Paul Fix (1901-1983)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7029

Paul Fix (1901-1983)

Messagepar DEMERVAL » 25 févr. 2013 21:48

un oubli enfin réparé : Il était 'Micah Torrance', le gentil homme de loi de North Fork, Nouveau Mexique dans “ L’Homme à la Carabine” ... il devint un proche ami de John Wayne et fit plus de deux douzaines de films avec le Duke ... lui et Clark Gable devinrent amis longtemps avant que Clark Gable devienne une star ... il était le beau-père d’Harry Carey Jr. Tout ceci décrit Paul Fix, l’un des acteurs les plus vus au cinéma.

Né à Dobbs Ferry, New York le 13 mars 1901, Peter Paul Fix était le fils de Wilhelm, un brasseur et Louise C. Walz. Ses parents étaient des immigrants allemands qui quittèrent leur maison de la Forêt Noire et arrivèrent à New York City vers les années 1870. En plus de Peter Paul, la famille se composait de 2 filles et 3 autres garçons, le plus jeune des frères n’étant que 6 ans plus jeune que Paul. Sa jeunesse fut heureuse. Lui et sa famille vivaient dans une propriété de 200 acres sur laquelle était située la brasserie familiale. Wilhelm Fix était si indispensable à la vie de la brasserie que, lorsqu’il décéda le jour de l’entrée en guerre des Etats-Unis dans le premier conflit mondial, la brasserie ferma.
L’orphelin Peter Paul, qui était assez introverti et avait une imagination débordante, fut envoyé pour vivre avec ses sœurs mariées, d’abord avec celle qui vivait à Yonkers puis avec celle qui était à Zanesville. Tout juste âgé de 17 ans, le jeune Paul rejoignit la Navy le 12 mars 1918 et passa le reste de la guerre à Newport et Charleston. Il fit ses premiers pas d’acteur alors qu’il était marin à Newport. Paraissant beaucoup plus jeune que son âge, il fut en effet retenu pour jouer l’un des six rôles féminins d’un show monté par la Marine « HMS Pinatore » . La version de la Navy de l’opérette de Gilbert et Sullivan fut un grand succès et marqua une tournée de plusieurs semaines à Providence et Boston.
Peter Paul Fix fut assigné comme marin sur le transporteur de troupe U.S.S. Mount Vernon, qui fut torpillé par un sous-marin allemand près des côtes françaises mais ne coula pas car s’étant échoué. Le reste de la carrière navale de Fix fut moins excitante et il fut démobilisé le 5 septembre 1919. Après sa libération, Peter Paul Fix retourna chez sa petite amie Frances (Taddy) Harvey, qu’il avait laissée derrière lui à Zanesville. Ils se marièrent en 1922 et déménagèrent en Californie, Fix ayant toujours désiré vivre sous un climat chaud.
Fix et sa femme s’installèrent à Hollywood, non parce qu’il avait dans l’idée de devenir acteur, mais parce qu’il ne savait pas trop quoi faire de sa vie. Il aimait écrire et jouer localement dans des pièces de théâtre, et devint rapidement ami avec un acteur débutant qui avait le même âge que lui, Clark Gable. Peter Paul Fix et Clark Gable furent découverts par l’actrice Pauline Frederick, qui les embaûcha pour faire partie de sa troupe itinérante qui partait en tournée en train vers la côte Ouest. Au total, Peter Paul Fix-qui entretemps avait changé son nom en Paul Peter Fix- apparut dans 20 pièces aux côtés de Clark Gable.
Paul Fix eut un de ses premiers rôles sur la bande au milieu des années 1920, en apparaissant dans un western muet de William S. Hart. Le western devait devenir le genre cinématographique auquel il fut le plus souvent associé. Il joua des petits rôles non crédités dans des films muets avant d’obtenir ses premiers rôles crédités au début du parlant (dans des films qui étaient souvent mi-muets et mi-parlants). « The First Kiss » (1928) dans lequel jouait la future star Gary Cooper et la future égérie de King Kong, Fay Wray, fut son premier film crédité. Au total, Paul Fix apparut dans 300 à 400 films. Le tournage des films du muet et du début du parlant pouvait ne durer qu’une semaine.
En 1925, Frances donna naissance à une fille, Marilyn Carey, qui devait devenir l’épouse d’Harry Carey Jr. Ils devaient avoir trois autres enfants et devinrent une partie de l’entourage de John Ford. Dans sa carrière, Paul Fix devait apparaître avec une autre légende du western, John Wayne à 26 reprises, en commençant en 1931 avec « Three Girls Lost ». Pressé par Loretta Young, Paul Fix devint un coach pour le jeune John Wayne qui lui rendra plus tard la pareille, en le faisant tourner dans ses films. Sous le patronage du Duke, les rôles de Paul Fix évoluèrent. Il avait été stéréotypé dans des rôles de méchants durant les années 1930 mais dans les années 1940, il évolua vers des rôles plus class.
Paul Fix était aussi un scénariste, et il est crédité comme tel dans 3 films : L’Amazone aux Yeux Verts » (1944), Les Géants du Cirque »(1954) et « The Notorious Mr. Monk » (1958). Ses rôles les plus fameux comprennent le passager frappé dans « Ecrit dans le Ciel » (1954), le père d’Elizabeth Taylor dans « Géant » (1956), le grand-pére de l’éponyme « Mauvaise Graine »(1956) et le juge « Du Silence et des Ombres » (1962).Sa dernière apparition fut dans le film de Brooke Shields, « Wanda Nevada »(1979)

A la question son vrai nom était-il réellement Fix, la réponse est OUI !!!! Peter Paul Fix. Certains sites internet affirment que son nom était Paul Fix Morrison (mélangeant sûrement le nom de John Wayne avec le sien, parce qu’ils étaient très proches). Sa fille Marilyn confirma effectivement que son vrai nom était Fix.

La série télévisée « L’Homme à la Carabine » fut tournée de 1958 à 1963 pour ABC, et la vedette en était Chuck Connors avec Johnny Crawford dans le rôle de son fils. Les premiers épisodes avaient R. G. Armstrong dans le rôle de l’homme de loi, mais il quitta la série. Paul Fix prit alors le rôle du 'Marshal Micah Torrance' et apparut dans la plupart des 168 épisodes. En plus de « l’homme à la carabine », Paul Fix fit de nombreux TV shows, dont « Gunsmoke », « The Lone Ranger », Battlestar Galactica », et autres. Il y eut aussi quelques rôles marquants: il fut le 'Dr. Mark Piper' dans le pilote de Star Trek, "Where No Man Has Gone Before". Apparemment il lui fut offert le rôle du médecin chef du vaisseau spatial mais il refusa de l’honorer (il fut alors offert à DeForest Kelley). Et il fit plusieurs apparitions sur “Perry Mason” dans le rôle du 'District Attorney William Hale'.

Sa dernière apparition devant la caméra fut en 1979, et elle marqua la fin d’une carrière de plus de 50 ans. Bien qu’il incarna souvent les truands et les méchants, Paul Fix était un authentique brave gars. Il décéda le 14 octobre 1983 suite à des problèmes rénaux. Il s’était remarié le 20 août 1949 avec Beverly Pratt et ils restèrent unis jusqu’à la mort de son épouse en 1979. Il avait divorcé de Frances en 1945.

Paul Fix a été identifié dans environ 225 films parlants, et sur ce nombre, 77 étaient des westerns. De manière surprenante, Paul Fix ne fit aucune serial.
Ses westerns :
Hoodoo Ranch de William Bertram (1926),
The Avenger de Roy William Neill (1931), Juan Murietta (non crédité)
The Fighting Sheriff de Louis King (1931), Jack Cameron
South of the Rio Grande de Lambert Hillyer (1932), Juan Olivarez
Gun Law de Lewis D. Collins (1933), Tony Andrews
Fargo express de Alan James (1933), Mort Clark
Rocky Rhodes de Alfred Raboch (1934), Joe Hilton
The Westerner de David Selman (1934), un brigand qui se confesse (non crédité)
The Crimson Trail de Alfred Raboch (1935), Paul
The Desert Trail de Lewis D. Collins (1935), Jim
His fighting Blood de John English (1935), Phil Elliott
The Throwback de Ray Taylor (1935), Spike Travis
Valley of Wanted Men de Alan James (1935), Mike Masters
The Eagle’s Brood de Howard Bretherton (1935), Steve
Bar 20 rides again de Howard Bretherton (1935), Gila
Bulldog Courage de Sam Newfield (1935), Bailey
Heritage of the Desert de Lesley Selander (1939), Chick Chance
Wall Street Cowboy de Jospeh Kane (1939), Heinnie
La caravane héroïque de John Ford (1939), un homme de main (non crédité)
Sur la piste des vigilants de Allan Dwan (1940), Lefty
The Fargo Kid de Edward Killy (1940), Deuce Mallory
Down Mexico Way de Joseph Stantley (1941), Davis
A Missouri Outlaw de George Sherman (1941), Mark Roberts
South of Santa Fe de Joseph Kane (1942), Joe Keenan
Dudes are pretty People de Hal Roach Jr (1942), Billy
La ruée sanglante de Albert S. Rogell (1943), Cherokee Kid
L’amazone aux yeux verts de Edwin L. Marin (1944), Bob Clews
La belle de San Francisco de Joseph Kane (1945), Calico Jim
Dakota de Joseph Kane (1945), Carp
L’ange et le mauvais garçon de James Edward Grant (1947), Mouse Marr
La rivière rouge de Howard Hawks (1948), Teeler Yacey
Angel in Exile de Allan Dwan (1948), Carl Spitz
Les pillards de Joseph Kane (1948), Calico
Le bagarreur du Kentucky de George Waggner (1949), Beau Merritt
La charge héroïque de John Ford (1949), un pistolero (non crédité)
L’homme de Kansas City de Edwin L. Marin (1949), Yancey
Surrender de Allan Dwan (1950), Deputy Williams*
La ruée vers la Californie de Joseph Kane (1950), Whalen
Les rebelles du Missouri de Gordon Douglas (1951), Sgt Brill
Le sentier de l’enfer de Byron Haskin (1951), Pvt Flore
Les rivaux du rail de Byron Haskin (1952), Moynihan
Capturez cet homme de Joseph Kane (1952), Ray Cavanaugh
Star of Texas de Thomas Carr (1953), Luke Andrews
Hondo, l’homme du désert de John Farrow (1953), major Sherry
Johnny Guitar de Nicholas Ray (1954), Eddie
La corde est prête de Charles F. Haas (1956), Mike MacNamara
Stagecoach to Fury deWilliam F. Claxton (1956), Tim O’Connors
Le survivant des monts lointains de James Neilson (1957), Mr. Feeney
A l’ouest du Montana de Burt Kennedy (1964), shérif Feff Linley
L’outrage de Martin Ritt (1964), un indien
Les prairies de l’honneur de Andrew V. McLagen (1965), Dr. Tom Whitherspoon
Les Quatre fils de Katie Elder de Henry Hathaway (1965), Shérif Billy Wilson
Marqué au fer rouge de Bernard McEveety (1966), Hanley
Sans foi ni loi de Earl Bellamy (1966), Général Hood
Nevada Smith de Henry Hathaway (1966), Shérif Bonnell
An Eye for an Eye de Michael D. Moore (1966), Brian Quince
El Dorado de Howard Hawks (1966), Dr. Miller
Le ranch de l’injustice de Andrew V. McLagen (1967), Alpheus Minick
Winchester 73, TV film de Herschel Daugherty (1967), Ben McAdam
Welcome to Hard Times de Burt Kennedy (1967), major Munn
Le jour des Apaches de Jerry Thorpe (1968), shérif Kelso
Les Géants de l’ouest de Andrew V. McLagen (1969), Général Joe Masters
La Vengeance du Shérif de Burt Kennedy (1969), Charlie
Un beau salaud de Burt Kennedy (1970), Crazy Blankett
Quand siffle la dernière balle de Henry Hathaway (1971), Brakeman
Rio Verde de Andrew V. McLagen (1971), Chief Yellow Sun
Pat Garrett et Billy le Kid de Sam Peckinpah (1973), Maxwell
Les cordes de la Potence de Andrew V. McLagen (1973), Old Man
Grayeagle de Charles B. Pierce (1977), Running Wolf



Ses séries westerns :
The Lone Ranger, un épisode, Silk dans « Million Dollar Wallpaper » (1950)
The Restless Gun, un épisode, Old Man Burnett dans “Jody” (1957)
Colt 45, un épisode, Frank Wilson Sr dans “The Golden Gun » (1958)
Sugarfoot, un épisode, un bandit dans « Hideout » (1958)
La flèche brisée, un épisode, Jess Teague dans « Old Enemy » (1958)
The Texan, un épisode, Bert Gorman dans « A Tree for Planting » (1958)
Bronco, un épisode, Tom McNally dans “The Long Ride Back” (1958)
Tales of Wells Fargo, deux épisodes, Le Gal Sheridan dans “The General” (1957) et le sénateur Claymore dans “The Killer” (1958)
Northwest Passage, un épisode, Joe Waters dans “ Vengeance Trail » (1958)
Lawman, un épisode, Pop Marraday dans « Riding Shotgun » (1959)
Rawhide, un épisode, Ellis Williams dans “ Incident of the 13th Man” (1959)
Law of the Plainsman, un épisode, Mr. Coleman dans “Toll Road” (1959)
Riverboat, un épisode, Pst Zachary Taylor dans “That Taylor Affair” (1960)
Zane Grey Theater, 2 épisodes, Rufus Stewart dans “Medal For Valor” (1958) et Burkett dans “ Cry Hope, Cry Hate” (1960)
Laramie, un épisode, Davey dans “Badge of the Outsider » (1961)
Have Gun-Will Travel, un épisode, Shérif Stinchcomb dans “The Burning tree” (1963)
L’homme à la carabine, 150 épisodes
La grande caravane, 3 épisodes, Jake dans “The Mark Hanford Story » (1958), Amos Billings dans « The Amos Billings Story » (1962) et Sean Bannon dans “The Brian Conlin Story” (1964)
A Man called Shenandoah, un épisode, SamWinters dans “Plunder” (1966)
Les Aventuriers du Far West, deux épisodes, Doc Lathrop dans « A Picture of a Lady » (1965) et Doc dans « One fast Injun » (1966)
Gunsmoke, 6 épisodes, McReady dans “Cholera” (1956), Sam Bartell dans “The other half” (1964), Greenwood Sr dans “Clinton Thaddeus Greenwood” (1965), Doc Lacey dans “Fandango” (1967), Sloan dans “Vengeance, part I et 2 “ (1967)
Les mystères de l’ouest, deux épisodes, Old Chief dans « The Night of the Green Terror » (1966) et Judge Blake dans “The Night of the Hangman” (1967)
Chaparral, deux épisodes, Cochise dans “A Hanging Offense » (1967) et « The Peacemaker » (1968)
The Guns of Will Sonnett, deux épisodes, Olenhaussen dans “Ride the long Trail” ( 1967) et Buck Cobb dans “Pariah” (1968)
La Grande vallée, trois épisodes, District Attorney Greene dans « The Murdered Party » (1965), Brahma dans “The Stallion” (1967) et Ben Abbott dans “Top of the Stairs” (1969)
Daniel Boone, deux épisodes, Quonab dans “The Allegiances » (1966) et Chief Great Bear dans « Three Score and Ten » (1969)
Les Bannis, un épisode, Old Man dans “The Thin Edge” (1969)
Here come the Brides, un épisode, Caleb Balter dans “The Legend of Big Foot” (1969)
Le Virginien, trois épisodes, Ebberly Packis dans “ Rope of Lies” (1964), Dr. Hinton dans “ The Modoc kid » (1967) et Boyle dans « Lady of the bar » (1970)
Bonanza, deux épisodes, Barney dans “ The Gold Detector” (1967) et Buford Sturgis dans “ For a Young Lady” (1971)
La conquête de l’ouest, mini-série, Portagee (1977-1978)

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23336
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Paul Fix (1901-1983)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 25 févr. 2013 22:23

Image
Image
Image
ImageImage
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23336
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Paul Fix (1901-1983)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 18 juil. 2019 19:21

metek a écrit :Paul Fix - The Rifleman (1958) - Metek09-Artwork-Production (2019)

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités