Amanda BLAKE (1929-1989)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8845

Amanda BLAKE (1929-1989)

Messagepar DEMERVAL » 13 mars 2013 18:42

De descendance anglo-écossaise, née Beverly Louise Neill à Buffalo, New York, le 20 février 1929, elle fut opératrice téléphonique avant de faire carrière au cinéma. Elle avait auparavant fait ses études primaires à Buffalo, avant que ses parents ne déménagent pour Claremont où elle fit ses études secondaires. Surnommée "La Jeune Greer Garson," elle devint célébre pour son interprétation de la propriétaire de saloon, Miss Kitty dans la série TV Gunsmoke de 1955 à 1974.
En 1968, Amanda Blake fut intronisée au Hall of Great Western Performers du National Cowboy & Western Heritage Museum à Oklahoma City. Elle fut la troisième personne à y être intronisée après Tom Mix et Gary Cooper, qui furent respectivement sélectionnés en 1958 et 1966.
A cause de ce rôle très prenant, Amanda Blake eut rarement du temps à consacrer au cinéma.
Elle apparut dans une série TV comique avec Red Skelton et fut une panéliste dans les émissions Hollywood Squares et Match Game 74. En 1957, elle tint le rôle de Betty Lavon-Coate dans l’épisode intitulé "Coate of Many Colors" de la série western de Rod Cameron, State Trooper.
Après le film qui réunit les acteurs de la série Gunsmoke, elle fit deux autres apparitions en 1988 dans The Boost, un drame sur l’addiction aux drogues avec James Woods et Sean Young et B.O.R.N, aussi en 1988. Amanda Blake était programmée pour un deuxième film avec les acteurs de Gunsmoke mais elle était trop malade pour accepter le rôle.
Après Gunsmoke, Amanda Blake prit une semi-retraite dans sa maison de Phoenix, n’acceptant que quelques petits rôles au cinéma et à la télévision. Une amoureuse des animaux, elle se regroupa avec d’autres pour créer l’Arizona Animal Welfare League en 1971, aujourd’hui la plus ancienne et la plus grande association de défense des animaux aux Etats-Unis. En 1985, elle aida à financer la création de la Performing Animal Welfare Society (PAWS) et attribua de grosses sommes d’argent et beaucoup de temps pour supporter ses activités, dont des voyages en Afrique.
Amanda Blake fut à un moment membre du comité directeur de l’Humane Society of the United States. En 1997, L’Amanda Blake Memorial Wildlife Refuge ouvrit ses portes à Rancho Seco Park à Herald, Californie. Le refuge est un sanctuaire pour les animaux à sabots africains élevés en plein air, la plupart d’entre eux étant originellement destinés aux ventes d’animaux exotiques ou pour les safaris de chasse.
Amanda Blake, à un moment une fumeuse d’un à deux paquets de cigarettes par jour, subit de la chirurgie pour un cancer de la bouche en 1977, et fit ensuite campagne contre le cancer dans tout le pays pour l’American Cancer Society.
Selon le New York Times, Amanda Blake décéda le 6 août 1989, de complications dues au SIDA. Il y eut quelque confusion au sujet du motif exact de sa mort. Quand elle mourut au Mercy General Hospital de Sacramento, Californie, une information fut dispensée par l’hôpital et quelques –uns de ses amis selon laquelle elle serait décédée du cancer. Son certificat de décès certifie, cependant, que la mort serait due à un arrêt cardiopulmonaire dû à des complications survenus suite à une hépatite de type CMV. Or le cytomegalo virus de l’hépatite est apparenté au SIDA. Ces faits furent aussi corroborés par People Magazine l’année même de sa mort, ainsi que par quelques amis et son médecin traitant.
Amanda Blake avait été mariée à quatre reprises : avec le réalisateur Don Whitman du 22 août 1954 au 21 août 1956, Jason Day du 15 août 1964 au 28 juin 1967, le producteur Frank Gilbert du 30 juin 1967 à 1982 et finalement avec Mark Spaeth du 28 avril 1984 au 27 mai 1985. Son dernier mari duquel elle divorça, était ouvertement bisexuel et elle aurait donc pu contracter le SIDA de sa part, lui-même en étant décédé en 1985.

Sa contribution au western fut la suivante :

Stars in my Crown de Jacques Tourneur (1950), Faith Radmore Samuels
Une Fille à Bagarres de Sidney Salkow (1952), Susan Bradley
Cattle Town de Noel M. Smith (1952), Marian Hastings
Modifié en dernier par DEMERVAL le 17 juil. 2020 11:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24112
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Amanda Blake (1929-1989)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 13 mars 2013 19:08

dans Gunsmoke :

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
ImageImage
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
LordDécadent
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1615
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Amanda BLAKE (1929-1989)

Messagepar LordDécadent » 14 août 2020 16:12

Image
"Gunsmoke" en 1956.


Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité