Ruth Donnelly (1896-1982)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9660

Ruth Donnelly (1896-1982)

Messagepar DEMERVAL » 27 mars 2013 16:59

Ruth Donnelly était une actrice de théâtre et de cinéma américaine, qui naquit le 17 mai 1896 à Trenton, New Jersey, dont son père était le maire.
Ruth Donnelly, fut pendant trois décennies, une comédienne fougueuse, au caractère bouillant, qui égaya les films d’Hollywood avec sa drôlerie et son sens de la répartie. La fille d’un éditeur de journal et critique de films, Ruth fit ses débuts sur les planches dans le choeur de l’adaptation théâtrale de 'The Quaker Girl' en 1913. Quatre ans plus tard, elle se produisait à Broadway, interprétant une opératrice téléphonique dans 'The Scrap of Paper' au Criterion Theatre. Elle apparut ensuite pendant dix mois dans la farce musicale, 'Going Up' (1917-18), aux côtés de Frank Craven et du jeune Ed Begley. Quelques-uns de ses plus grands succès furent enregistrés dans des pièces de George M. Cohan, notamment 'A Prince There Was' (1918-19) et 'The Meanest Man in the World' (1920-21).

Ruth apparut à l’écran, dans un petit rôle dans Rubber Heels (1927). Ce ne fut pas avant le krach boursier de 1929 qu’elle fut tentée d’abandonner le theater pour le cinéma. La plupart du temps dans ses films, elle interprétait des secrétaires acidulées, des amies de l’héroïne vanneuses, ou les femmes acariâtres. Elle donna une excellente réplique dans le rôle de la mère dominatrices de Mary Brian dans Hard to Handle (1933) et fut excellente dans le rôle de la femme de Edward G. Robinson dans la comédie Runyonesque, Un meurtre sans importance (1938). Il y eut beaucoup d’autres bons rôles dans les comedies, tells Jeux de mains (1935), avec Carole Lombard, L'extravagant Mr Deeds (1936),avec Gary Cooper; et Mr. Smith au sénat (1939),avec James Stewart. Elle fut assez éclectique pour décrocher des rôles dramatiques, interrétant par exemple une nonne rompue aux usages du monde dans Cloches de Ste Marie (1945) et l’une des pensionnaires d’un asile dans La fosse aux serpents (1948).

En dehors d’une poignée d’apparitions à la télévision, Ruth Donnelly se retira du business après son dernier film, Feuilles d'automne (1956), et vécut pour le reste de sa vie au Wellington Hotel de Manhattan. Elle fut mariée de 1932 à 1958 à Basil de Guichard, un exécutif d’une compagnie aérienne.
Elle décéda à New York City, New York, le 17 novembre 1982 à l’âge de 86 ans.
Ses westerns :
The Rainbow Trail de David Howard (1932), la veuve Abigail
In Old Sacramento de Joseph Kane (1946), Zebby Booker
The Fabulous Texan de Edward Ludwig (1947), Utopia Mills
L’énigme du lac noir de Michael Gordon (1951), Mary Fancher
Ville sans loi de Joseph H. Lewis (1955), Molly Higgins
Les forbans de Jesse Hibbs (1955), Duchess

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8261
Localisation : oregon

Re: Ruth Donnelly (1896-1982)

Messagepar lasso » 27 mars 2013 17:39

Image
Image


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité