Mae Clarke (1910-1992)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Capitaine
Capitaine
Messages : 9386

Mae Clarke (1910-1992)

Messagepar DEMERVAL » 20 mars 2013 9:44

Mae Clarke était une actrice américaine, surtout connue pour avoir interprété l’épouse de Frankenstein, chassée par Boris Karloff dans Frankenstein, et pour avoir eu un pamplemousse écrasée sur la figure par James Cagney dan The Public Enemy, deux films édités en 1931.
Mae Clarke naquit Violet Mary Klotz, le 16 août 1910 à Philadelphia, Pennsylvanie. Son père était un organiste de théâtre. Enfant, elle étudia la danse et commença aà jouer dans le vaudeville et les boîtes de nuits. En 1924, elle fit partie des May Dawson Dancing Girls, un spectacle de cabaret new-yorkais où elle fut repérée par le producteur Earl Lindsay. Elle fut alors rapidement embaûchée pour un petit rôle au Strand Theatre sur Times Square. Elle apparut alors comme danseuse et artiste burlesque au Strand Roof night club, situé au-dessus du théâtre, (qui était dirigé par Earl Lindsay) et à l’Everglades Club, y gagnant 40$ par semaine. C’est là qu’elle commença une amitié à vie avec l’actrice Ruby Stevens (qui devait plus tard changer son nom en Barbara Stanwick)
En 1926, elle eut sa première chance, en apparaissant sur les planches dans la pièce « The Noose » avec Barbara Stanwick et Ed Wynn. Cette pièce fut suivie par la comédie musicale « Manhattan Mary »(1927). Après quelques expériences au vaudeville, Mae Clarke eut un bout d’essai pour la Fox. Alors qu’elle était classée au top pour des films comme « Nix on Dames », elle était clairement catégoriée comme une actrice de série B. C’est ce qui fit qu’elle quitta la Fox un an plus tard. Bien lui en prit puisque’elle trouva des rôles plus intéressants, bien que quelque peu stéréotypée dans des rôles de losers. Elle incarna la prostituée Molly Malloy dans le très célébré The Front Page de Lewis Milestone (1931) et surfant sur sa performance, elle fut embaûchée par Carl Laemmle Jr. à l’Universal et castée pour jouer dans Waterloo Bridge (1931) (dans le rôle d’une danseuse qui devenait prostituée, un rôle qui sera rendu célébre par Vivien Leigh dans un remake neuf ans plus tard)
L’ennemi public, sorti la même année, contenait l’une des scènes les plus célébres du cinéma (fréquemment parodiée), dans laquelle James Cagney lui écrasait la moitié d’un pamplemousse à la figure, avant de s’en prendre à Jean Harlow. Le film fut si populaire qu’il fut diffusé 24 heures sur 24 au cinéma de Times Square lors de sa sortie originale. L’ex mari de Mae Clarke achetait souvent un ticket de cinéma et plusieurs fois par jour simplement pour revoir cete scène puis quittait la salle. Elle devait encore apparaître aux côtés de James Cagney (qui était un ami proche dans le vie) dans des rôles encore plus controversés dans Le Tombeur (1933) et Ennemis Publics (1936). Elle eut aussi quelques rôles festifs dans Three Wise Girls (1932) aux côtés de Jean Harlow et en rôle principal dans Parole Girl (1933). Elle eut le troisième rôle dans le Frankenstein de James Whale (1931), celui d’Elizabeth, la fiancée du Dr. Henry Frankenstein. Le meilleur moment, de pure terreur, est quand elle est confrontée au Monstre (Boris Karloff) dans sa chambre.
Au milieu des années 1930, Mae Clarke n’était déjà plus une star à proprement parler et fut alors cantonnée dans les seconds rôles jusque dans les années 1960. Elle eut une dépression nerveuse en juin 1932 (et une autre en 1934), surement causé par le surmenage et ses problèmes familiaux. Celles-ci furent suivis par un sérieux accident de la route en mars 1933. Par-dessus tout, son image sexy fut limitée par les nouvelles restrictions du code hollywoodien. Elle eut certes encore quelques rôles gratifiants dans des films de Republic, comme La Maison aux Milles Bougies (1936) et la romance se passant à l’époque de la guerre civile, Hearts in Bondage, avec Lew Ayres. Elle eut peu d’opportunités de briller durant les années 1940, excepté, peut-être, un rôle principal dans le serial Republic, King of The Rocket Men. Au commencement de la décennie suivante, Mae Clarke en fut réduite à ne faire que de la figuration, jouant au mieux quelques seconds rôles dans des westerns.
Mae Clarke, une star incontestable de l’Hollywood avant-code Hays, s’enfonça dans les problèmes financiers à la fin de sa vie. Après sa dernière apparition dans Watermelon Man (1970), elle se retira à la Motion Picture and Television Country House and Hospital et voua ses dernières années à sa passion, la peinture abstraite
Mae Clarke se maria et divorça trois fois, à Lewis Brice, Stevens Bancroft et Herbert Langdon. Elle n’eut pas d’enfants.
Elle mourut le 29 avril 1992 à 81 ans, des suites d’un cancer à Woodland Hills, Californie. Elle est enterrée au Valhalla Memorial Park Cemetery.
Ses westerns :
Flaming Gold de Ralph Ince (1933), Claire Gordon
Wild Brian Kent de Howard Bretherton (1936), Betty Prentice
Gun Runner de Lambert Hillyer (1949), Kate Diamond
Inside Straight de Gerald Mayer (1951), une nurse
Le traître du Texas de Budd Boetticher (1952), Mrs Jane Tarleton
Un Jeu risqué de Jacques Tourneur (1955), Mrs Mary Elizabeth McCoy
L’attaque de Fort Douglas de Kurt Neumann (1956), Minikah
The Desperados are in Town de Kurt Neumann (1956), Jane Kesh

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6929
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Mae Clarke (1910-1992)

Messagepar lafayette » 20 mars 2013 10:21

Avec une telle biographie on sent un petit béguin, comme sa photo est bien cachée, et je vais être obligé de revoir Le traître du Texas ou d'acquérir les autres! :D

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Modifié en dernier par lafayette le 20 mars 2013 10:45, modifié 1 fois.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Sitting Bull
Rancher
Rancher
Messages : 8085
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Mae Clarke (1910-1992)

Messagepar Sitting Bull » 20 mars 2013 10:38

Pour illustrer.

Image


Dans "Frankenstein"

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6929
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Mae Clarke (1910-1992)

Messagepar lafayette » 20 mars 2013 10:45

Effectivement, on comprend mieux le béguin! :D
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
LordDécadent
Marshall
Marshall
Messages : 2066
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Mae Clarke (1910-1992)

Messagepar LordDécadent » 01 mai 2020 15:17

Image
"Mohawk/L'Attaque de Fort Douglas" en 1955.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité