fut qu’un petit rôle (Clara Blandick tourna toutes ses scènes sur une semaine), le personnage qu’elle incarna était un important symbole de la volonté de la protagoniste Dorothy, de retourner chez ses bien-aimés tante et oncle. (Auntie Em et Uncle Henry sont les seuls personnages du début du film à ne pas avoir leur alter ego dans le Pays d’Oz). Clara Blandick fut préférée à May Robson, Janet Beecher, et Sarah Padden pour ce rôle, et gagna $750 par semaine. D’aucuns crurent que l’alter ego d’Auntie Em allait être la Gentille Sorcière du Nord mais le studio choisit de prendre des actrices différentes pour chaque rôle plutôt que la même actrice pour les deux rôles. La raison était en fait qu’il désirait une actrice plus jeune pour établir le contraste entre la bonne et la mauvaise sorcière. Ironiquement, Billie Burke, qui interpréta la Sorcière du Nord, n’était que 4 ans plus jeune que Clara Blandick.
Bien que le personnage d’Auntie Em resta dans la mémoire des spectateurs, peu de fans connaissaient le nom de Clara Blandick. Elle n’apparut pas au début du générique et n’est créditée qu’à la dernière place.
Après The Wizard of Oz, Clara Blandick retourna à ses rôles d’appoint. Elle devait continuer à jouer des rôles très variés dans des douzaines de films. Elle interpréta la malveillante Mrs. Pringle en 1940 dans Anne of Windy Poplars, une consommatrice surprise en 1941 dans le film des Marx Brothers, The Big Store, une élégante femme de la haute société en 1944 dans le film musical Can't Help Singing, et une meurtrière au sang froid en 1947 dans le film policier Philo Vance Returns. Elle décrocha ses deux derniers rôles en 1950 – interprétant une femme de ménage et une propriétaire terrienne dans respectivement Key to the City et Love That Brute.
Elle se retira des plateaux de tournage à l’âge de 69 ans et se tint à l’écart du monde au Hollywood Roosevelt Hotel.
Clara Blandick se maria le 7 décembre 1905, à Manhattan, avec l’ingénieur des mines Harry Staunton Elliott. Ils se séparèrent en 1910 et sont censés avoir divorcé en 1912. Ils n’eurent pas d’enfants.
Tout au long des années 1950, sa santé commença à décliner. Elle commença à devenir aveugle et à souffrir d’arthrite. Le 15 avril 1962, elle retourna à son domicile après avoir été au service religieux de son église de Palm Sunday. Elle résidait alors au 1735 North Wilcox Avenue, Los Angeles, Californie. Elle commença à mettre sa chambre en ordre, mettant ses photos préférées à des places proéminentes. Elle exposa son curriculum vitae et toute une collection d’articles de presse résumant sa carrière. Elle s’habilla impeccablement, dans une élégante chemise de nuit bleu roi. Puis, avec ses cheveux proprement peignés, elle prit une overdose de somnifères. Elle s’étendit sur le lit, se couvrit avec une couverture couleur or au-dessus de ses épaules, et se lia un sac plastique sur la tête. Clara Blandick laissa la note suivante: “Je vais maintenant faire le grand voyage. Je ne peux plus endurer cette douleur plus longtemps. Elle est dans tout mon corps. De même je ne peux faire face à la cécité. Je prie Dieu pour qu’il accepte mon âme. Amen.”
Sa propriétaire, Helen Mason, trouva son corps le dimanche matin. Ses cendres furent enterrées au Great Mausoleum, Columbarium of Security (Niche 17230) au Forest Lawn Memorial Park Cemetery de Glendale. Ses cendres reposent à quelques mètres de celles de sa co-star de The Wizard of Oz, l’acteur Charley Grapewin, qui incarnait son fermier de mari, Uncle Henry.
Ses westerns :
La Fille du Bois Maudit de Henry Hathaway (1936), une propriétaire terrienne
Sur la Piste des Mohawks de John Ford (1939), Mme Borst
Les Tuniques Ecarlates de Cecil B. De Mille (1940), Mme Burns
Caravane d’Amour de Frank Ryan (1944), Aunt Cissy
La Taverne du Cheval rouge de Charles Lamont (1945), Abigail

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7913
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Clara Blandick (1880-1962)

Messagepar Sitting Bull » 09 mai 2013 23:51

Image Image

Image

Image

Dans "Le magicien d'Oz" (1939) avec la jeune Judy Garland.
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités