Robert Golden Armstrong (1917-2012)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Rancher
Rancher
Messages : 8016

Robert Golden Armstrong (1917-2012)

Messagepar DEMERVAL » 04 févr. 2013 17:00

Robert Golden "R.G." Armstrong, Jr.était un acteur et comédien américain. Comme acteur, il apparut dans des douzaines de westerns pendant les 40 ans que dura sa carrière mais c’est Sam Peckinpah qui lui donna ses rôles les plus mémorables.
R.G. Armstrong naquit le 7 avril 1917 à Pleasant Grove, Alabama, et fut élévé dans une petite ferme près de Birmingham. Il venait d’une famille chrétienne fondamentaliste, et sa mère voulait qu’il devienne pasteur.
Il entra à l’Howard College, où il commença à s’intéresser à l’art dramatique, et fut ensuite transféré à l’université de Caroline du Nord. Alors qu’il y était, avec comme camarade de classe Andy Griffith, il commença à jouer sur les planches avec les Carolina Playmakers. Après son diplôme, il intégra l’Actors' Studio.
Armstrong fit rapidement son trou à Broadway. Il gagna une renommée considérable dans La Chatte sur un Tout Brûlant. Il commença aussi à écrire ses propres pièces qui furent jouées hors Broadway.
La première apparition de R.G. Armstrong dans un film eut lieu en1954 dans Jardin de l’Eden. Cependant, c’est à la télévision qu’il se fit un nom. Il fut l’invité vedette dans de nombreuses séries western des années 1950 et 1960, dont : Have Gun - Will Travel, The Californians, La Grande Vallée, The Rifleman, Zane Grey Theater, Wanted: Dead or Alive, The Westerner, Bonanza, Maverick, Gunsmoke, Rawhide et La Grande Caravane.
Le 22 novembre 1960, dans l’épisode "License to Kill" de la série de la NBC, Laramie. R.G. Armstrong incarnait Sam Jarrad, un ex-chasseur de primes devenu shérif dans le Colorado, qui venait à Laramie, Wyoming, avec un avis de recherche pour Jess Harper, interprété par la co-star de la série, Robert Fuller. Jess était accusé d’avoir assassiné un puissant rancher appelé Blake Wilkie. Slim Sherman, interprété par John Smith, est désigné pour accompagner Jarrad et Jess au Colorado. Denny Miller, qui sera plus tard régulièrement au générique de Wagon Train y incarnant Duke Shannon, l’ami de Cooper Smith, (Robert Fuller), apparaissait dans cet épisode dans le rôle de Wilkie, qui poursuivait Jess pour le meurtre de Blake Wilkie.
Il apparut aussi dans La Quatrième Dimension, Alfred Hitchcock Présente, The Andy Griffith Show, Le Fugitif, Perry Mason, Daniel Boone, T.H.E. Cat, Hawai police d’état, Starsky et Hutch, Shérif, Fais-moi Peur et Dynastie. Armstrong eut un rôle récurrent dans la deuxième saison de Millennium, celui d’un visionnaire solitaire connu sous le surnom de the Old Man. A la fin des années 1980, il incarna le démoniaque "Uncle Lewis Vendredi" dans la série d’horreur canadienne, Friday the 13th: The Series.
Alors qu’il travaillait dans Le Cavalier du Désert, R.G. Armstrong fit la connaissance du futur scénariste et réalisateur Sam Peckinpah. Les deux hommes sympathisèrent immédiatement. Sam Peckinpah perçut la tourmente intérieure qui habitait R.G. Armstrong, eu égard aux croyances religieuses de sa famille et utilisa cette tourmente pour créer les personnages que l’acteur devait habiter dans ses films. Armstrong incarnera presque toujours des personnages de fondamentalistes chrétiens dans les films de Peckinpah, arborant généralement une bible dans une main et un révolver dans l’autre. Cet archétype de personnage apparut dans Coups de Feu dans la Sierra (1962), Major Dundee (1965), et peut-être de manière plus frappante dans, Pat Garrett et Billy the Kid (1973). Cependant, Armstrong apparut aussi dans The Ballad of Cable Hogue (1970), y jouant un personnage plus sympathique.
Même en dehors de l’oeuvre de Sam Peckinpah, Armstrong devint un second rôle indépendant de premier rang, apparaissant dans des douzaines de films tout au long de sa carrière, jouant ou les méchants ou les personnages sympathiques. Parmi ses rôles les plus mémorables en dehors de Peckinpah, citons le sympathique rancher d'El Dorado (1966), Cap'n Dan dans L’Insurgé (1970), le hors-la-loi Clell Miller dans La Légende de Jesse James (1972), le bandit maladroit dans Mon Nom est Personne (1973), Course contre l’Enfer (1975), Children of the Corn (1984), Red Headed Stranger (1986) avec Willie Nelson et le Général dans Predator (1987). Il apparut dans plusieurs films de Warren Beatty, dont Le Ciel peut Attendre (1978), Reds (1981), et dans le rôle de Pruneface dans Dick Tracy (1990).
Malgré le fait d’avoir été stéréotypé dans l’incarnation de personnages bourrus et violents durant toute sa carrière, R.G Armstrong était connu pour être en dehors de l’écran quelqu’un de chaleureux et affable. Il prit une semi-retraite de l’industrie cinématographique mais continua à apparaître au théâtre jusqu’au moment où il dut se retirer définitivement, étant quasiment aveugle.
Robert fut marié à trois reprises: sa première épouse fut Ann Neale, avec qui il eut 4 enfants ; il fut ensuite marié à Susan Guthrie jusqu’en 1976; il fut marié à sa troisième épouse,Mary Craven, jusqu’à sa mort en 2004. R.G. Armstrong est décédé à l’âge de 95 ans, le 27 juillet 2012 à son domicile de Studio City, Californie de causes naturelles.
Ses Westerns :
La fureur des hommes de Henry Hathaway (1958), rôle de Hunter Boyd
Une Balle signée X de Jack Arnold (1959), rôle de Asa Canfield
Ten Who Dared de William Beaudine (1960), rôle de Oramel Howland
Coups de Feu dans la Sierra de Sam Peckinpah (1962), rôle de Joshua Knudsen
La Valse des Colts de R.G. Springsteen (1964), rôle de Joshua « Josh » McCloud
Major Dundee de Sam Peckinpah (1965), rôle du révérend Dahlstrom
El Dorado de Howard Hawks (1966), rôle de Kevin MacDonald
Le jour des Apaches de Jerry Thorpe (1968), scènes supprimées au montage
Un nommé Cable Hogue de Sam Peckinpah (1970), rôle de Quittner
Le Clan des MacMasters de Alf Kjellin (1970), rôle de Watson
J.W. Coop de Cliff Robertson (1971), rôle de Jim Sawyer
Justin Morgan had a Horse de Hollingsworth Morse (1972), rôle de Squire Fisk
La Légende de Jesse James de Philip Kaufman (1972), rôle de Clell Miller
Cotter de Paul Stanley (1973)
Pat Garrett et Billy le Kid de Sam Peckinpah (1973), rôle de Ollinger
Running Wild de Robert McCahon (1973), rôle de Bull
Mon Nom est Personne de Tonino Valerii (1973), rôle de Honest John, crédité sous R.K. Armstrong
Boss Nigger de Jack Arnold (1975), rôle du Mayor Griffin
Red Headed Stranger de William D. Wittliff (1986), rôle deu shérif Reese Scoby

Ses séries :
Jefferson Drum, un épisode (1958), rôle de Kreiger dans « Law and Order »
Have Gun-Will Travel, deux épisodes en 1958, marshall Tom Jaffey dans « Killer’s Widow» et Mayor Lovett dans “Deliver the Body”
The Californians, deux épisodes en 1958, rôle de Malone dans « Dishonor for Matt Wayne » et « The Street »
Bronco, un épisode (1958), rôle du révérend Hardin dans « The Turning Point »
L’homme à la carabine, deux épisodes (1958), shérif Tomlinson dans « The Marshall » et « the Sharpshooter »
Zane Grey Theater, deux épisodes (1958), Sherif Les Houghton dans “Let the Man die” et Shérif Fred Tomlinson dans “The Sharpshooter”
Black Saddle, un épisode (1959), Ben Dawes dans “Client : Dawes”
U.S. Marshall, un épisode (1959), Link Thompson dans “Grandfather”
Sugarfoot, deux épisodes (1959), Lou Stoner dans « The Giant Killer » et Clay Calhoun dans “The Hunted »
Lawman, deux épisodes (1959), Major Ben Rogers dans “Battle Scar” et Gabe Dallas dans “The Brand Release”
The Texan, deux épisodes, Cliff Clifford dans “Desert Passage” (1958) et Big Sam Aldridge dans « Letter of the Law » (1959)
Au Nom de la Loi, un épisode (1959), Asa Wynter dans « The Tyrant »
Riverboat, un épisode (1959), Rothgate dans “A Night at Trapper’s Landing”
Maverick, deux épisodes, Colonel Carl Bent dans « The Saga of Waco Williams »(1959) et Wellington Cosgrove dans “The People’s Friend” (1960)
The Westerner, un épisode (1960), Shell Davidson dans “School Days”
The Tall Man, un épisode (1960), Neal Bailey dans “Bitter Ashes”
Cheyenne, deux épisodes, Angus Emmett dans “Alibi for the Scalped Man » (1960) et Nathanael Grimm dans « The Return of Mr. Grimm” (1961)
The Life and Legend of Wyatt Earp, un épisode (1961), Joe Taylor dans “Casey and the Clowns”
Bat Masterson, un épisode (1961), marshall William McWilliams dans “No Amnesty for Death”
Frontier Circus, un épisode (1961), Uriah Foster dans “Coals of Fire »
Tales of Wells Fargo, un épisode (1962), Hanson dans “Winter Storm”
La Grande Caravane, deux épisodes (1962), général Kirby dans « The Shiloh Degnan Story » et John Muskie dans « The Charley Shutup Story »
Laramie, 5 épisodes, Matthews dans “Cemetery Road ” (1960), Sam Jarrad dans “Licence to Kill” (1960), Jud dans “Run of the Hunted” (1961), Marshall Hal Dawson dans “The Jailbreakers” (1961) et Vic Prescott dans “Time of the Traitor” (1962)
La Route des Rodéos, un épisode (1963), Charlie Devlin dans « Don’t Cry for Johnny Devlin »
Les Aventuriers du Far West, deux épisodes, Steve dans « Deadly Decison » (1963) et Bundage dans « Birthright » (1965)
Rawhide, 4 épisodes, Enoch Talby dans « Incident of the Dog Days” (1959), Burke dans “Incident of the 100 amulets”(1960), Gantry Hobson dans “Incident of the Lost Woman” (1962) et Shérif John Keeley dans “Six Weeks to Bent Fork” (1965)
La Grande Vallée, un épisode (1965), Wallace Miles dans « My Son, my Son »
Bonanza, 3 épisodes, Andrew Holloway dans « The Phillip Diedesheimer Story (1959), Nathan Clay dans “The Horse Breaker” (1961) et Colonel Keith Jarrell dans “The Last Mission” (1966)
Le Virginien, deux épisodes, Ben Winters dans « The Small Parade » (1963) et Frederick Harley dans « The Girl on the Pinto » (1967)
Cimarron, un épisode (1967), William Payne dans “The Battleground”
Gunsmoke, 5 épisodes, Capt Benter dans “Indian Ford “(1961), le major dans “With a Smile” (1963), Jud Briar dans “The Lady” (1965), Argonaut dans “Which Dr” (1966) et Carl Anderson dans “Stranger in Town” (1967)
The Guns of Will Sonnett, un épisode (1967), Collin Atwood dans “The Turkey Shoot”
Daniel Boone, deux épisodes, Jarvis dans « The Wolf Man » (1967) et Joseph Garth dans « The Flaming Rocks » (1968)
Le Ranch L, un épisode (1968) , Gant Foley dans « Foley »
Here comes the Bride, un épisode (1969), Lijah dans “The Deadly Trade”
Chaparral, un épisode (1970), Henderson dans “Wind »
Hec Ramsey, un épisode (1972), Ben Ritt dans « The Century Turns »

Ses Téléfilms :
The Legend of the Golden Gun de Alan J. Levi (1979), rôle du juge Harrison Harding
The Last Ride of the Dalton Gang de Dan Curtis (1979), rôle de Leland Stanford
Les Cavaliers de l’Ombre de Andrew V. McLagen (1982), rôle du shérif Miles Gillette
Independence de John Patterson (1987), rôle de Uriah Creed
La Ville des Légendes de l’Ouest de Uli Edel (1999), rôle du cocher
Modifié en dernier par DEMERVAL le 22 mars 2014 20:48, modifié 1 fois.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24100
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Robert Golden Armstrong (1917-2012)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 04 févr. 2013 17:27

ImageImage
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage


Avatar du membre
LordDécadent
Caporal
Messages : 814
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Robert Golden Armstrong (1917-2012)

Messagepar LordDécadent » 30 avr. 2020 17:32

Image
"No Name on the Bullet/Une Balle Signée X" en 1958.

Image
http://www.carnet-noir-des-acteurs.com/2012



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité