Carleton Young (1905-1994)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6746

Carleton Young (1905-1994)

Messagepar DEMERVAL » 20 janv. 2013 22:35

Carleton Scott Young, né le 21 octobre 1905 à New York City, était un acteur américain de second plan, connu pour sa voix au timbre profond.
Carleton Young fut marié de 1945 à sa mort en 1994 à Noel Toy, une danseuse et actrice exotique qu’il avait rencontrée dans un spectacle du Quartier Latin de New York.
Il fit ses débuts au théâtre dans les années 1930 à Broadway dans des pièces telles que : Page Pygmalion, The Man who reclaimed his Head, Late Wisdom et Yesterday’s Orchids.
Carleton Young apparut dans 235 films de cinéma et de télévison dont 59 westerns, son premier film étant The Fighting Marines (1935). Il termina sa carrière en 1973 dans la série TV, Le Magicien avec en vedette Bill Bixby.
Il fit un paquet de westerns de série B, dont le second rôle récurrent de Jeff aux côtés de Bob Steele et Buster Crabbe dans plusieurs westerns ayant en vedette Billy the Kid pour la Producers Releasing Corporation (PRC).
Carleton Young apparut aussi dans : Reefer Madness (1936), Navy Blues (1937), Dick Tracy (1937), Valley of the Sun (1942), Les Diables de Guadalcanal (1951), Le Jour où la Terre s’arrêta (1951), Tant qu’il y aura des Hommes (1953), l’adaptation de Disney du roman de Jules Verne, 20,000 Lieues sous les Mers (1954) dans le rôle de John Howard et Les Cavaliers (1959), où il incarnait un officier sudiste manchot. Sa plus grande réplique fut dans L’Homme qui tua Liberty Valance (1962) : "C’est ça l’Ouest, Monsieur. Quand la légende rejoint la réalité, éditez la légende."
A la télévision les programmes dans lesquels Carleton Young apparut, sont notamment : Schlitz Playhouse of Stars (1951), Boston Blackie (1953), ABC Album (1953), Racket Squad (1953), The Whistler (1954), The Adventures of Wild Bill Hickok (1955), and The Donna Reed Show (1959).
Carleton Young prit sa retraite cinématographique en 1970 et décéda le 7 novembre 1994, à l’âge de 89 ans.
Parmi ses westerns les plus marquants figurent :
Jesse James, le Brigand Bien-Aimé de Nicholas Ray (1957), rôle d’un fermier
Les Cavaliers de John Ford (1959), rôle du Colonel Jonathan Miles
Les Cheyennes de John Ford (1964), rôle de l’aide de Karl Schurz
La Conquête de l’Ouest de John Ford, Henry Hathaway et George Marshall (1962), rôle d’un joueur de poker
L’homme qui tua Liberty Valance de John Ford (1962), rôle de Maxwell Scott
Le Jugement des Flèches de Samuel Fuller (1957), rôle du chirurgien
Montagne Rouge de William Dieterle (1951), rôle du lieutenant Morgan
L’Or et l’Amour de Jacques Tourneur (1956), rôle du Colonel Gibson
Plus fort que la Loi de William D. Russell (1951), rôle de Wilson
Le Sabre et la Flèche de André de Toth (1953), rôle du major Lanning
Le Sergent Noir de John Ford (1960), rôle du capitaine Shattuck, le procureur
Texas de George Marshall (1941), rôle de Lashan Cowhand

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23115
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Carleton Young (1905-1994)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 janv. 2013 9:51

Le sergent noir (il est à droite):
Image
les cavaliers :
Image
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité