Kris Kristofferson (1936 - )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6630

Kris Kristofferson (1936 - )

Messagepar DEMERVAL » 24 janv. 2013 16:16

Source Wiki
Kristoffer Kristofferson est né à Brownsville, Texas, le 22 juin 1936, de Mary Ann (née Ashbrook) et Lars Henry Kristofferson, un officier de l’ U.S. Air Force (plus tard il sera promu général de U.S. Air Force). Ses grand-parents paternels avaient émigré de Suède et son grand-père paternel était un officier de l’armée suédoise. Alors que Kris était enfant, son père l’incita à faire une carrière militaire. Comme beaucoup de “morveux militaires”, Kristofferson se déplaça fréquemment durant sa jeunesse, pour finalement s’établir à San Mateo, California, où il fut diplômé du lycée de San Mateo. Ecrivain amateur, Kris Kristofferson s’inscrivit à l’université de Pomona en 1954. Il expérimenta sa première dose de gloire quand il apparut dans le magazine, Sports Illustrated dans un article intitulé "Faces in the Crowd" pour ses prestations dans les équipes de rugby, de football et d’athlétisme de l’université. Kris et ses copains de classe ranimèrent l’équipe de rugby du Claremont Colleges Club en 1958, qui est restée une équipe dynastique de rugby sud-californien. Kris devint un membre du club Kappa Delta de l’université de Pomona, d’où il fut diplômé en 1958 avec un Bachelor of Art, summa cum laude en Littérature. Dans une interview publiée en 2004 avec le Pomona College Magazine, Kris mentionna que son professeur de philosophie, Frederick Sontag avait eu une importante influence dans sa vie.
Kris Kristofferson remporta un Rhodes Scholarship (une récompense internationale postuniversitaire) de l’université d’Oxford, alors qu’il était scolarisé à Merton. Pendant qu’il était à Oxford, il fut récompensé par un Blue (récompense sportive) pour la boxe et commença à écrire des chansons. Avec l’aide de son manager, Larry Parnes, il enregistra un disque pour la Top Rank Records sous le nom de Kris Carson. Larry Parnes essaya de vendre Kris auprès du public anglais comme "l’Américain d’ Oxford"; Kris accepta cette approche promotionnelle, mais à condition qu’elle l’aida dans sa carrière de chanteur, qui, elle-même, l’aiderait à progresser vers son but suprême, celui de devenir écrivain. Cette première partie de sa carrière musicale fut infructueuse.
En 1960 Kris Kristofferson fut diplômé d’un Bachelor of Philosophy en littérature anglaise et maria sa copine de classe, Fran Beer. Kris, pressé par sa famille, rejoignit en fin de compte l’ U.S. Army qu’il quittera comme capitaine. Il devint un pilote d’hélicoptère après avoir reçu des cours de conduite à Fort Rucker, Alabama. Il acheva aussi la Ranger School (genre de stage commando de 61 jours). Au début des années 1960, il fut cantonné en Allemagne de l’Ouest comme membre de la 8ème division d’Infanterie. C’est durant cette période qu’il reprit sa carrière musicale et forma un groupe. En 1965, quand il termina son service militaire, Kris Kristofferson reçut la mission d’enseigner la littérature anglaise à West Point. A la place, il décida de quitter l’armée pour continuer d’écrire des chansons. Sa famille le déshérita pour cette décision et ils ne se réconcilièrent jamais. Ils prirent cette decision de quitter l’armée comme un rejet de ce qui faisait les valeurs familiales, bien que Kris Kristofferson avoua toujours qu’il était fier du temps qu’il avait passé dans l’US Army.Il reçut d’ailleurs l’AVA (American Veterans Awards) "Veteran of the Year Award" en 2003. Kris affirma qu’alors qu’il était à Oxford, il avait été fortement influencé par le poète William Blake, qui proclamait que lorsqu’on avait la chance de disposer d’un don divin, il fallait l’exploiter, où alors s’attendre à recevoir de la peine et du désespoir. Kris Kristofferson envoya quelques-unes de ses compositions à une relation d’un ami, Marijohn Wilkin, un auteur de chansons à succès de Nashville, Tennessee, mais quand il arriva en ville pour rencontrer Sam Phillips de Sun Records, il avait l’estomac dans les talons.
Après avoir quitté l’armée en 1965, Kris déménagea donc à Nashville. Il y fit un nombre important de petits boulots pendant qu’il tardait à réussir dans la musique, obéré par les dépenses inhérentes aux frais médicaux engendrés par l’œsophage défaillant de son fils.
Il eut un boulot de technicien de surface pour les studios Columbia à Nashville. Là il y rencontra Johnny Cash, qui avait initialement accepté plusieurs chansons de Kris mais décida de ne pas les chanter.
Il travailla aussi comme pilote pour une compagnie d’hélicoptères, appelée Petroleum Helicopters International, située à Lafayette, au sud de la Louisiane.
En 1966, Dave Dudley sortit une chanson de Kristofferson qui fut un succès ; Viet Nam Blues. En 1967 Kris signa un contrat avec Epic Records et sortit le single « Golden Idol » mais la chanson ne fut pas un succès. Les quelques années suivantes, de nouvelles chansons de Kristofferson furent des succès commerciaux, interprétées par Roy Drusky (Jody and the Kid), Billy Walker and the Tennesse Walkers (From the Bottle to the Bottom), Ray Stevens (Sunday Mornin’ Comin’ Down), Jerry Lee Lewis (One More with Feeling), Faron Young (Your Time’s comin’) et Roger Miller (Me and Bobby McGee). Il eut aussi lui-même quelques succès, après qu’il eut joué en première partie d’un concert de Johnny Cash au Newport Folk Festival.
Kris Kristofferson signa ensuite un contrat comme chanteur avec Monument Records. En plus de diriger cette compagnie, Fred Foster servait aussi de manager pour la CombineMusic, le label créé par Kris. Son premier album pour la Monument Records fut « Kristofferson », qui comprenait quelques nouvelles chansons ainsi qu’un florilège de ses anciennes. Les ventes furant maigrelettes, bien que cet album deviendra un succès l’année suivante quand il ressortit sous le nom « Me and Bobby McGee ». Les commandes de chansons de Kristofferson étaient cependant en forte hausse ; Ray Price (For the good Times), Waylon Jennings (The Taker), Bobby Hare (Come Sundown), Johnny Cash (Sunday Morning coming Down) et Sammi Smith (Help me take it through the Night)
En 1971, Janis Joplin, qui eut une aventure jusqu’à sa mort avec Kris, fut numéro 1 au hit parade avec une version de Me and Bobby McGee, qui faisait partie de son ultime album, Pearl. En 1971, Kris Kristofferson sortit son deuxième album, The Silver Tongued Devil and I. Cet album fut un succès et établit définitivement Kris comme une vraie star. Toujours en 1971, il sortit aussi son troisième album, Border Lord et en 1972, son quatrième, Jesus was a Capricorn.
A partir de 1972, Kristofferson se focalisa sur le cinéma. En 1973, il apparut dans Les Choses de l’Amour (dirigé en par Paul Mazursky) et Pat Garrett et Billy the Kid (dirigé par Sam Peckinpah). Il continua de jouer pour Sam Peckinpah dans ; Apportez-moi la tête d’Alfredo Garcia et Le Convoi (1978). Il tourna aussi dans Alice n’est plus Ici (Martin Scorsese-1974), Vigilante Force, (George Armitage-1976), dans un film basé sur un roman de Yukio Mishima, The Sailor Who Fell from Grace with the Sea (1976), Une Etoile est Née (avec Barbra Streisand), pour lequel il reçut le Golden Globe du meilleur acteur et Flashpoint en 1984 (dirigé par William Tannen). Parvenu au top du box-office, Kristofferson refusa de jouer dans le Convoi de la Peur de William Friedkin (1977), le film de guerre romantique Guerre et Passion et le premier Rambo, First Blood. Malgré son succès avec Barbara Streisand, la carrière musicale solo de Kristofferson marquait le pas avec la sortie de son 9ème album, Shake Hands with the Devil. Son film suivant, Freedom Road ne sortit même pas en salles. Son film suivant fut La Porte du Paradis, un échec phénoménal en pleine mutation de l’industrie du cinéma. En 1986, il fut la vedette de The Last Days of Frank and Jesse James avec Johnny Cash. En 1989, il fut la vedette masculine du film Millennium avec Cheryl Ladd.En 1996, il incarna Charlie Wade, un shérif corrompu du sud du Texas dans le film de John Sayles, Lone Star, un film nominé pour l’Oscar du meilleur scénario. En 1998, il obtint un rôle dans le film Blade, jouant aux côtés de Wesley Snipes. Il y incarnait le mentor de Blade, Abraham Whistler. Il reprit le personnnage dans Blade II en 2002 et dans Blade: Trinity en 2004. En 1999, il fut la co-star de Mel Gibson dans Payback. Il apparut dans la version de 2001 de la Planète des Singes. Il incarna aussi le rôle-titre, "Yohan" , un vieil homme dans le film norvégien Yohan-the Children Wanderer. En 2011, il fut la co-vedette avec Morgan Freeman, Harry Connick, Jr., Ashley Judd et Nathan Gamble dans L’Incroyable Histoire de Winter le dauphin. En 2012, Kristofferson apparut dans Joyful Noise avec Dolly Parton et Queen Latifah.
Kris Kristofferson a été marié trois fois et a huit enfants. En 1960, il maria son amour de collège Frances (Fran) Beer. Ils eurent deux enfants, une fille, Tracy, et un fils, Kris, avant de divorcer en 1969. A la suite, Kris Kristofferson eut une aventure avec Janis Joplin, juste avant sa mort, avant d’avoir une autre aventure avec Barbra Streisand. Joan Baez admit dans une interview en 1983 qu’elle eut une brève relation avce Kris Kristofferson aux alentours des années 1970–71. En 1973, il contracta mariage avec la chanteuse Rita Coolidge et ensemble ils eurent un fils, Casey Kristofferson. Ils divorcèrent en 1980. En 1983, il se remaria avec Lisa Meyers et ensemble ils eurent 5 enfants— 4 garçons, Jesse Turner, Jody Ray, Johnny Robert et Blake Cameron et une fille, Kelly Marie. Jody Ray est un catcheur professionnel.
Voici ses westerns :
La Porte du Paradis de Michael Cimino (1980), rôle de James Averill
Pat Garrett et Billy le Kid de Sam Peckinpah (1973), rôle de Billy le Kid
Apportez-moi la tête d’Alfredo Garcia de Sam Peckinpah (1974), rôle de Biker, Mais est-ce bien un western ?
Freedom Road, TV Film, de Jan Kadar (1979), rôle de Abner Lait, avec Muhammad Ali
The Last Days of Frank and Jesse James, TV film, de William A. Graham (1986), rôle de Jesse James
Stagecoach, TV film, de Ted Post (1986), rôle de Ringo Kid
Poursuite en Arizona, TV film, de John Guillermin (1988), rôle deNoble Adams
La loi des Rangers, TV film, de Bill Bixby (1991), rôle de Rip Metcalf
Miracle in the Wilderness, TV film, de Kevin James Dobson (1992), rôle de Jericho Adams
Paper Hearts, TV film, de Rod McCall (1993), rôle de Tom
Les Insurgés de la Terre, TV film, de Eugene Levy (1994), rôle de Destiny
Pharaoh’s Army, TV film, de Bobby Henson (1995), rôle du Prêcheur
Two for Texas, TV film, de Rod Hardy (1998), rôle de Hugh Allison
La Chevauchée des héros, TV film, de Bill Corcoran (1999), rôle de Jesse Ray Torrance
Comanche, TV film, de Burt Kennedy (2000), rôle de ?

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Kris Kristofferson (1936 - )

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 24 janv. 2013 19:28

The tracker 1988
Image

Miracle in the Wilderness
ImageImage
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7100
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Kris Kristofferson (1936 - )

Messagepar lafayette » 14 sept. 2013 11:25

Belle bio Demerval! :applaudis_6:
J'ai grandement apprécié d'apprendre que Kris Kristofferson, que j'aime beaucoup comme chanteur et acteur, avait été un bon joueur de rugby, mon sport favori avec l'athlétisme!

C'est plus complet que ce que j'ai lu sur wilkipedia sur sa vie intime liée à la chanson, avec Janis Joplin et Barbra Streisand et Joan Baez notamment.
https://www.youtube.com/watch?v=_pHMfNIoLzg
https://www.youtube.com/watch?v=n3gQuu2lgGM
Et j'aime bien cette belle interprétration avec Judy Collins : https://www.youtube.com/watch?v=YdUYMHtwG5s

Et quand je vois et entends Kris Kristofferson dans ces réunions de grands countrymen comme le regretté Johnny Cash, je suis comblé surtout pour Me and Bobby Mc Gee de l'époque de Janis Joplin :
https://www.youtube.com/watch?v=UQKur78Qg1A
https://www.youtube.com/watch?v=wEnP3JNBwpI

et ici avec un peu de paysages western et Willie Nelson et le regretté Waylong Jennings en plus :
https://www.youtube.com/watch?v=VfXTCmWeNYo

Bon j'arrête. Blue Bill, Winchester 73, and co et leur country :applaudis_6: pourraient être jaloux que je poste ça ici!
;) Pour eux une dernière : https://www.youtube.com/watch?v=0OMbU2Plx1c

Et quand au film "La porte du paradis", où il joue avec une petite Française, il a été injustement méprisé des américains. J'aimerais bien voir le film avec K.K. & Johnny Cash sur Jesse James. http://www.youtube.com/watch?v=lg05I6eNr8M (Demerval et d'autres qui se reconnaîtront préfèreront voir ici la belle Maria Cross).
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23044
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Kris Kristofferson (1936 - )

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 29 déc. 2017 16:34

Hickok 2017

Image
Image
Image

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2282
Localisation : ok corral
Contact :

Re: Kris Kristofferson (1936 - )

Messagepar Chris » 10 mai 2018 21:22

Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité